Étant passionnée de plein air, de montagnes, de randonnée et de camping, j’ai décidé de combiner toutes ses passions à l’intérieur d’un périple en wilderness camping dans le populaire parc national de Yosemite en Californie. Je partirais donc seule pendant 6 jours dans les montagnes de Yosemite.

Permis de Wilderness

Il faut savoir qu’avant de s’aventurer en nature sauvage, un permis de backcountry est nécessaire. Afin d’être assuré d’en obtenir un, il est plus sûr de le demander par fax dans les délais requis. Vous pouvez facilement avoir l’accès à l’information sur le site officiel du parc national de Yosemite. Il n’en coûte absolument rien, c’est donc une bonne façon de dormir dans des endroits extraordinaires ne nécessitant aucun sous déboursé!

vallee.2

Informations utiles

Étant un territoire ayant une forte population d’ours, il est obligatoire de se procurer un Bear Canister. Je vous confirme que cela n’est pas petit, vous devez donc le prendre en considération dans votre préparation et dans le choix de votre sac d’excursion afin qu’il puisse s’y glisser facilement. Vous serez également limité dans la quantité de bouffe à apporter avec vous. Vous pouvez en faire la location au Wilderness Center au coût de 5$ pour la durée complète de votre périple. Ayant vu moi-même un ours à moins de 20 mètres, je vous confirme que j’étais contente d’en avoir fait l’acquisition!

Le printemps, avec la fonte des neiges, est l’occasion parfaite pour admirer la puissance des chutes du parc. Par contre, le désavantage principal est la limitation des sentiers pouvant être pratiqués dû à la neige encore très présente. Je vous conseillerais donc fortement d’être munis de raquettes, d’une carte et d’une bonne boussole si vous décidez de vous diriger dans les sentiers couverts de neige.

Pour ma part, n’ayant pas l’expertise en la matière et étant totalement en solo, il était plus rassurant d’emprunter les sentiers mieux balisés.

Yosemite Point – À couper le souffle!

Pour ma première nuit, j’ai pris la direction de Yosemite Point. Le point de départ du sentier se situe au Camp 4. Aucun stationnement disponible, il faut donc prendre la navette qui vous transporte au point de départ.

La randonnée jusqu’au sommet a un dénivelé assez prononcé, surtout avec le poids du sac d’excursion. J’étais contente d’avoir apporté mes bâtons de marche. Par contre, tous les efforts déployés valent rudement la peine, car la vue est totalement splendide et à couper le souffle. Des emplacements de camping bien définis sont présents rendus au sommet. Il est donc facile de se trouver un endroit pour la nuit.

chute.2

Plusieurs points d’eau sont disponibles grâce aux nombreuses chutes sur le chemin.

Je peux vous confirmer que la nuit a été mouvementée en raison du vent qui soufflait par rafales. La température a chuté drastiquement sous la barre du zéro degré. J’ai même dû me servir de ma couverture d’urgence afin de garder la chaleur.

Backpacker Campground

Le lendemain, vu l’étendue de la neige sur le sentier, j’ai dû rebrousser chemin. Il y a possibilité de dormir pour un montant de 6 dollars US au Backpackers Campground  lorsque vous avez un permis de Wilderness (la nuit avant et après la validité de votre permis).

camp

Little Yosemite Valley – La splendide

Le deuxième périple en wilderness fut l’ascension de la Mist Trail jusqu’à Little Yosemite Valley. Le sentier se prend juste à côté du Dôme Village. L’ascension de la Mist Trail est assez prononcée. Je vous conseille de vous apporter un imperméable et de mettre une protection imperméable sur votre sac puisque la chute est assez puissante pour vous mouiller considérablement.

Il est fortement conseillé de dormir à Little Yosemite Campgroung si vous désirez prolonger votre randonnée sur la John Muir Trail. Le camping est bien aménagé et plusieurs randonneurs s’y rejoignent. L’ambiance y est vraiment agréable.

dome.2

Le parc national de Yosemite est un lieu incontournable si vous passez par la Californie. Par contre, sachez que si vous désirez vivre une expérience unique et zen, il est préférable d’envisager le wilderness. Yosemite est un parc national très achalandé dépendamment des saisons. Yosemite Village grouille de touristes et d’activités pour tous. Ceux et celles qui préfèrent comme moi les endroits reculés dans les montagnes et la nature, le wilderness vous attend! Vous ne regretterez pas!

J’avais déjà eu l’occasion de faire des randonnées en wilderness, mais c’était la première fois que je le faisais seule. Pour celles qui hésitent à le faire, n’hésitez pas! Faites-le! Vous rencontrerez toujours des gens avec qui échanger tout au long de vos randonnées. C’est une expérience incroyable de dormir au milieu de la nature et de refaire le plein d’énergie et de zénitude seule avec soi-même. De méditer sur le moment présent, sur la chance de vivre et non pas seulement d’exister. Se réveiller entourée de grands espaces… c’est presque irréel.

vallee


Vous aimeriez également :