Pour ce 3e roadtrip dans l’Ouest américain, je me devais d’y mettre sur mon chemin les géants de la nature : les sequoias. Très impressionnant à voir en photo, mais en vrai, c’est vraiment génial! On se sent si petit au travers de cette forêt de grands sages!

En fait, cette région se divise en deux parcs : le Sequoia National Park et le Kings Canyon National Park. Ces deux parcs sont reconnus pour avoir la plus importante concentration de sequoias. Ces arbres ont été découverts après la guerre de Sécession et c’est pourquoi les arbres portent le nom de certains généraux de cette guerre.

Pour ma part, j’avais mis les sequoias sur ma route après Las Vegas. Tant qu’à être dans le coin, nous en avons profité pour passer à travers le Death Valley National Park. J’adore le désert alors nous avons été plus que servis! Chaleur accablante (mon auto affichait 47°C!), nous ne restions pas très longtemps à l’extérieur de la voiture aux points d’arrêt :

  • Badwater Basin qui est l’endroit le plus bas sous le niveau de la mer en Amérique du Nord.
  • Zabriskie Point
  • Mesquite Flat Sand Dune qui a servi à de nombreuses scènes de film, dont Star Wars.

Je ne vous cacherai pas que pour certaines personnes la route peut être longue! De Las Vegas à Three Rivers (ville tout juste à l’entrée du parc), il nous a fallu 9h de route avec les courts arrêts. Si votre itinéraire est en sens inverse du mien, il vous en prendra 5h depuis San Francisco.

Nous avons loué une magnifique petite chambre avec salle de bain privée située en annexe d’une maison dans la municipilaté de Three Rivers. J’ai trouvé ce petit trésor sur Airbnb. Situé à 10 minutes de l’entrée du parc, l’endroit est situé en haut d’une colline donnant une vue imprenable sur la région. La propriétaire très gentille met tout à votre disposition dans votre chambre : bières, vin, yogourts, croustilles, popcorn, café, eau et plein d’autres petites gâteries. Et tout est inclus dans le prix!

Voici le lien de cet hébergement pour faire une réservation.

Sequoia National Park

Prix d’entrée : 30$ US par véhicule valable de 1 à 7 jours. American Pass acceptée.

Les arbres géants, ça se gagne! La route dans le parc pour vous rendre à ces immensités est longue, haute et très sinueuse. Si vous êtes en gros VR, les virages doivent être très difficiles à effectuer.

Lorsque que vous entrez dans la forêt, impossible de ne pas être émerveillé! Vraiment, ça existe des arbres aussi grands?!

Nous avons parcouru les petites routes et nous sommes arrivés à un endroit où un arbres est tombé en 1959. Son âge est estimé à 2300 ans et il mesure 82 mètres. Petite anecdote : il est tombé lors d’une journée sans vent!

La vedette de la place est sans aucun doute le General Sherman! C’est l’arbre ayant le plus imposant tronc au monde en terme de volume. Son âge est estimé à 2200 ans.

Vue du General Sherman au loin

Le General Sherman au loin

DSC_0752

Mais le parc n’a pas seulement ces magnifiques arbres! Vous pourrez y observer la magnifique chaîne de montagnes de la Sierra Nevada depuis le Moro Rock. Le Moro Rock est un dôme de granite culminant à 2050 mètres dont vous pourrez accéder le sommet en moins d’une heure.

Moro Rock

C’est une randonnée facile, des escaliers ont été forgés dans la pierre. Vous ne devez pas passer à côté de cette vue si facile d’accès!

Nous avons effectué aussi une courte randonnée de 3km dans le parc. Visitez le site du gouvernement  pour voir quelle randonnée vous convient le mieux selon le niveau de difficulté.

Alors voilà ce que vous aurez le temps de faire en 1 journée dans le parc! Inutile de vous dire que vous pouvez y passer plus d’une journée.

Si vous avez plus de temps devant vous et que vous êtes adepte de randonnée, le mont Whitney vaut sans doute quelques jours de plus. Je n’y suis pas allée, mais je l’ai découvert dernièrement en faisant quelques recherches. C’est la plus haute montagne des 48 états continentaux : 4418 mètres. Voici un superbe sentier de 9km! Assurez-vous de bien vous renseigner à l’avance sur la région avant d’y aller, car il y a une période de l’année où le nombre de visiteurs est limité et un système de loterie est instauré pour y gagner sa place!

Bonne visite!

À lire également sur Nomade Magazine :