Où voyager après Covid-19? Au Québec!

La glace fond, les bourgeons timides se pointent le nez, le printemps est à peine installé. Et pourtant, je rêve déjà à l’été, celui que nous pourrons goûter puisque le printemps nous a été supprimé.

Tout ce temps confiné nous permet de penser et je me demande quelle est la première destination que j’aimerais voir une fois tout ceci terminé. Quand ce sera du passé ! Et bien simplement, chez nous ! Oui, au Québec ! Nous revenons d’un voyage d’un an autour tour du monde, une partie sur la route et l’autre en sac à dos, six mois de road trip, douze mois de paysages magnifiques, de décors sublimes, de découvertes intenses, de rencontres chaleureuses, de musées enrichissants, de patrimoine culinaire à déguster. 

Mais comme dirait un certain chanteur « Il est où le bonheur »… Pas si loin en fait, car tout cela, nous l’avons aussi au Québec ! L’aventure est à notre porte, non loin de chez nous. Le voyage permet aussi cela, de se rendre compte combien notre chez-nous n’a rien à envier à tous les parcs nationaux de nos voisins, à toutes les grandes villes du monde. Cet été, je veux goûter aux beautés de notre fabuleuse province avec des yeux nouveaux, avec, oserais-je écrire, les yeux du cœur.

Il y a les incontournables : la grandiose Charlevoix dont tous et chacun s’entendent à reconnaître la beauté des pittoresques paysages, le cadre idyllique pour les randonneurs et pour le plaisir des yeux des photographes ou des artistes, la carte postale du Québec que les touristes du monde entier viennent par milliers découvrir, admirer, goûter.

Évidemment, la Capitale, la ville de Québec, celle au si charmant accent d’Amérique avec sa touche européenne, son histoire, son patrimoine, ses festivals, son île d’Orléans et sa fameuse poutine, valent tout autant la visite que les San Francisco ou Paris de ce monde ! Hiver comme été, elle a son caractère : recouverte d’un blanc manteau ou vêtue de lys, la ville de Québec séduit. 

Sa grande sœur, quelques kilomètres plus loin, la métropole, la vibrante cité, Montréal offre son lot d’attraits pour les plus citadins, les amateurs de galeries, de musées, de culture, de street-art, de vie nocturne. Pour faire la fête, c’est la place. Montréal est belle de jour comme de nuit.

Plus méconnue, nous avons exploré la Beauce dernièrement et Saint-Gorges vaut le détour. Une petite ville où l’art est pour tous, où l’art est dans la rue. Rien que pour cela, il faut faire le détour, son bucolique parc national de Frontenac permet de faire de belles balades à pied ou à vélo. 

Ah… le Bas-Saint-Laurent ! Le si coquet et chaleureux Kamouraska, selon notre avis, le plus beau village du Québec, où la culture, le patrimoine, la gastronomie s’unissent pour faire vivre aux visiteurs une expérience unique dans un cadre magnifique. Le fleuve Saint-Laurent à son meilleur !

Et que dire des Cantons-de-l’Est et leur route des vins avec ses quelque vingt vignobles où déjà la tradition et le savoir-faire des gens passionnés de la région proposent des produits du terroir de grande qualité. 

Plus loin mais tout aussi extraordinaire, la belle Gaspésie où le fleuve est à l’honneur partout, où les routes vous ensorcèlent par leur vue, où les fruits de mer nous font frissonner les papilles, où le parler nous charme, où l’hospitalité est reine.

Pour les autres coins, il nous reste à les découvrir et on se promet de le faire. On a juste voulu vous partager notre prise de conscience : il est où le bonheur ? Au Québec ! Ouvrez les yeux et prenez la route, du nord au sud, d’est en ouest, tant de beautés à découvrir… bientôt !

À lire également sur Nomade Magazine :