Stations balnéaires, route des vins, étoiles, désert et surf! Mon amie et moi regardions la carte du monde en nous demandant où nous allions partir… Nous avions un mois de vacances à planifier et étions vraiment excitées! Deux filles à la découverte du monde! Nous avions sélectionné certains critères pour éclaircir notre futur choix; nous voulions un pays différent et pas trop touristique, en pleine nature, sécuritaire et où nous pourrions faire des sports.

DSC_0033

Après quelques idées et débats, notre choix s’est arrêté sur le Chili! Comme à chacun de mes voyages, je déteste planifier les choses à l’avance. En fait, j’en suis incapable. Mon amie n’avait pas vraiment le temps de planifier et se trouvait dans la même situation que moi au niveau de la planification. Nous avions seulement établi quelques contacts avec des locaux qui nous avaient été référés par des amis. Pour nous, c’était déjà un bon morceau de la planification de fait, mais nous ne nous doutions pas que notre manque d’organisation nous réservait quelques surprises…

Dans cet article, je vous parlerai du centre du pays ainsi que du nord. Un deuxième article suivra avec des recommandations pour le sud du Chili.

Santiago

Je n’ai malheureusement pas pris le temps de visiter cette capitale, car le temps me manquait! Cependant, j’ai été hébergée chez des gens qui travaillaient au consulat qui m’en ont appris beaucoup sur le pays et le rythme de vie du Chili. Pour le magasinage dans un grand centre commercial, on nous avait conseillé le Parque Arauco, mais nous avons préféré nous rendre au village d’artisans locaux de Los Dominicos, un marché rempli de souvenirs faits à la main.

Valparaíso

Une belle ville portuaire à environ une heure d’autobus de Santiago qui doit absolument être sur ta liste si tu visites le Chili! C’est, selon moi, la plus belle ville du pays! La ville est en bordure de mer et en montagne, donc les rues sont en pente et les maisons aussi. C’est magnifique. L’ambiance y est décontractée et de belles activités t’y attendent. Tu peux visiter la ville pour y admirer l’art de rue (wow et en plus c’est gratuit!), il y a une tonne de bons restaurants et cafés où prendre ton temps, tu peux trouver un belvédère et y observer la vue, aller dans un musée, aller à la plage, etc. Valparaíso est une ville artistique où il fait bon vivre!

Je n’ai pas de prix exact pour cette ville, car nous avons été hébergées chez une locale… et, oui, encore! Quelle chance!

Les alentours de Valparaíso

DSC_0025

Vina Del Mar est à environ vingt minutes en véhicule de Valparaíso et vaut le détour (des autobus font l’aller-retour plusieurs fois par jour). Bien différente de tout ce que j’ai vu au Chili, cette ville est riche et ressemble au Miami de la Floride. Party en bord de mer, sandboard, casino et couchers de soleil magnifiques sont au rendez-vous!

Vallée de Casablanca Qui dit Chili, dit vino! Moi, j’adore le vin alors je devais faire la route des vins! Nous sommes parties de Valparaíso en voiture pour aller vers la Vallée de Casablanca qui se trouve à environ 45 minutes en direction de Santiago. Là-bas, nous avons fait une visite guidée du vignoble Loma Larga (environ 40$ par personne, oui c’est cher mais tout est cher au Chili) avec dégustation de plusieurs vins. La représentante parlait  en espagnol, anglais et français (quel bonheur pour mon amie qui comprend mal l’anglais!). Nous sommes carrément tombées en amour avec tous leurs vins! Suivez les panneaux bruns (oui comme au Québec!) pour continuer votre route et faire de belles découvertes. Nous nous sommes même arrêtées dans une mine de quartz rose… Pour ceux qui aiment les pierres, vous serez servis et la visite est gratuite.

J’ai envie de vous proposer quelque chose… un road trip vers le désert! Ça vous dit? En voiture! Voici ce qu’il faut savoir…

DSC_0079

Pour notre part, nous avons loué la voiture à Valparaíso parce que nous y étions hébergées, mais pourquoi ne pas la louer directement à Santiago?

Il y a bien sûr l’option de prendre un vol jusqu’au nord ou prendre un autobus deux étages qui vous mènera jusqu’à Calama; la dernière grande ville avant San Pedro d’Atacama. Mais un road trip c’est bien plus excitant! Le Chili est un pays sécuritaire et on voit souvent des gens faire du pouce. Pour certains endroits, je le recommande, mais la route est très longue pour aller au nord… Alors il serait plus sensé de choisir un autre moyen de transport.

Une petite voiture manuelle coûte environ 40$ par jour et cela inclut les assurances, le kilométrage illimité et un deuxième conducteur.

Les panneaux de signalisation sont très compréhensibles et ressemblent à ceux du Québec. La conduite y est également similaire, donc il n’y a pas de crainte à y avoir. Le Chili a plusieurs haltes routières avec douches et toilettes. Il n’est pas inhabituel de voir des familles s’y arrêter pour dormir dans leur véhicule. Pour nous, les voyageurs, c’est parfait pour sauver une nuit d’hébergement! Effectivement, dans une voiture, on ne retrouve pas le même confort que dans un lit, mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour économiser quelques dollars? Et puis, dans le désert, il y a des stationnements indiqués par un E qui peuvent vous servir d’halte routière improvisée.

Pour notre part, nous avons parcouru 4052 kilomètres en 10 jours (Oui cela fait beaucoup de route! Mais quel beau périple!).

Nous avons dépensé 270$ en essence et 106$ en péage. Nous avons dû dépenser 50$ pour un nouveau pneu et 42$ pour un cap de roue. Il faut s’attendre aux imprévus durant un long périple comme celui-là!

Aussi, as-tu l’application maps.me sur ton téléphone intelligent? Si non, tu dois la télécharger maintenant. Pour moi, c’est un indispensable de voyage. Il s’agit d’une application GPS sans utilisation d’internet (tu dois télécharger tes cartes avec internet une première fois, mais ensuite tu n’as plus besoin de données internet). C’est parfait pour tes roadtrips, pour te repérer quand tu marches en ville ou pour éviter de te faire arnaquer par les chauffeurs de taxi!

C’est donc avec nos lunettes soleil, une bonne playlist, des lingettes humides, beaucoup d’eau, des réserves de nourriture ainsi que nos plus beaux sourires que nous sommes parties du centre du pays pour nous rendre vers le nord. Suivant des recommandations de locaux, nous avons décidé de nous mettre en route vers la Vallée de l’Elqui.

La Serena peut être un bon arrêt en route. Il s’agit d’une ville en bord de mer affichant un style local. Le centre-ville est attrayant.

La Vallée de l’Elqui, c’est des paysages magnifiques au milieu des montagnes, c’est un endroit idéal pour observer les étoiles et voir un aspect plus campagnard du Chili tout en goûtant à leur Pisco (boisson forte locale).

Nous nous sommes arrêtées pour dormir sur la plage près d’un réservoir aux abords du village nommé Gualliguaica. C’est gratuit et vous pouvez y installer votre tente. Ce réservoir est connu pour être un endroit propice où faire du kite surf ou du paddle board. La vue est superbe.

DSC_0054

Nous avons ensuite poursuivi notre route vers le village de Pisco Elqui; un village bien simple aux allures hippies. On y retrouve des endroits pour le yoga et même des restaurants dans lesquels ils pratiquent la cartomancie.

Nous avons choisi une nuitée de luxe… soit une nuitée dans un dôme! Le complexe s’appelle Elqui Domos et il fait tout simplement rêver. Malgré le prix (je vous entends dire… allez, combien ça coûte?! 250$ canadien par nuit! Ouff, le budget en prend un coup, mais il s’agit d’une expérience unique à vivre dans sa vie!) Nous avons pu profiter de la piscine en buvant du vin qu’on avait acheté sur la route des vins, d’une nuit splendide sous un ciel étoilé et d’un petit déjeuner copieux.

Des observatoires se trouvent un peu partout dans la région et les prix diffèrent. À vous de choisir lequel vous convient le mieux. Pour notre part, nous avons seulement profité de la vue dont on disposait dans notre dôme et c’était parfait.

Nous aurions voulu arrêter voir le restaurant solaire, mais la route nous appelait alors nous avons continué notre chemin. Dans cette région, il y a aussi beaucoup de vignobles où ils font le Pisco, mais nous avons plus ou moins aimé cette boisson alors nous avons également continué notre route!

Direction Bahia Inglesa, un village calme et paisible en bord de mer aux couleurs internationales. Une belle plage se trouve près de la rue principale (la seule rue achalandée du village où se trouve presque tous les restaurants et bars). Nous avons dormi encore une fois dans notre véhicule, mais directement sur la plage (Playa Las Machas) qui se trouve tout près du village… Conseil avec une petite voiture, ne vous avancez pas trop dans le sable! Je dois vous avertir qu’il n’est pas légal de dormir sur les plages, mais qu’il est courant de voir des gens le faire.

Vous pouvez continuer votre route vers la ville d’Antofagasta qui serait un bon arrêt central ou… prendre une grosse boisson énergisante et aller directement jusqu’à San Pedro d’Atacama! Devinez notre choix?! C’est malheureusement là que notre crevaison a eu lieu! Au milieu du désert en pleine nuit… Merci au bon samaritain pour son aide! Pensez à toujours faire le plein quand vous voyez une station service, car la prochaine pourrait être loin.

N’oubliez surtout pas de vous arrêter voir la Mano del Desierto qui se trouve à environ 75 kilomètres au sud d’Antofagasta. Elle se trouve en bordure de route et c’est gratuit. C’est assez impressionnant!

DSC_0073

Enfin arrivées à San Pedro d’Atacama! Un joli village dans lequel les rues sont en terre et les bâtiments faits en pierres. Ce village est l’arrêt par excellence pour tous les voyageurs qui veulent découvrir le désert d’Atacama. On y retrouve des hostels, des restaurants et des agences touristiques. Ceux-ci proposent toutes les mêmes excursions à des prix similaires.

Parlons prix:

  • Une table d’hôte dans un restaurant végétarien coûte environ 9$ et il s’agit d’un bon prix pour cette ville, car la plupart des restaurants proposent plutôt des repas à 20$.
  • Une bière ou un jus de fruit au restaurant coûte environ 5$. Tandis qu’en magasin, la bière coûte généralement 1,50$. Une bouteille d’eau coûte environ 1,50$ aussi. Pour le vin, on a bu une autre bouteille qu’on avait achetée dans un vignoble au centre du pays, parce qu’ici la coupe coûte en moyenne 12$!
  • Une nuitée en dortoir dans une auberge coûte environ 25$.
  • L’excursion Piedras Rojas (Lagunes, volcans, pierres rouges, flamants roses dans le parc Chaxa… Franchement, ce tour fût extraordinaire! Il est possible de faire ce tour par vous-mêmes lorsque vous possédez un 4×4, mais pas avec un petit véhicule, car les routes sont parfois difficilement praticables) coûte 80$ par personne et dure toute la journée. Le tour inclut le déjeuner et le dîner.

DSC_0162

  • L’excursion des geysers (visite des geysers… habillez-vous chaudement, car il fait très froid le matin avant l’aube, baignade dans une source thermale et arrêt dans un village typique avant le retour vers San Pedro. Le tour dure un avant-midi seulement. Personnellement, je n’ai pas du tout été conquise par ce tour vendu par toutes les agences et ô combien recommandé, mais il s’agit de mon opinion…) coûte 62$.

DSC_0201

  • L’excursion pour aller voir le coucher du soleil dans la vallée de la lune coûte 20$, mais il est très faisable avec une petite voiture de vous rendre par vous-mêmes dans la vallée et d’y payer seulement l’entrée au prix de 6,50$ par personne. Vous pourrez y découvrir une grotte de sel, escalader une dune de sable, observer les three marys et admirer le coucher du soleil. La vue est imprenable et le moment est magique!

DSC_0104

La région de San Pedro offre beaucoup d’autres activités et est magnifique. Le désert nous rappelle à quel point nous sommes petits devant cette immensité. Il vaut la peine d’y passer plusieurs jours.

DSC_0135

Ah oui! J’ai entendu dire d’un local qu’il y avait des partys dans la nuit au milieu du désert… Le lieu n’est pas écrit nulle part, car les autorités pourraient mettre fin à ces raves… Alors tu dois poser les questions aux bonnes personnes! À ce qu’il paraît, il s’agit des meilleures célébrations du coin et les DJs proviennent de partout au Chili pour y faire tourner leurs plaques tournantes!

Le nord du Chili, c’est aussi la possibilité de se rendre jusqu’aux villages d’Iquique et d’Arica pour y pratiquer le surf! Arica se trouve tout près de la frontière du Pérou et pas très loin de celle de la Bolivie. Il s’agit peut-être d’une bonne option si vous continuez votre route en Amérique du Sud!

À lire aussi :