Tu te rappelles cette première fois que tu as quitté ton chez-toi pour partir à l’aventure? Cette première fois où tu as mis un terme à la routine et au confort acquis? Moi je m’en souviens très clairement. Je me souviens avoir ressenti une excitation électrisante se promenant de mes doigts à ma tête à mes pieds. Je me souviens avoir ressenti un mélange de papillonnement dans l’estomac et de palpitation au cœur. Je me souviens avoir ressenti de la crainte face à l’inconnu, mais avoir laissé le bonheur de la liberté s’emparer de moi. Je me souviens m’être dit que je ne pourrai plus jamais vivre sans avoir une bonne dose de dépaysement et d’émerveillement créés par le voyage. Plus jamais…

Voyager, c’est grandir. C’est la grande aventure. Celle qui laisse des traces dans l’âme… -Marc Thiercelin

C’est après plusieurs années de voyage que je suis de retour à la maison. Cette fois-ci, je suis de retour sans date de départ, sans connaître le moment où je pourrai repartir. J’ai tenté d’éviter ce moment, j’ai tenté de trouver d’autres destinations plus attirantes les unes que les autres pour ne pas revenir. Mais, la raison et l’importance de vivre ce retour ont pris le dessus.

Instagram: jessica_nomademagazine

Lago De Apoyo, nicaragua – Instagram: jessica_nomademagazine

J’ai le cœur qui vagabonde, j’ai la tête qui flotte dans les nuages, j’ai le corps qui se laisse encore bercer par les vagues. Pourtant, je suis si heureuse de revoir ma famille, de serrer mon vieux chat dans mes bras, de humer la bonne bouffe de maman, de sentir l’air du Québec passer entre mes doigts…

Pourquoi est-ce si difficile de revenir? Pourquoi me sentir si confuse vis-à-vis ma façon de dealer avec mes émotions. Le voyage n’est pas seulement une passion ou une activité que l’on aime vivre plusieurs fois dans une vie. Pour certains, le voyage devient un état esprit, une façon de vivre, une partie de qui on est.

Le bonheur n’est pas une destination, mais une façon de voyager. – Margaret Lee Runbeck

Mon retour, je vais le vivre positivement et passionnément. Je vais vivre ma présence au Québec comme une aventure, avec les yeux d’une inconnue. Je vais prendre le temps d’observer ce qui autrefois me paraissait normal et même banal… Je vais laisser mon pays m’émerveiller et lui donner une chance. Je vais me donner toutes les raisons du monde de rester ici encore un moment et de vagabonder dans des endroits nouveaux, de vivre des moments uniques et inspirants. Je vais prendre le temps de connecter avec les gens qui voudront bien croiser mon chemin et échanger de nouveaux souvenirs et de nouvelles paroles.

Instagram: jessica_nomademagazine

Little Havana, Miami – Instagram: jessica_nomademagazine

En effet, le voyage est un état d’esprit et, qu’on le veuille ou non, notre cœur saura toujours reconnaître ces petits moments de la vie qui nous font frémir, qui nous font grandir, qui nous permettent d’explorer peu importe l’endroit où l’on se trouve. C’est donc la tête remplie de belles promesses et le cœur rempli d’adoration envers ma belle province que je me lance dans de nouvelles péripéties. De nouvelles histoires qui sauront peut-être m’amener beaucoup plus loin de ma zone de confort que je pourrais l’imaginer.

Je sais que le monde entier ne tardera pas à venir me rechercher, me tenter, m’interpeller avec ses beaux paysages, ses belles personnes et ses odeurs inoubliables. Je sais que la tentation de repartir ne cessera jamais de m’habiter, mais pour l’instant je suis ici. Je suis ici, chez moi, et je ferai compter chaque seconde. Je tâcherai de rendre chaque seconde spéciale et remplie de fantaisie. Je ferai de chez moi mon nouveau voyage.