Dorénavant, si quelqu’un me dit « J’aimerais partir en voyage 1 ou 2 semaines, mais je ne sais pas où aller », je lui réponds sans hésiter : « HUARAZ ». Au nord du Pérou dans la région d’Ancash, Huaraz est entourée par des chaînes de montagnes plus que spectaculaires : la cordillère Blanche et la cordillère Noire. D’ailleurs, selon Lonely Planet, la cordillère Blanche est « l’une des régions les plus impressionnantes du continent »!

Il y a une foule d’excursions que vous pouvez réaliser à partir d’Huaraz, que ce soit en tour guidé ou en autonomie. Comme je le mentionne dans mon article Amérique du Sud : un itinéraire qui relie 3 pays, il est important de s’acclimater à l’altitude avant d’entreprendre des ascensions en hautes montagnes, surtout que Huaraz est déjà à 3000 mètres au dessus du niveau de la mer. Je vous conseille donc d’être flexible dans votre horaire, car si vous ne vous sentez pas bien après une première randonnée, ce ne serait pas une bonne idée d’envisager une grosse excursion le lendemain. Soyez conscients que tout le monde réagit différemment au manque d’oxygène, et ce n’est pas parce que vous êtes une personne super active que vous êtes à l’abri des risques et des effets secondaires.

Laguna Wilcacocha

Le trek qui mène à la laguna Wilcacocha est une très bonne option pour s’adapter à l’altitude. Environ 3h à monter, 2h à descendre. À 3700 mètres, le sommet offre une superbe vue sur la ville et les montagnes enneigées de la cordillère Blanche. La randonnée se fait dans un petit village tout à fait charmant. Il n’y a pas 40 chemins, mais ne vous gênez surtout pas de demander des indications aux habitants, ils sont super gentils!

Le chemin en soi n’est pas difficile… c’est l’altitude qui rend la chose ardue. Moi, c’était mon premier trek en altitude et j’étais étonnée de voir à quel point j’avais la respiration courte! Il faut avancer lentement et toujours faire des pauses pour reprendre son souffle.

Wilcacocha-3

Comment se rendre au début du trek?

Près du marché central à Huaraz, il faut prendre le bus collectivo numéro 10 pendant environ 15 minutes. Demandez au chauffeur pour le Puente Santa Cruz, laguna Wilcacocha. Vous pouvez partir tard en avant-midi, pique-niquer au sommet, la belle vie quoi! Au retour, attendez sur le bord de la route là où le collectivo vous a laissé plus tôt et faites signe au premier collectivo qui passe. Il vous ramènera à Huaraz.

Laguna 69

Comme Jade vous en parle dans son article Visiter le Pérou, mais pas le Machu Picchu, le trek vers la laguna 69 est réellement une excursion à ne pas manquer! Le tour guidé dure une journée complète et coûte seulement 30-35 soles (13$ CAD) incluant le guide, le transport et le petit-déjeuner. La montée est assez difficile (environ 3h dont 2 plutôt escarpées), mais cela en vaut TELLEMENT la peine! La laguna est sublime, d’un bleu clair incroyable, à la cime d’un gigantesque glacier marbré! Et ce qui est encore plus génial, c’est que, tout au long du trek, les paysages sont super variés et tout aussi beaux que le sommet.

Ceci dit, allez-y une fois acclimaté, car on monte jusqu’à 4600 mètres d’altitude! Au fait, j’y ai croisé deux québécoises que j’avais rencontrées la veille à la laguna Wilcacocha et l’une d’elles a été malade en redescendant de la laguna 69. Bref, je vous conseille également d’apporter des vêtements chauds, parce que c’était frisquet en haut… et les matinées sont très froides au Pérou en juin-juillet-août.

Laguna69-1

Vallée d’Ishinca

C’est à partir d’Huaraz qu’il est possible de faire le célèbre Santa Cruz Trek de 4 jours. Pour ma part, je vous propose une alternative moins connue qui s’éloigne des sentiers achalandés : le trekking de 2 jours ou plus dans la vallée d’Ishinca.

Ishinca3

Vallée d’Ishinca

J’ai réalisé ce trek avec l’aide de l’auberge et agence Alpa-K située à Huaraz près du Parque del Periodista. Ils se sont occupés de réserver mon taxi vers le début du trek, mon taxi de retour à Huaraz, ainsi que mon hébergement et mes déjeuners-soupers au refuge Ishinca. Mon séjour était organisé, mais le trekking se faisait en autonomie. Pensez à préparer vos dîners à l’avance.

Jour 1

Un taxi vient me chercher en matinée à Huaraz et me dépose au sommet du village Pashpa environ 1h plus tard. Si je me souviens bien, cela prend environ 5h de marche pour se rendre au refuge Ishinca, incluant la pause dîner. L’endroit est super paisible, j’y ai à peine croisé 5 randonneurs en montant. Ça change des endroits bondés comme le Machu Picchu disons! En plus, le chemin n’est pas difficile (beaucoup moins que la laguna 69), quoi que c’est une longue randonnée alors c’est épuisant à la fin.

Ishinca2

Refuge Ishinca

Le refuge se trouve dans une petite vallée entourée de montagnes à 4350 mètres d’altitude. Je vous conseille d’apporter des vêtements chauds, car même dans le refuge, il fait froid le soir!

Jour 2

L’un des plus beaux treks à faire à partir du refuge est celui qui mène à la laguna Ishinca à 5000 mètres. Cette montée est assez difficile. C’est incroyable de faire à peine 10 pas et d’être essoufflé comme jamais! Les 2h45 de montée semblent bien plus longues, mais oh que c’est magique! On se sent complètement ailleurs, sur la lune même! Heureusement, la descente est bien plus facile. Seulement 1h30 pour retourner au refuge.

Ishinca7

Laguna Ishinca

Jour 3

Le taxi de retour vers Huaraz vous attendra à Pashpa vers 15h. Au jour 1, je vous conseille de confirmer avec votre chauffeur l’heure où il viendra vous chercher. Et demandez-lui aussi si c’est bien lui qui viendra, car il se peut qu’il envoie quelqu’un d’autre. Au moins, vous serez au courant.

Si vous vous levez tôt, vous aurez le temps de faire une petite randonnée d’environ 1h30 avant de retourner à Pashpa. Si cela vous intéresse, demandez à Andres, le proprio du refuge, il sera ravi de vous donner des indications!

Finalement, la descente de retour dure environ 3h30. Je suis partie du refuge à 11h et arrivée à Pashpa à 14h30, incluant une pause dîner. Comme prévu, le taxi arrive à 15h. Si votre chauffeur du jour 1 a envoyé quelqu’un d’autre pour venir vous chercher, assurez-vous que votre nouveau chauffeur soit au courant que votre retour a déjà été payé par Alpa-K.

Ishinca4

Bon trekking!

Δ

À lire également sur Nomade Magazine :