La Patagonie et la Terre de Feu, des noms qui en font rêver plus d’un! Pour moi, la Terre de Feu était un endroit mystique qui était sur ma liste des choses à voir et la Patagonie représentait l’aventure, les trekkings et le camping.

Mon amie et moi avions entendu parler du parc national Torres Del Paine et il était au top de notre liste des activités à faire en Patagonie! Nous avions donc décidé d’amener dans nos effets une tente, un réchaud, nos sleeping bags, de la nourriture déshydratée et tout ce que ça prenait pour survivre pendant une longue randonnée de 7 jours.

Nous avons donc atterri à Punta Arenas en vol direct depuis Santiago. Je sais qu’il y a beaucoup d’autres endroits à voir entre les deux, dont Puerto Montt, mais il faut faire des choix! Cet endroit sera sur ma liste pour ma prochaine visite au Chili…

Punta Arenas

La ville de Punta Arenas représente bien le climat et l’ambiance du sud. Il s’agit d’une petite ville portuaire où il est possible de retrouver plusieurs auberges, restaurants et magasins, un casino, etc. Par contre, attention, ici les prix sont plus élevés qu’à Santiago, alors je vous conseille de faire des recherches avant d’arriver pour connaître les auberges qui conviennent le mieux à votre budget.

Il est possible de faire un tour de la ville en marchant et, tant qu’à y être, allez observer la ville du haut d’un point de vue.

Le centre-ville est agréable et vous pourrez possiblement y voir quelques festivités durant l’été.

Pour notre part, nous avons été hébergées dans une famille et l’accueil y fut fantastique! Nos hôtes nous ont amenées voir la pointe du continent américain; plus loin, il ne s’agit que d’îles et ensuite c’est l’Antarctique! Des croisières sont disponibles pour aller visiter le sud et les îles, mais à des prix beaucoup trop élevés pour nous.

Nous nous sommes donc rendues à environ 50 minutes de route sur la ruta del fin del mundo et avons aperçu le panneau indiquant la fin du continent! Nous avons fait une marche d’environ 2h30 en longeant la plage et sommes allées voir le phare qui représente vraiment le bout du monde. Nous y avons aperçu des phoques jouer dans l’eau. Une belle journée en plein air gratuite!

Il est possible de faire du camping dans ce secteur et faire un trekking d’une durée de 3 jours.

DSC_0221

Étant au sud, nous avons voulu voir les pingouins!

Deux activités vous seront offertes; soit visiter la Terre de Feu et observer la colonie de King Penguins (les King Penguins sont plus gros, mais il y en a moins et on ne peut pas les approcher de très près) ou aller sur l’île Magdalena (monument naturel Los Pingüinos) qui est remplie de petits pingouins. La journée coûte plus cher et ne permet pas de visiter sur la Terre de Feu.

DSC_0258

Pour notre part, nous voulions voir les plus gros pingouins alors nous avons opté pour la première excursion. Il s’agit en même temps d’une excursion historique, car le guide raconte l’histoire de la Terre de Feu et nous arrêtions voir un musée.

Demandez d’avoir Johnny comme guide; il parle anglais, il est hilarant et très serviable! Des heures de plaisir en sa compagnie.

La journée entière coûte 112$ et il faut prévoir environ 10$ pour le dîner (à moins que vous ameniez votre lunch comme nous avions fait! On économise où l’on peut!). Vous débuterez la journée à 8h et reviendrez à 21h.

J’ai vu des gens prendre le traversier et faire du pouce jusqu’à la réserve de pingouins, mais les transports sont vraiment limités et le climat est plus ou moins invitant, donc c’est une expédition à vos risques!

DSC_0262

Puerto Natales

Un billet d’autobus entre Punta Arenas et Puerto Natales coûte 27$ pour l’aller-retour et il faut 3 heures pour y aller. C’est le passage obligé pour se rendre au parc national Torres Del Paine.

L’aller-retour entre Puerto Natales et Torres Del Paine coûte 16$ et l’aller prend environ 2h.

J’ai bien aimé la ville de Puerto Natales! La ville est elle aussi au bord de l’eau et le centre-ville est actif et invitant. Vous pouvez y marcher tout simplement pour faire le tour. Ne manquez pas d’aller voir un ancien quai qui est maintenant devenu un lieu pour prendre des photos avec les montagnes aux sommet enneigé en arrière-plan.

DSC_0303

Il est possible de trouver des auberges, mais pour ceux qui ont leur tente, vous pouvez aussi camper derrière certaines auberges pour 10$ par personne. Un bon moyen d’économiser un peu tant qu’à déjà avoir l’équipement avec soi!

À quelques kilomètres de la ville se trouve le mont Dorothea. Vous pouvez vous y rendre en taxi ou, comme nous, en faisant du pouce! Ce mont vous offre une superbe vue sur la ville de Puerto Natales, le lac et les montagnes! Il y a une entrée officielle pour atteindre le cerro, mais si vous demandez aux locaux de passer par leurs terres, il est possible d’y trouver un accès gratuit.

DSC_0326

Au départ de Puerto Natales, vous pouvez participer à une journée d’excursion pour aller voir le glacier Serrano. Il s’agit d’une journée d’activité entière où vous partez en bateau et naviguez toute la journée pour atteindre le glacier. Le prix est de 120$ par personne. Arrivé au glacier, vous pouvez débarquer du bateau et marcher environ 20 minutes pour ainsi le voir de plus près. Même s’il n’est pas aussi gros que le glacier Perito Moreno qui se trouve en Argentine (coûte 100$ US aux Canadiens pour seulement traverser les douanes et s’ajoute à cela le prix de l’excursion qui est d’environ 150$), il vaut le détour. Lorsque nous y étions, un morceau du glacier s’est détaché… On aurait dit le bruit du tonnerre! Durant votre journée, vous pourrez aussi possiblement apercevoir des condors qui survolent les vallées; ils sont majestueux.

DSC_0360

Parc National Torres Del Paine

Je n’écrirai pas beaucoup de renseignements sur ce parc, car il y a déjà beaucoup d’articles présents sur Internet qui parlent exclusivement du parc, mais, quand je vous parlais de planification dans mon article numéro 1 sur le Chili, c’était exactement en projection de votre aventure ici! Nous avons eu la mauvaise surprise de réaliser à la dernière minute que nous devions tout réserver à l’avance sinon pas d’accès aux profondeurs du parc et aux campings! Imaginez notre déception…

DSC_0284

Cependant, tout n’est pas perdu pour les retardataires comme nous!

Vous pouvez tout de même prendre une passe pour 3 jours au coût de 43$.

Il y a un camping qui se trouve à 1 kilomètre au sud de l’entrée Laguna Amarga qui ne requiert pas de réservation (coûte 13$ par nuit par personne). De là, il est possible de vous rendre en une journée jusqu’aux tours de Las Torres. Parlant du mirador Las Torres, ne sous-estimez pas la randonnée pour vous y rendre! Elle représente un certain niveau de difficulté, mais le résultat est majestueux!

DSC_0272

Sur le site du parc, il y a un autre camping qui ne nécessite pas de réservation et il s’agit du camping Péhoé qui n’est pas très loin de la Vallée Française. Ce camping coûte 21$ par personne, mais vous avez accès à des douches chaudes!

Des autobus peuvent vous conduire d’un site à l’autre ou vous pouvez marcher ou bien faire du pouce. Nous avons marché un bon bout, mais avons fini par faire du pouce et la réponse est généralement rapide car il s’agit d’une pratique relativement courante.

Donc, avec ces deux campings qui peuvent vous accueillir tout de même sans réservation, il est possible de visiter le parc à la dernière minute! Ouf! Sauf que je vous conseille fortement de planifier votre itinéraire à l’avance et faire vos réservations pour bien visiter le parc et voir tout ce que vous voulez. C’est absolument magnifique et ça vaut le détour! Sommets, vallées, rivières, glaciers…

Il s’agit d’un parc reconnu mondialement pour le trekking et certains voyageurs viennent au Chili seulement pour aller randonner dans ce parc!

DSC_0295

Comme nous avons dit que nous aimions parler de prix, notre périple d’un mois nous aura coûté 3400$ chacune. Tous les prix indiqués dans mes deux articles (incluant Le Chili: le centre et le nord) sont en dollars canadiens.

En conclusion, le Chili est un pays diversifié rempli de belles surprises et de gens accueillants. Et oh… que dire de l’espagnol… il s’agit tellement d’une belle langue!

Tout cela pour vous dire que j’ai adoré ce bout de terre et je vous le conseille fortement! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser et je répondrai du mieux que je peux! En souhaitant que cet article vous ait encore donné le goût de voyager! À plus les nomades!


À lire aussi :