Voici un petit guide qui simplifiera votre planification avant de partir pour la Nouvelle-Zélande.

L’idée générale du PVT (programme vacances-travail)

Avez-vous déjà entendu parler de l’opportunité exceptionnelle qu’offre le PVT?
Le PVT est un programme qui donne la permission aux voyageurs de visiter un pays tout en y travaillant. Pour de plus amples renseignements concernant ce sujet, je vous invite à aller lire l’article suivant: Nouvelle-Zélande : visa vacances-travail.

Acheter son billet d’avion
Un billet d’avion peut s’avérer être assez dispendieux. L’acheter au moment le plus favorable peut vous permettre d’économiser une bonne somme d’argent. Cette somme d’argent pourra être utilisée pour couvrir d’autres frais en lien avec le voyage. Bien entendu, je n’ai pas fait d’étude approfondie sur le sujet. Par contre, il existe un comparateur de prix très pratique que j’adore utiliser: Skyscanner.

Cet outil indispensable est aussi disponible en application sur votre cellulaire ou autres gadgets électroniques. (Vérifiez la disponibilité sur vos appareils)

Les frais bancaires

Les frais d’utilisation de votre carte de crédit
L’utilisation de votre carte de crédit en Nouvelle-Zélande peut engendrer des frais. Pour éviter les mauvaises surprises, avant de partir, regardez avec votre banque quels seront les frais pour chaque transaction.

Les frais liés au virement entre votre banque néo-zélandaise et votre banque canadienne
Lorsque vous reviendrez de votre voyage, vous allez sans doute vouloir remporter vos $ néo-zélandais au Canada. Pour virer de l’argent d’un compte néo-zélandais à un compte canadien, là aussi vous devrez payer une certaine somme d’argent. Avant de partir, informez-vous du montant que vous allez devoir débourser à votre banque canadienne. Pour ce qui est des frais reliés à votre banque néo-zélandaise, informez-vous avant de choisir une compagnie bancaire.

Pour travailler en Nouvelle-Zélande, vous devez avoir un numéro IRD et un compte en banque néo-zélandais

Consultez ce dossier complet pour savoir comment obtenir votre numéro IRD.
*Il n’y a aucun frais associé à cette démarche.

Et ce dossier, tout aussi complet, pour savoir comment ouvrir un compte bancaire en Nouvelle-Zélande.

Les assurances

La RAMQ
Une personne doit être présente 183 jours ou plus au Québec pour pouvoir bénéficier du régime d’assurance maladie offert par la RAMQ. Heureusement, il y a quelques exceptions. Parmi ces exceptions, il y en a une qui retient particulièrement notre attention: il est possible de demeurer couvert par l’assurance maladie même si on s’absente plus de 183 jours du Québec.

Comment?
En demandant l’exception pouvant ne s’appliquer qu’une fois tous les 7 ans. Cette option peut seulement vous couvrir pour une période d’un an.

Les assurances privées
L’autre option s’avère plus floue, il s’agit de faire affaire avec une assurance privée. Je n’ai pas énormément d’informations concernant ces assurances. Tout ce que je sais, c’est qu’en avoir une est fortement recommandé par la RAMQ étant donné que la régie couvre seulement les frais de base (voir le site web pour plus de renseignements).

Saisons

Surtout n’oubliez pas: les saisons dans l’hémisphère sud sont à l’inverse des nôtres. Alors, si vous vous cherchez du boulot durant l’été néo-zélandais, vous devrez vous y rendre durant notre hiver canadien et vice-versa.

Le fruit picking / packing et autres
Pour avoir une idée des endroits où ils cherchent de la main d’œuvre et pour savoir à quel moment de l’année, jetez un coup d’œil sur l’île du nord ou bien sur l’île du sud.

Conduire en Nouvelle-Zélande
Vous avez le droit de conduire en Nouvelle-Zélande grâce au permis international. Ce permis est valide pour une période de 12 mois (à partir de l’obtention de celui-ci, c’est-à-dire la journée même de la demande). Après 12 mois, vous devrez faire la demande d’un permis néo-zélandais. Le permis international permet de conduire les mêmes types de véhicules que vous êtes autorisé à conduire au Canada. Pour conduire, vous devrez avoir sur vous votre permis de conduire original en plus de votre permis international. Attention: pour louer une voiture en Nouvelle-Zélande, l’âge légal est de 21 ans.

Obtenir son permis international avec Voyage CAA Québec.

Les prises électriques
Quoi acheter? Adaptateur ou convertisseur? Tout dépend des appareils électroniques que vous emportez.

L’adaptateur est primordial. Sans lui, vous ne pourrez charger AUCUN de vos appareils. Au Canada, nous utilisons les prises de type A tandis que, en Nouvelle-Zélande, ils utilisent les prises de type I. Celles-ci n’ont pas la même forme. (Voir les images ci-dessous)

Voici un adaptateur pour les prises de type I (Nouvelle-Zélande)

 

Le convertisseur est essentiel seulement lorsque vous emportez du matériel électronique qui n’a pas déjà un convertisseur intégré. Les convertisseurs ont toujours les nombres de volts (100-240) et d’hertz (50-60) tolérés inscrits sur ceux-ci. En fait, ces indications veulent dire que, avec ce chargeur-là, vous pouvez vous brancher PARTOUT dans le monde sans danger de faire « sauter » l’appareil. Bref, si tous vos appareils électroniques ont des convertisseurs intégrés, vous n’aurez plus besoin de vous procurer un convertisseur, mais seulement un adaptateur (voir l’image). Ainsi, vous sauverez de l’argent.

Voici un chargeur de batterie pour caméra (avec convertisseur intégré)

Convertisseur

Les applications à avoir sur son cellulaire

« Maps.Me. » (Mon application favorite!)
Elle vous permet de télécharger des cartes de PARTOUT dans le monde. Une fois ces cartes téléchargées, vous pouvez les consulter en mode hors-ligne, avoir accès à votre position GPS, créer vos itinéraires, sauvegarder des points d’intérêts dans vos favoris, rechercher des restaurants, des hôtels, des endroits où vous pourrez trouver du Wi-Fi, des sites touristiques, des transports en communs, des stations d’essences, des magasins, des banques, des guichets, des centres de divertissement, des hôpitaux, des pharmacies, des postes de police, des toilettes, des bureaux de poste, etc…

« Official Camping NZ »
Un peu dans le même style que la première, mais pour les campings cette fois-ci. Elle permet d’avoir accès à une carte hors ligne de la Nouvelle-Zélande avec les terrains de camping du pays. Vous pourrez obtenir des informations telles que l’emplacement des terrains de camping, les prix (il y en a même des gratuits), la méthode réglementaire pour y séjourner (camping seulement, tous les véhicules sont permis ou les véhicules autonomes seulement), etc…

« Skyscanner »
Il s’agit de l’application mobile du comparateur de vol dont je vous ai parlé plus tôt.

« New Zealand’s Great Walk »
Que vous ayez entendu parler des sentiers de randonnée Great Walk ou pas, cette application va sans doute vous plaire! Elle vous informera des magnifiques sentiers gérés par le DOC (Department of Conservation). Jetez-y un coup d’œil!

Attention! : une application pour convertir les devises monétaires peut également être utile.

Bien que la Nouvelle-Zélande est un pays très sécuritaire, n’oubliez tout de même pas de consulter les conseils et avertissements destinés aux voyageurs.

Bon voyage!

Tu pourrais également aimer ces articles :

Les champs avec un * sont obligatoires.