Je ne vais pas y aller par quatre chemins, l’Islande est, jusqu’à maintenant, ma destination préférée ! Je me rappelle que, lorsque je préparais mon premier voyage pour « la terre de glace », un ami me donnait quelques conseils. Il était passionné par ce pays et il comptait déjà trois voyages là bas… j’ai vite compris pourquoi.

Déjà, pour les paysages qui sont complètement différents l’été et l’hiver. On ne voit pas du tout la même chose… il y a certains paysages d’Islande qu’il faut absolument voir en hiver et Jökulsárlón en fait partie.

2015-11-26 10.35.24

Jökulquoi ?? Jökulsárlón est un immense lagon d’Islande où des morceaux de glaciers se détachent et se jettent dans l’océan Atlantique Nord. Nous nous y sommes rendues un matin de novembre. Nous avions pris la route depuis Vik (où se trouve l’unique auberge de jeunesse des environs) assez tôt dans la matinée pour pouvoir arriver à cet endroit au lever du soleil. Jackpot ! C’est surement, de loin, le meilleur des moments… nous nous sommes retrouvées comme suspendues dans le temps, les glaciers glissant doucement sur la surface de l’eau dans un froid silencieux où retentissent parfois quelques craquements de la glace en mouvement. Les couleurs vous transportent, vraiment, je ne veux pas trop me la jouer poète, mais le rougeoiement du soleil levant qui se reflète sur le bleu glacé des icebergs est à vous couper le souffle ! D’ailleurs, personne n’osait dire un mot, nous étions tous là, à observer ce véritable spectacle.

Si vous êtes chanceux, vous pourriez même apercevoir quelques phoques jouant entre les blocs de glace. Nous avons littéralement perdu la notion du temps, je serais incapable de vous dire combien de temps nous sommes restées là. Bien sûr, n’hésitez pas à aller plus loin que le stationnement. Une petite plage de cailloux et de glace vous permet de longer le lagon assez loin, et une petite colline donne une impressionnante vue sur les morceaux de glace et le glacier.

2015-11-26 11.45.38

Une particularité qui risque de vous surprendre, certains icebergs sont noirs ! Hein !? Oui oui, lors d’une explosion volcanique, ha oui parce que l’Islande c’est un peu volcanique quand même, des couches de cendres se déposent sur les glaciers et la glace se forme autour. Sur un assez gros iceberg, vous pouvez donc observer des stries noires un peu décalées dans ce paysage bleuté.

Pas tout à fait remises de ce moment magique à jamais suspendu dans nos mémoires, nous avons repris la route pour la deuxième claque de la journée : Svínafellsjökull.

Svínaquoiii ?? Oui les noms sont horribles en Islande, l’alphabet est un peu différent aussi. Bref, si comme nous vous vous déplacez sans GPS avec une carte routière, fuyez la place du copilote !!

Bon comme vous l’aurez compris, « jökull » signifie glacier. Après un rapide repas, nous enfilons donc nos crampons et partons, avec notre guide, pour une randonnée sur le glacier. Il n’est que 3h de l’après-midi et, pourtant, nous voilà debouts sur un glacier d’Islande les bras ballants, avec nos piolets, à observer un coucher du soleil des plus époustouflants. Le glacier prend les couleurs du ciel. Je n’aurais pas de mots pour vous décrire ce spectacle. Les photos parleront à ma place cette fois, même si jamais elles ne rendront entièrement justice à ce moment…

Notre super guide nous a expliqué les mystères des glaciers, a guidé nos pas sur les glaces incertaines et nous a fait descendre dans des crevasses impressionnantes. Différents tours existent, nous avions pris le moins cher pour notre petit budget, avec EXTREME ICELAND, et c’est déjà une belle expérience.

12374883_10208363263697178_7380237215713393177_o

En bref, si vous passez par l’Islande en hiver, Jökulsárlón et une randonnée sur les glaciers sont des incontournables de votre voyage. Un petit conseil néanmoins, en cette période, des vents glacials balaient le pays, ils sont plus pénétrants que le froid lui-même. Les vêtements d’hiver sont plus qu’utiles ainsi que de bonnes chaussures qui tiennent sur sol gelé. Les routes sont assez bien dégagées et toutes les voitures de location sont équipées de pneus cloutés, un 4×4 n’est pas forcement une nécessité.

Note : en hiver les journées sont très courtes en Islande, pour nous, au début de notre séjour, le soleil se levait aux environs de 10h et se couchait vers 15h30. Mais au bout d’une semaine, les heures de jour avaient déjà violemment diminué. Pensez-y pour planifier vos journées, ne les chargez pas trop, c’est sport de tout faire dans la précipitation et puis vous apprécierez moins…

À bientôt pour de nouvelles aventures !


 

Vous pourriez également aimer :