Situé au Pérou au nord d’Arequipa, le canyon de Colca est sans aucun doute un incontournable de la région! Dépassant largement la profondeur du Grand Canyon (1300 mètres), le canyon de Colca gagne presque la palme du canyon le plus profond en Amérique avec ses 3400 mètres! Son voisin, le canyon de Cotahuasi le dépasse de 335 mètres.

Si vous débutez votre voyage au Pérou dans cette région, il est fortement conseillé de rester quelques jours dans les environs pour bien vous acclimater. La ville d’Arequipa est une ville magnifique où il est bon d’y passer un moment. La plupart des hôtels offrent une excursion de 2 ou 3 jours dans le canyon. Si votre hôtel n’organise pas l’excursion, vous aurez d’innombrables choix d’agences à travers la ville. Le prix se situe autour de 120 soles/3 jours, ce qui fait environ 45$.

Voici ce qui est compris :

  • Guide
  • Transport de votre hôtel/retour à votre hôtel
  • Arrêt au mirador Cruz del Condor pour y voir les condors voler
  • Repas : déjeuner, dîner et souper
  • Hébergement

L’excursion se fait bien en 2 jours si vous n’avez pas de limitation physique ou si vous manquez de temps. Si le temps vous le permet, je recommande de le faire en 3 jours pour le plaisir de relaxer et d’admirer toute la beauté du paysage.

Jour 1

Départ très tôt dans la nuit vers 3h00 am. Notre transport est en retard d’au moins 1h. Ça commence bien! Nous avons environ 3h30 de route à faire jusqu’à Chivay. Notre autobus monte de peine et de misère les collines! Nous devrons finalement nous arrêter et attendre un nouveau transport pour faire le reste du voyage. Nous devions ce matin-là faire un arrêt au mirador Cruz del Condor pour y voir voler les condors. Les condors volent seulement à 10h am. Aucune chance de les apercevoir à une autre heure de la journée! Le rendez-vous est remis lors du retour.

Petite pause dans la ville de Chivay si nous avons envie de casser la croûte. Il reste ensuite 1h15 de transport à faire. Déjà le paysage est superbe! Vous croiserez des troupeaux d’alpagas sauvages, des montagnes aux sommet enneigé et de belles vallées verdoyantes.

Nous arrivons par la suite au village de Cabanaconde où a lieu le départ. Wow! Ça commence fort! Regardez ces magnifiques montagnes!

Nous commençons la descente et la profondeur est vraiment impressionnante. La descente dure environ 4h avant d’atteindre la rivière de Colca. Descendre c’est facile? Je peux vous dire qu’avec un genou faible et une dénivellation de 1000 mètres, je préfère monter!

Après avoir atteint les profondeurs du canyon, nous remontons un peu pour nous rendre où nous passerons notre 1ère nuit. Des petites maisons en pierre en toute simplicité et sans électricité. Nous aurons droit à un bon repas tout en ayant la chance d’échanger avec d’autres randonneurs. Ici, la nourriture est transportée par des mules, car aucun moyen de transport ne peut se rendre.

Jour 2

Cette journée est la plus facile des 3. 12 kilomètres à parcourir essentiellement sur du terrain plat. Notre guide nous informe sur les différentes plantes de la région ainsi que sur l’histoire de la place. Impossible de ne pas avoir envie de regarder partout en même temps!

Le 2e endroit où nous passerons la nuit est dans le village de Sangaye surnommé l’Oasis. Palmiers, fleurs, cactus et piscine nous attendent pour relaxer!

Voici la vue du village de Sangaye avant d’effectuer la descente.

Jour 3

Nous devons nous lever très tôt pour commencer l’ascension à 4h du matin tapant. Nous ne devons pas perdre de temps, car nous voulons arriver à temps pour voir les condors.

Lampe frontale au front, nous parcourons tout le sentier dans l’obscurité totale. Aucune pollution lumineuse, nous avons droit à un spectaculaire ciel étoilé.

Nous atteignons enfin le sommet au lever du soleil. Il faut être bien habillé, car il ne fait pas très chaud aux petites heures du matin là-haut!

Nous allons déjeuner au village de Cabanaconde et nous arrivons ensuite à temps pour les condors. C’est quand même le 2e plus grand oiseau au monde!!

Nous repartons ensuite pour Arequipa et, en cours de route, nous nous arrêtons dans un marché d’artisanat. Il y a d’ailleurs plein de marchés comme celui-ci partout à travers le Pérou. J’en profite pour me faire prendre en photo avec un bébé alpaga pour la modique somme de 1 sole!

Je dois répéter qu’il est important de s’acclimater avant. Le mal d’altitude n’est pas à prendre à la légère. Le manque d’oxygène dans les tissus peut entraîner de la fatigue extrême ou de violents maux de tête. Dès votre arrivée au Pérou, lorsque vous le pouvez, buvez ou chiquez des feuilles de coca. Vous pouvez vous en procurer dans les marchés et on vous l’offrira sous forme de thé lors des repas dans les restaurants. Ne vous inquiétez pas, les feuilles de coca n’ont pas l’effet de la cocaïne. Les feuilles ont réellement de bonnes vertus stimulantes pour vous garder réveillé et supporter le mal d’altitude.

Le canyon de Colca est réellement un endroit à ne pas manquer!


À lire également sur Nomade Magazine :