Tout bon voyageur se trouve un jour ou l’autre confronté à la dure réalité du retour à la maison. Normal qu’après des mois et des mois sur la route, à vivre notre vie à cent milles à l’heure et à tester des tas d’activités, cette phase nous entraîne dans la déprime. C’est un peu comparable au sentiment qu’on a quand l’automne arrive et qu’on doit se résoudre à mettre de côté les plaisirs de l’été, tout en ayant en tête que le froid est à notre porte… Étant moi-même dans cette transition en ce moment, j’ai tenté de trouver des suggestions pour rendre le retour d’un voyage plus facile. Les voici donc !



 

  • Passer du temps de qualité avec les gens qu’on aime

Les membres de votre famille sont souvent les premiers à avoir été éprouvés par votre départ. Il y a tellement de petits gestes simples pour leur montrer qu’ils vous on aussi manqué, comme par exemple aller prendre une marche dans la nature avec vos parents ou encore prendre un repas en compagnie de vos grands-parents. Gardez toujours en tête que, pour vous, le temps a filé à une vitesse impressionnante, mais, pour eux, c’était long, très long… Même chose avec vos amis et anciens collègues de travail ! Ils seront bien heureux de vous mettre à jour sur les potins de leur vie que vous avez manqués et vous aurez des tonnes d’histoires inspirantes pour eux !

  • Découvrir de nouvelles régions de notre propre pays / province

Qui n’a pas un jour vu passer dans sa tête la pensée que l’on connait souvent plus les endroits où l’on a passé quelques semaines que le pays où nous avons vu le jour ? Faites vos recherches ! Je suis certaine qu’autour de vous se cachent de petits trésors dont vous n’avez auparavant jamais entendu parler ou encore des incontournables où vous n’avez jamais mis les pieds. Ça vous permettra aussi d’être un meilleur ambassadeur de votre contrée lorsqu’en voyage d’autres voyageurs vous demanderont des conseils pour planifier leur prochain périple ! À lire sur le même sujet, “Le retour d’une Nomade”.

Hotel de Glace, Québec (mars 2016)

Découverte de l’Hôtel de Glace, Québec (mars 2016)

  • Lire des livres de voyage

Une façon très simple et efficace de se changer les idées tout en se visualisant les histoires de d’autres aventuriers. Les livres de voyage ont la particularité d’avoir été bien souvent écrits par des voyageurs comme vous. Ils sauront donc mettre certains mots sur vos pensées du moment. Vous pourrez aussi vous inspirer de leurs récits pour planifier de nouvelles aventures autour du monde. Voici un article sur Nomade qui propose 7 livres qui font voyager.

  • Regarder des films de voyage

Après avoir été éprouvé durant votre dernier voyage, votre corps acceptera volontiers une petite journée cinéma. Pourquoi ne pas vous claquer quelques films qui vous transporteront dans d’autres contrées ? Comme par exemple “Mange, prie, aime” qui vous fera découvrir l’Italie, l’Inde et Bali ou encore “Wild” pour inspirer toutes ces filles qui rêvent secrètement d’une aventure aussi intense que la traversée de la Pacific Crest Trail aux États-Unis. Pour plus de suggestions, voici un article qui propose 10 films qui vous feront voyager depuis votre salon.

  • Cuisiner des recettes qui nous rappelleront notre dernier voyage

Une façon si simple et efficace de vous transporter au cœur de vos souvenirs est de vous cuisiner de bons repas inspirés de vos découvertes culinaires à l’étranger. Une bonne méthode pour y arriver est de prendre des cours de cuisine locale lorsque vous voyagez. Nous en avons fait l’expérience à Bali il y a quelques années et ce moment est définitivement resté gravé dans notre mémoire. Découvrez comment nos sens ont le don de nous rappeler nos voyages dans cet article sur Nomade.

Cours de cuisine balinaise, Ubud

Cours de cuisine balinaise, Ubud

  • Reprendre nos émissions de télé

Chaque fois que je reviens au Québec, j’ai en moi l’excitation que l’on ressent à l’approche de la saison de l’année où toutes nos émissions de télévision reprennent. Je me fais une joie de me remettre à jour dans mes télé-séries préférées et ça me change les idées ! J’ai par contre déniché une véritable petite mine d’or de séries, autant québécoises que françaises ou encore américaines, disponible en streaming lorsque je voyage et que j’ai accès à une bonne connexion internet : c’est par ici les amis !

  • Se gâter avec nos produits préférés qui nous avaient manqué

Mes petits nouveaux…

À la maison, on a tous nos produits fétiches qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde. C’est toujours excitant de savoir que tu retourneras à tes bonnes vieilles habitudes avec tes articles préférés. De mon côté, un retour de voyage ne se passe jamais sans un petit tour en boutique pour me dénicher de nouveaux thés et tisanes chez David’s Tea, ils sont addictifs !

  • Aller se faire masser

Tu as transporté ta maison sur ton dos tellement souvent au cours des derniers mois qu’il est tout à fait normal que tous tes muscles te crient à l’aide. Un massage, c’est LE bon plan pour te détendre et te faire oublier que ton voyage est déjà derrière toi… Et garanti que ton corps va être reconnaissant ! Pour ma part, c’est chez Évasion Spa que ça se passe.

  • Se faire un tableau de visualisation avec nos prochains projets de voyages

Si vous pouvez le voir, vous pouvez le devenir ou le faire.” Les bienfaits de la visualisation sont nombreux. Ils vous transportent dans un élan de positivisme et ça se solde parfois par l’impression que tout ce qu’on touche se transforme en or. Si vous avez vraiment envie d’atteindre un objectif et de visiter des endroits particuliers, faites-en un beau tableau rempli d’images et de mots. Vous pourrez ainsi concrètement voir chaque jour vos plus grands rêves de voyage et ça vous donnera un élan positif à chaque fois !

  • Mettre des sous de côté dans une petite boîte

Pour te motiver à reprendre la route au plus vite, rien n’est aussi efficace que de te mettre chaque semaine des sous de côté. Il faut par contre être discipliné et arriver à ne pas piger dedans. Mine de rien, après quelques semaines, on fini par avoir assez pour un billet d’avion… ou deux !


Et vous, quels sont vos trucs pour vous changer les idées en revenant de voyage ?