3 itinéraires pour s'initier à la randonnée en autonomie!

La longue randonnée est une activité tellement ressourçante et agréable. Divers parcs à travers le Québec offrent des espaces de camping en arrière-pays réservés aux randonneurs qui y piquent leur tente pour une ou plusieurs nuits, ou encore la possibilité de dormir en refuge.

Même s’il peut sembler difficile de s’y lancer pour une première fois, la longue randonnée peut certainement être pratiquée par les débutants. Avec de bons conseils, un itinéraire bien établi et l’équipement nécessaire, un premier séjour en autonomie sera une réussite et vous donnera la piqûre pour de prochaines aventures. Voici donc 3 itinéraires accessibles et réalistes pour une première expérience en longue randonnée au Québec.

L’île aux Lièvres

L’île aux Lièvres se situe entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Avec ses 13 kilomètres de long, l’île aux Lièvres est une merveilleuse première expérience pour l’initiation à la longue randonnée. L’île comprend des chalets refuges ainsi que 4 campings. Certains ont des plateformes pour les tentes et tous ont des toilettes sèches à proximité. Il y a très peu de dénivelé sur l’île, ce qui la rend très accessible aux nouveaux adeptes de la longue randonnée. De plus, plusieurs points d’eau brute sont accessibles pour y remplir vos bouteilles. Attention de ne pas oublier votre filtre!

Pour se rendre sur l’île aux Lièvres :

il vous faudra réserver une place en bateau avec la compagnie Duvetnor. Cette compagnie assure la traversée entre Rivière-du-Loup et l’île. De plus, les réservations se font par téléphone et c’est aussi avec eux que vous pourrez réserver vos emplacements de camping. 

Itinéraire proposé :

La beauté de cette île, c’est que les campings ont une vue soit sur Charlevoix, soit sur Rivière-du-Loup. Les levers et les couchers du soleil sont à couper le souffle. Afin de profiter de ces deux points de vue, on vous propose de dormir une première nuit au camping Les Cèdres et une deuxième nuit au camping Les Bélugas. S’il est possible pour vous d’ajouter une troisième nuit à votre séjour, le camping Anse à la Boule est un excellent choix pour terminer votre périple. Avec l’ajout de cette quatrième nuit, le parcours s’élève à près de 25 kilomètres de marche.

Parc national de la Gaspésie

S’initier à la longue randonnée dans le parc national de la Gaspésie? Oui, avec plaisir! Ce territoire regorge de beauté. Il est renommé pour les amoureux du plein air et chacun, débutant.e.s, intermédiaire.s ou avancé.e.s, y trouve son bonheur.

Itinéraire proposé :

Un itinéraire populaire pour s’initier à la longue randonnée est la traversée des monts McGerrigle. Ce parcours débute au pied du mont Jacques-Cartier et se termine au centre de découvertes et de services du Mont-Albert pour un total de 24 km. Cet itinéraire peut être complété en deux ou trois jours, selon votre préférence. Le parcours sur deux jours se fait généralement avec une nuit au camping de La Camarine, alors que le parcours en trois jours inclut deux nuits en refuges (Le Tétras et Le Roselin).

Mais attention ! Bien qu’accessible, ce parcours vous amènera sur le plus haut sommet du Québec méridional. Il est impératif d’avoir avec soi des vêtements chauds en tout temps. Oui oui, il peut y avoir de la neige entre les sommets des mont Jacques-Cartier et Xalibu même au mois d’août !

Par ici pour en savoir plus sur cet itinéraire et pour réserver un séjour en refuge ou en camping : Sépaq.

Massif du sud

Le parc régional du Massif du Sud est une mine d’or pour les amateurs de plein air. En effet, randonnée pédestre, course en sentier, vélo de montagne et bien plus sont pratiqués dans ce parc de la région de Chaudière-Appalaches. Deux parcours de longue randonnée sont offerts, soit le parcours des Contrées de l’Est ainsi que le parcours de la Grande Boucle.

Itinéraire proposé :

Le parcours des Contrées de l’Est est définitivement un excellent choix pour s’initier à la longue randonnée. C’est un parcours peu fréquenté qui s’étend sur 22 kilomètres et qui s’effectue en deux jours avec un dénivelé de 1004 mètres. Pensez à prendre des pauses et à bien répartir les kilomètres de marche durant vos journées. Pour votre seule nuit de camping, vous avez le choix de dormir en tente ou en abri.

L’équipement nécessaire

Il ne faut jamais sous-estimer une bonne préparation, surtout lorsque l’on part pour quelques nuits. Cela peut devenir difficile de transporter le poids de son sac sur de longues distances. Il est important de bien répartir l’équipement qui se retrouve dans votre sac et d’emporter le nécessaire seulement. De plus, la longue randonnée demande de l’équipement d’une certaine légèreté. Voici quelques incontournables à avoir dans votre sac :

  • Une tente (au besoin) et un sac de couchage léger et adapté à la température du moment
  • Un filtre à eau et une bouteille d’eau
  • Un brûleur et une gamelle pour vos repas
  • Des vêtements chauds, tout particulièrement si vous séjournez en montagne
  • Un imperméable
  • De la nourriture lyophilisée
  • Des sacs de compression pour vos vêtements
  • Des noix, fruits séchés ou autres collations dans les poches facilement accessibles de votre sac

Selon l’itinéraire choisi, vous aurez également besoin d’ajouter certains items dans votre sac pour une expérience agréable et sécuritaire. Prenez le temps de bien vous informer avant d’entreprendre votre initiation à la longue randonnée en autonomie.

Cet article vous aide à préparer une première randonnée en autonomie en 4 étapes : Guide 101 pour se préparer à une longue randonnée

En espérant que ces 3 propositions d’itinéraires vous donnent envie d’essayer la longue randonnée au Québec. Cette activité comporte tellement de bienfaits. Que ce soit pour une sortie en famille, seul.e, ou entre ami.e.s, vous tomberez sans aucun doute en amour avec les paysages de ces trois merveilleuses régions !

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conserve cette épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest

À lire également sur Nomade Magazine :