Que faire au Chili? Voici 5 parcs nationaux à ne pas manquer!

Avec ses 105 réserves, monuments et parcs nationaux, le Chili est le pays parfait pour les amateurs de nature, de photographie et de trekking. Si certains sont célèbres comme Torres del Paine en Patagonie ou comme ceux faisant partie du désert d’Atacama, aujourd’hui, je vous emmène à la découverte de cinq d’entre eux qui nous ont émerveillés et restent peu connus des voyageurs.

Reserva nacional Pingüino de Humboldt

Isla Damas

Cette première réserve se situe entre les régions de Coquimbo et d’Atacama et n’est accessible qu’en bateau. À 1h30 de route de la Serena, rendez-vous à la Punta de Chorros où se trouve l’embarcadère. Attention, les bateaux ont une capacité de dix personnes et ne partiront que lorsqu’ils seront pleins. En basse saison, je vous conseille de prendre votre mal en patience et d’attendre que d’autres personnes se joignent à vous. Privilégiez donc plutôt les week-ends. 

Le tour commence : votre guide vous emmène aux abords d’une première île où vous observerez des pingouins de Humboldt, des pélicans, des cormorans de Gaimard, des lions de mer et, si vous êtes chanceux, des dauphins viendront jouer autour de votre embarcation.
Ensuite, direction Isla Damas où vous pourrez rester une heure, ce qui suffit à en faire le tour et admirer ses jolies plages de sable blanc. Une troisième île est accessible si vous souhaitez louer une petite barque à rames pour quelques heures. 

Entrée : 6000 pesos chiliens pour les touristes
Bateau : 10 000 pesos chiliens 

Reserva nacional Las Chinchillas 

Nichée en plein désert dans la région de Coquimbo, cette réserve est le lieu de préservation des derniers chinchillas chiliens sauvages. Cette espèce est en effet en voie de disparition, longtemps menacée par la pratique de la chasse pour sa fourrure. Vous pourrez les observer via le Nocturama qui reconstitue leur habitat naturel ou dans le parc durant la nuit en réservant un tour. Le lieu a une vocation éducative et un espace information est également à votre disposition pour satisfaire les curieux.

La réserve abrite aussi des renards et plusieurs espèces de rongeurs comme le ratón cola de pincel, endémique de la zone. Certains sont tellement habitués aux gardes du parc qu’ils viennent presque dans la main. 

Entrée : 6000 pesos chiliens pour les touristes

Ratón cola de pince

Parque nacional Radal Siete Tazas

Situé dans la région du Maule, ce parc est un écrin de verdure en bordure de la Cordillère des Andes, parfait pour passer un week-end loin du bruit et du stress de la ville. C’est un lieu de protection de la faune et de la flore locales où il fait bon randonner et profiter des nombreux miradors. Le plus connu d’entre eux offre une vue splendide sur une série de cascades qui ont formé un passage en creusant la roche volcanique au fil du temps.

Entrée : 5000 pesos chiliens pour les touristes

Siete Tazas

Parque nacional Conguillío

Bijou de la région de l’Araucanie, à 1h30 de Temuco, le parc national Conguillío est l’endroit idéal pour observer les Araucarias, arbres emblématiques du Chili. 13 sentiers de randonnée sont proposés et nous en avons testé deux : Los Carpinteros y Ruta Al Llaima. 

Los Carpinteros est un joli parcours de 8km qui vous mènera au pied de l’Araucaria Madre qui fête ses 1800 ans du haut de ses 50m. Vous croiserez aussi des Pics de Magellan, espèce qui a donné son nom au sentier ainsi que des Caracara huppés. 

Araucaria Madre

Le deuxième sentier vous permettra d’admirer le volcan Llaima sous toutes ses coutures. Du haut de ses 3125m, il est l’un des volcans les plus actifs du Chili et sa dernière éruption date de 2008. Son ascension est possible, mais il vous faudra être d’un bon niveau d’alpinisme. 

Nous vous recommandons également le petit circuit qui mène au lac arc-en-ciel à l’eau d’un bleu envoûtant suite à une éruption du volcan.

Entrée : 6000 pesos chiliens pour les touristes, 3000 en basse saison 

Volcan Llaima

Parque nacional Vicente Pérez Rosales

Autre secteur, autre volcan ! Au coeur de la région des lacs, vous aurez l’opportunité d’admirer le volcan Osorno depuis le parc Vicente Pérez Rosales situé à une heure de Puerto Varas. 

Volcan Osorno

Plusieurs sentiers sont proposés, la plupart vous offrant de superbes points de vue sur le volcan, le lac Todos los Santos et la forêt environnante. L’Osorno est considéré comme un volcan actif, mais sa dernière éruption date de 1869. Aujourd’hui, une station de ski est ouverte sur ses flancs et son ascension est possible avec un guide. La carte complète de ce parc peut être consultée ici.

Entrée : 4000 pesos chiliens pour les touristes

Lac Todos los Santos

Bonne découverte!

À lire également sur Nomade Magazine :