Voilà déjà quelques mois que je suis en Italie et bientôt mes parents et quelques amies viendront me rendre visite. Parmi les lieux qu’ils veulent visiter, j’entends à répétition «Venise, Florence, Cinque Terre»… Je comprends amplement leur envie de voir ces lieux mythiques et magnifiques, que je me suis moi-même empressée de voir il y a un an, mais je suis un peu triste à l’idée qu’ils ne connaîtront pas l’Italie que j’ai eu la chance de découvrir au cours des derniers mois et qu’ils reviendront probablement avec des images de touristes et de selfie-sticks en tête.

img_0875

Évidemment, tout est une question de temps. Je peux dire avec certitude qu’il me reste beaucoup de choses à voir dans ce coin de pays même si, chaque fin de semaine, j’explore une nouvelle ville ou une nouvelle région. Mais, bref, j’ai envie de te partager des endroits extraordinaires qui, selon moi, valent la peine d’être connus. On ne sait jamais, s’il te vient l’envie de déroger au parcours touristique typique ou si tu as plus de temps à ta disposition lors de ton prochain voyage en Italie, ces lieux pourraient t’intéresser :

Lac Iseo

Tu en as probablement un peu entendu parler au cours des derniers mois, c’est le lieu où s’est tenue la fameuse oeuvre d’art «Floating Piers» de Cristo. Iseo, c’est le petit frère timide des lacs Garda, plus grand et populaire auprès des Allemands en été, et Como, fréquenté par les Georges Clooney de ce monde. Il n’en est pas moins intéressant, au contraire. Il représente, selon moi, un bon équilibre entre nature et culture, parce qu’on peut à la fois admirer le lac, les montagnes et parcourir des petits chemins escarpés entre oliviers et troupeaux en liberté, tout en visitant des petits villages typiques de l’Italie du Nord. On n’a qu’à emprunter l’Antica Strada Valeriana, une ancienne voie romaine qui représentait l’unique route de communication entre la ville et les vallées jusqu’à la fin des années 1800. C’est un trekking pas trop difficile à suivre qui permet de voir plusieurs belles choses, comme l’île privée Isola di Loreto et le parc naturel Piramidi di Zone. Il est aussi possible de prendre un petit traversier qui mène à l’île Monte Isola qui offre un autre beau point de vue sur le lac.

img_2261

Les Dolomites

C’est certainement pas à ce genre de décor que l’on s’attend lorsqu’on s’imagine un voyage en Italie, mais les voyageurs qui ont envie de plein air et d’émerveillement devraient y songer. Ça me paraît impossible de décrire à quel point les Dolomites sont une chose impressionnante à voir ! Il faut vraiment être sur les lieux pour saisir l’immensité de ces gros cailloux. Beaucoup de parcours de hiking sont tracés autour d’eux afin de les admirer de tous les angles, mais c’est également possible d’y faire du ski en hiver ou de prendre une télécabine pour être «on the top of the world.» Cette partie du pays ayant déjà appartenu à l’Autriche, elle est assez différente en termes de culture alors qu’on y rencontre des visages aux traits allemands, des maisons à l’architecture alpine, des mets typiquement montagneux et de magnifiques marchés de Noël en hiver.

img_2131

Mantova et Padova

Mantova (ou Mantoue en français) est une ville de la Renaissance qui a été nommée la Capitale de la culture italienne 2016. C’est donc une ville intéressante à visiter au niveau de l’architecture, des musées et des palais qui la composent. J’ai beaucoup aimé errer à travers ses différentes piazza comme à travers un labyrinthe géant dévoilant peu à peu sa beauté. Padova (Padoue), quant à elle, est une ville qui ne se situe pas très loin de Venise et qui est plaisante à parcourir à pied. Elle possède de beaux éléments de l’architecture et de la culture vénitiennes sans supporter son lot de touristes. J’ai beaucoup aimé le Prato della Valle avec ses nombreuses statues et sa vue sur la Basilique Santa Giustina.

Bergamo

Bergamo, c’est la belle médiévale. Il faut explorer la partie de la ville «alta» (haute) qui, entourée de hauts murs en pierre, surplombe le reste de la ville et sa région. Avec peu de touristes, elle permet de saisir le vrai rythme des villes italiennes, de s’attarder dans les petites ruelles remplies de boutiques gourmandes et de cafés. Pour avoir visité des centaines d’églises au cours des deux dernières années, la chapelle Colleoni est la seule que je puisse dire qui m’a vraiment marquée avec ses innombrables fresques et ses structures en bois.

img_0579

Trento et Bolzano

En direction des Dolomites ou en excursion de fin de semaine, il est possible de s’arrêter dans l’une de ces deux villes de la région de Trentino. Encore une fois, elles ne représentent pas les images qu’on a de l’Italie, mais semblent plutôt des villes autrichiennes avec leur architecture plus gothique et l’offre de würstel (petites saucisses) et strudels sur les menus des restaurants. Leurs centre-villes sont agréables à parcourir à pied et il est possible d’y découvrir, par exemple, la fontaine de Neptune à Trento et le Duomo de la piazza Walther à Bolzano.

Bologne

Bologna, c’est la «grassa». C’est une ville riche en gastronomie et en lieux pour satisfaire son appétit. Elle possède un vieux centre ouvert et formé de plusieurs piazzas, agréablement fermé à la circulation des voitures. Je pense donc qu’elle est plaisante à parcourir en vélo. Et, selon moi, la vue impressionnante de ses deux tours est une bonne alternative à la surfaite beauté de la tour de Pise. Les marchés sont vraiment plaisants à découvrir.

img_2935

Trieste

Trieste est une belle ville portuaire. En plus de permettre de respirer l’air de la mer Adriatique, elle rassemble les éléments d’une ville italienne intéressante à visiter : une grande place avec des cafés et des restaurants, des ruines romaines, quelques musées et même son propre «Canal Grande». Mon coup de coeur est le Château de Miramare qui se situe pas très loin de la ville. À la fois un musée historique, il comporte un énorme parc où tu peux te promener et une vue magnifique sur le golfe de Trieste.

img_2636

Évidemment, ces endroits n’en demeurent que quelques-uns à voir en Italie du Nord et j’en ai encore beaucoup à découvrir, mais j’espère qu’ils te donneront envie de prolonger tes vacances dans le «Bel Paese» !

D’autres articles pour vous aider à planifier votre prochain voyage en Italie :