Vous planifiez un voyage au Pérou? Pourquoi ne pas en profiter pour aller faire un petit tour en Bolivie et au Chili? Oui oui, c’est super simple de relier ces trois pays. Et je vous le dis… vous n’allez pas en revenir de vivre dans un monde aussi beau!

Je vous explique comment il est possible de réaliser cet itinéraire et d’en avoir plein la vue… à pratiquement TOUS les jours!


HUARAZ ET SES ENVIRONS

Huaraz est définitivement un de mes gros coups de cœur du voyage! Ça fait plusieurs fois que Nomade vous en glisse un mot et ce n’est pas pour rien. Il faut ABSOLUMENT y aller si vous êtes au Pérou! C’est peu connu, moins touristique qu’ailleurs et les treks sont sublimes! Comme la ville est à 3100 mètres d’altitude, il faut prendre ça relax les premières journées pour s’acclimater.

Un article complet sur cette magnifique région sera publié très bientôt!

Quelques adresses

Tout près de la Plaza de Armas, il y a un coin chouette pour manger et s’héberger : le Parque Periodista. J’ai adoré la pizzeria Atuco et je suis tombée en amour avec l’auberge de jeunesse Alpa-K, qui est tenue par des Français super gentils et patients. Ah et… il y a de l’eau chaude!!

S’y rendre

À partir de Lima, on peut se rendre à Huaraz en bus de nuit ou de jour (environ 8h de transport) et aussi en avion avec la compagnie LCPeru (seulement le mardi, jeudi et samedi). Le vol dure 1h et coûte autour de 140$ CAD (aller seulement).

OASIS HUACACINA

Après les montagnes, j’avais envie de voir un peu la mer et, surtout, le désert péruvien! Pour me rendre à l’oasis Huacacina, dont Jessica vous parle dans son article Une excursion de 2 mois au Pérou, j’ai pris un bus de nuit à partir d’Huaraz vers Lima. Et, le matin-même, un bus de Lima à Ica (4h), puis 10 minutes de taxi vers l’oasis.

À mon avis, une seule nuit est suffisante à l’oasis. Je recommande le tour de sand buggy en fin de journée. Le sandboarding est inclus et le coucher de soleil sur les dunes, c’est magnifique!

Huacacina

PARACAS

Paracas est une petite ville sur le bord de l’océan Pacifique, à seulement 1h de bus d’Ica. Je vous conseille fortement de visiter la réserve nationale de Paracas. Vous pouvez le faire en tour guidé, en vélo, et même louer un petit buggy. Prévoyez 15 soles en argent comptant pour l’entrée du parc.

J’ai choisi d’y aller en vélo, pour finalement me rendre compte que réserver un tour coûtait moins cher. Bref, je n’ai pas regretté mon choix, mais disons que ce n’était pas l’option la plus facile. Petit conseil si vous le faites en vélo : commencez le circuit en tournant à gauche à l’entrée du parc. Les premières 45 minutes ne sont pas faciles, mais le reste de la boucle se fait super bien. La route descend et vous serez bien contents de ne pas avoir commencé de l’autre côté!

En vélo, planifiez minimum 4-5h aller-retour pour vous donner le temps d’admirer les vues. Je vous conseille de partir en fin d’avant-midi. Dans la réserve, il y a un seul endroit pour manger, et les restaurants sont très chers. Prévoyez plus de temps si vous voulez vous y arrêter.

Quelques adresses

L’auberge de jeunesse Paracas Backpacker House était super bien! Par contre, ils affichent qu’ils prennent Visa, mais c’est seulement quand la machine le veut bien (pas souvent). Au grand malheur des voyageurs, c’est toujours mieux d’avoir de l’argent comptant au Pérou.

Paracas

CUZCO

Cuzco, c’est le chemin de prédilection vers le Machu Picchu. La ville est super animée et il y a tellement de choses à faire dans les alentours! Vous pourriez y passer facilement deux semaines sans vous ennuyer. Voici quelques incontournables :

  • Machu Picchu
  • Vallée sacrée
  • Salinas de maras
  • Humantay Lake
  • Rainbow Moutain
  • Trekking Choquequirao

Comme vous savez, il y a plusieurs façons de se rendre au Machu Picchu et, généralement, c’est super dispendieux! Dans un prochain article, je vous parle d’une excursion de 4 jours dans la jungle qui vous mènera à la cité cachée pour seulement 200$ CAD.

Quelques adresses

  • L’auberge de jeunesse The Luxe Cusco Hotel : ce n’est pas le moins cher, mais c’est super propre, on s’y sent en sécurité et c’est juste à côté de la Plaza de Armas.
  • Le buffet Francès : si vous vous ennuyez du fromage, vous serez plus que satisfait avec leur raclette!
  • ATM Banco de la Nacion (intersection Almagro et Av. El Sol) : une banque sans frais pour les touristes, miracle! Attention, il y a de longues files d’attente le soir.

S’y rendre

Il y a plusieurs bus qui se rendent à Cuzco, mais pas directement à partir de Paracas. Beaucoup choisissent de faire Ica-Nazca (2h), visiter la ville, Nazca-Cuzco (environ 10h). Pour ma part, je devais passer par Lima, donc j’ai pris un vol Lima-Cuzco (120$ CAD), parce que ce trajet en bus est de 20h!

Rainbow Mountain

PUNO & LAC TITICACA

C’est à partir de Puno que vous pourrez visiter le lac Titicaca du côté péruvien. Il y a des tours qui vous emmènent sur les îles flottantes et sur Taquile. Personnellement, j’ai trouvé ce tour très touristique et on passe si peu de temps sur Taquile, c’est un peu dommage…

Il y a aussi l’île Amantani, qui est plus éloignée, où il est possible de dormir chez l’habitant. Sachez qu’il y a d’autres îles sur le lac, moins touristiques, où vous pourriez également dormir chez l’habitant. Demandez une fois là-bas si cela vous intéresse. Par exemple, j’ai fait le tour des îles flottantes-Taquine et, en retournant vers Puno, nous avons laissé un couple de Français sur une île qui avait l’air tellement paisible! Ils y allaient pour passer la nuit et ils ont payé un petit extra pour que le bateau les dépose avant de retourner au port.

Pour ceux qui sont serrés dans le temps et qui tiennent vraiment à voir le lac Titicaca, je recommande davantage la Isla del Sol du côté bolivien. C’est bien plus paisible et les paysages sont à couper le souffle!

S’y rendre

À partir de Cuzco, il y a plusieurs compagnies de bus qui se rendent à Puno. Il est possible de choisir un bus avec des arrêts touristiques. Ce trajet est d’environ 10h et coûte 70$ US. Le bus direct vous prendra 7h et coûtera la moité du prix. Il est aussi possible de faire le trajet de nuit.

îles Uros

COPACABANA ET ISLA DEL SOL

S’y rendre

Il y a des bus qui partent de Puno vers 6-7h du matin, passent la frontière bolivienne et vous amènent à Copacabana, une petite ville très sympathique! À la frontière, on descend du bus, on passe l’immigration et le bus nous attend de l’autre côté. Il n’y a vraiment rien de stressant, c’est plutôt comique de marcher la frontière. À noter : gardez précieusement le papier qu’on vous donnera à l’immigration! Vous en aurez besoin pour quitter le pays.

En prenant le bus de 6h, vous serez à Copacabana aux alentours de 11h30. C’est parfait pour attraper le bateau de 13h30 qui se rend sur la Isla del Sol.

Dans un prochain article, je vous explique pourquoi c’est indispensable de passer une nuit sur l’île!

Quelques adresses

  • Le restaurant Gourmet Ali (Copacabana) : mon meilleur repas du voyage! Ils ont du lama avec une sauce au fromage absolument exquise. En plus, ce n’est vraiment pas cher pour la qualité!
  • Hostal Center (Copacabana) : très bien, douche chaude!

Isla del Sol

SALAR D’UYUNI

Comme j’étais en Bolivie, je ne pouvais pas passer à côté du célèbre désert de sel! Dans son article Le Salar d’Uyuni à prix mini, Stéphanie vous explique comment il est possible de le visiter par soi-même!

Moi, je vous parle d’une option qui vous permettra de vous rendre au Chili : le classique tour guidé qui traverse le désert de sel et vous fait voir des volcans, des flamands roses et des lagunas absolument incroyables!

Le tour débute et se termine à Uyuni, pour une durée de 3 jours. Cela coûte autour de 800 bolivianos (145$ CAD) dépendamment des agences, mais il est possible de négocier jusqu’à 650 bolivianos (118$ CAD). Comme le dernier arrêt avant de remonter vers Uyuni est juste à côté de la frontière, vous pourrez y traverser sans problème! Vous n’avez qu’à préciser, au moment de réserver votre tour, que vous désirez descendre au Chili. On m’a chargé 70 bolivianos de plus (13$ CAD) pour un billet de bus jusqu’à San Pedro de Atacama (la ville où je voulais aller justement!). Une fois arrivés à la frontière, le guide s’est même assuré que tous les voyageurs montent dans le bon bus avant de repartir.

SAN PEDRO DE ATACAMA

Dans son article Le Chili : le centre et le nord, Jessica vous parle de la petite ville San Pedro de Atacama, où il y a une foule de paysages irréels à voir. Je suis bien d’accord, l’excursion Piedras Rojas vaut vraiment le détour! Je vous recommande aussi fortement d’aller voir le coucher de soleil au laguna Tebenquiche. Les couleurs du ciel réfléchies sur l’eau vous renverseront totalement.

Quelques adresses

  • Le bar ChelaCabur : un des seuls endroits où l’on peut boire sans manger.
  • Kimal relax : pour les amateurs de yoga, ils offrent des cours le matin et le soir!!

SanPedro-2

SANTIAGO ET SES ENVIRONS

S’y rendre

Pour se rendre à Santiago, il est possible de prendre un vol à l’aéroport de Calama qui se trouve à environ 1h de bus de San Pedro de Atacama. Le vol dure 2h et, une fois arrivé à l’aéroport de Santiago, vous pouvez prendre le bus Centropuerto qui se rend dans le centre de la capitale.

Escapade d’une journée à Valparaíso

Comme Santiago est une très grande ville, ça peut faire du bien de s’évader un peu. À seulement 1h de bus, vous pouvez vous rendre sur la bord de la mer, à Valparaíso. La ville se marche très bien, même si c’est escarpé par moment. Il y a plein de petits restaurants et boutiques d’art super cutes dans le coin de l’ascenseur Reina Victoria et vous pourrez visiter gratuitement le Parque Cultural de Valparaíso.

PS : on m’a dit à plusieurs reprises que la ville est plutôt dangereuse le soir, et c’est vrai que les alentours de la station de bus me semblaient moins sécuritaires. Personnellement, je suis arrivée tôt le matin, je suis repartie en début de soirée, et ceci m’a donné assez de temps pour visiter la ville.

Valparaiso

Cajon del Maipo

Dans le Cajon del Maipo, il y a plein de treks à faire et de paysages époustouflants à voir! C’est définitivement une destination à ne pas manquer pour les amoureux du plein air. Allez voir Embalse el Yeso et El Morado sur Google images, vous comprendrez ce que je veux dire!

Pour se rendre dans les environs, il faut prendre le métro jusqu’à la station Bellavista de la Florida, et ensuite le bus M72 pendant environ 1h30. Pensez à vérifier les accès, parce que l’hiver (juin-juillet-août), certains treks sont fermés. Il y a aussi des tours guidés qui sont offerts, mais les prix sont assez élevés!