Parallèlement à ma passion grandissante pour les voyages s’est développé une attirance toute particulière pour ces géants de la nature que l’on nomme volcans. Il y a cinq ans, certains des noms qui figurent ci-dessous m’étaient encore tout à fait inconnus tandis que d’autres avaient fait partie de projets scolaires de mon enfance et je les avais mis dans un coin de mon esprit, enterrés comme de vieux livres. Pour la beauté des paysages qu’ils créent tout en ayant en eux cette puissance destructrice qui les fait craindre, ils sont pour moi une source de fascination… Voici donc les volcans que j’ai eu la chance d’admirer et, pour quelques-uns, de grimper !

Δ

Gunung Rinjani • Lombok, Indonésie

Mon gros coup de cœur, autant pour la fierté d’accomplissement personnel que ce trek m’a procuré que pour les paysages de fou tout au long de la montée. Le clou du spectacle : son magnifique lac de cratère d’une eau d’un bleu hypnotisant.

À lire également sur Nomade : Expédition de 3 jours au Gunung Rinjani ♦

Etna • Sicile, Italie

Plus haut volcan d’Europe et l’un des plus actifs au monde, une visite de l’Etna est un incontournable lors d’un voyage en Sicile. L’observer depuis les rues de la ville de Catane n’était pas assez pour nous, il nous fallait le voir de plus près ! Pour accéder au sommet, vous devrez emprunter une route où des vestiges de maisons bien ancrées dans la lave vous accueillent. La visite de tunnels formés par d’anciennes coulées de lave est aussi possible sur le chemin du retour.

À lire également sur Nomade : 10 raisons d’aimer la Sicile ♦

El Fuego • Antigua, Guatemala

Entourée de plusieurs volcans, la ville d’Antigua en a souvent payé les frais au cours des derniers siècles lorsque la terre s’est mise à trembler. Pour deux amoureux des volcans comme mon copain et moi, la chance a tourné en notre faveur lors de notre passage dans cette ville. Nous avons eu droit à l’une des plus fortes éruptions qu’a connues El Fuego depuis les dernières années. Les grondements du volcan, les explosions et les coulées de lave nous en on mis plein la vue !

À lire également sur Nomade : Sous le charme d’Antigua ♦

Stromboli • Îles Éoliennes, Italie

Pour ses éruptions explosives toutes les 20 minutes, le Stromboli était haut placé sur notre liste d’incontournables en Sicile ! Il est même possible de le monter pour s’approcher des cratères en flammes. Malheureusement, nous avons du nous contenter de l’observer à partir d’un bateau car une série de fortes explosions avait eu lieu dans les jours et heures précédent notre arrivée. Néanmoins, le spectacle qui s’est offert devant nos yeux en valait largement le détour !

À lire également sur Nomade : 10 raisons d’aimer la Sicile ♦

Masaya • Nicaragua

La chance nous a souri puisque quelques jours après notre passage au volcan Masaya, il fut interdit d’accès pour activité volcanique trop intense. Sur place, le cratère pincipal, Boca Del Infierno, vous accueille avec des panaches de souffre sortant de ses entrailles. Une randonnée d’un peu plus d’une heure autour du second cratère San Fernando vous offre de magnifiques points de vue sur ce gouffre aujourd’hui éteint et sur la Laguna Masaya. 

À lire également sur Nomade : Séjour inoubliable à Granada ♦

Cerro Negro • Leon, Nicaragua

Si on m’avait dit qu’un jour j’aurais la chance de surfer sur les pentes d’un volcan actif, je ne l’aurais probablement pas cru ! L’une des expériences les plus cool que j’ai eu l’opportunité de vivre en voyage. Une fois là-haut, attachez bien votre tuque parce que le vent est d’une puissance assez impressionnante. La descente se fait ensuite sur les flancs du volcan à l’aide d’une luge.

À lire également sur Nomade : Le Nicaragua en 8 coups de cœur ♦

San Pedro, Tolimán et Atitlán • Panajachel, Guatemala

Situés aux abords du plus profond lac volcanique d’Amérique centrale, ces 3 volcans offrent à quiconque les admire un panorama des plus exquis !

À lire également sur Nomade : Escapade à Panajachel ♦

El Teide • Îles Canaries, Espagne 

Troisième plus grand volcan au monde, El Teide vous transporte carrément sur une autre planète. Le téléphérique vous permet d’accéder en quelques minutes et sans effort à une altitude de 3 555 mètres. Puisqu’il est nécessaire d’avoir une autorisation pour pouvoir accéder au sommet, nous nous en sommes tenus à l’admirer depuis ce point. Entre des routes construites au milieu d’anciennes coulées de lave et des paysages où la nature s’est totalement approprié les lieux, une visite de ce volcan vous dépaysera à coup sûr !

À lire également sur Nomade : 5 bonnes raisons de découvrir Ténérife ♦

Tongariro et Mt Ngaruhoe • Parc National de Tongariro, Nouvelle-Zélande

Un incontournable lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande : le Tongariro Alpine Crossing, une randonnée de 19,4 km au travers de paysages volcaniques sublimes. Ce volcan pointu qu’on y aperçoit également, c’est le Mount Ngaruhoe, aussi connu sous le nom de Mount Doom dans le «Seigneur des Anneaux». Gros coup de cœur pour cette rando et la beauté des Emeralds Lakes.

À lire également : 10 photos du Tongariro Alpine Crossing à faire rêver ♦

Δ

Et vous, quel volcan vous a le plus émerveillé jusqu’à présent ?!