Préparer sa première longue randonnée en 4 étapes simples

Tu es un randonneur à la recherche d’un nouveau défi ? Tu as déjà grimpé les plus hauts sommets du Québec et es à la recherche d’une nouvelle aventure ? Cet article est pour toi ! En 2022, après avoir cumulé de nombreuses années de randonnée, j’ai décidé de sortir de ma zone de confort en effectuant la demi-traversée de Charlevoix. Je te partage donc mes conseils pour te préparer à ta prochaine longue randonnée.

Longue randonnée: Traversée de Charlevoix
Crédit: Michaël Boissonneault

Préparation de l’aventure

C’est la première étape pour préparer ta longue randonnée. Détermine quelle randonnée tu désires faire et quand elle aura lieu. Pour les débutants, je conseille fortement de la faire en été ou à l’automne. En effet, l’hiver vient immédiatement avec un niveau de difficulté plus élevé. Les températures froides et la neige font en sorte qu’on ait besoin de plus de matériel, donc le sac est nécessairement plus lourd. En plus, les sentiers ne sont pas toujours tapés et visibles l’hiver. D’un autre côté, il ne faut pas oublier que, au printemps, certaines régions ont de longues périodes de dégel.

Services offerts

Ensuite, tu devras choisir quelle randonnée tu souhaites faire. Ce sont les parcs ou les organismes qui organisent les circuits de longues randonnées. La planification du projet déprendra donc entièrement des services offerts. Certains coûtent cher, mais facilitent énormément la vie. Tout d’abord, différents abris sont offerts sur les sentiers : refuge équipé, abri trois murs ou camping sauvage.

Deuxièmement, vérifie s’il est possible de te faire livrer du matériel. Effectivement, la Traversée de Charlevoix offre une formule de luxe avec livraison des bagages. Tu peux donc faire la randonnée sans transporter ton sac à dos. D’autres parcs offrent seulement la livraison de nourriture, ce qui permet d’avoir un sac moins lourd.

Enfin, vérifie si tu as besoin d’organiser un déplacement pour ton véhicule. La Traversée de Charlevoix offre de le déplacer du stationnement de départ vers celui d’arrivée. Pour faire la Grande traversée des Chics-Chocs, en Gaspésie, une navette te dépose au début du sentier pour que la randonnée soit effectuée vers le stationnement d’arrivée.

refuge charlevoix
Crédit: Michaël Boissonneault

Itinéraire

Finalement, choisir un itinéraire qui te convient est la partie essentielle pour bien te préparer à ta longue randonnée. Effectue des recherches sur les longs sentiers disponibles dans ta région et compare-les. N’oublie pas de tenir compte du niveau de difficulté ! Celui-ci se traduit en plusieurs critères : le niveau de dénivelé, le nombre de kilomètres par jour, ainsi que le nombre de jours. Tu trouveras facilement ces informations sur les sites des parcs ou des organismes avec des suggestions d’itinéraires.

La plupart des longues randonnées peuvent aussi se séparer en plusieurs blocs. Par exemple, la Traversée de Charlevoix propose une formule demi-traversée, et la Grande traversée des Chics-Chocs peut se faire en plusieurs blocs également. Pour une première longue randonnée, commence par des itinéraires courts de deux à trois jours qui cumulent entre 10 et 15 kilomètres par jour avec un faible dénivelé.

Longue randonnée: Traversée de Charlevoix
Crédit: Michaël Boissonneault

Préparation du matériel

La préparation du matériel est indispensable avant une longue randonnée. En effet, puisque le poids et le volume du sac à dos sont limités, il faut scrupuleusement choisir chaque objet. Pour la nourriture, tu trouveras plusieurs options de repas lyophilisés offerts en magasin. Tu peux également préparer des repas maison.

Garde en tête que les repas doivent être faciles et rapides à faire, que les contenants doivent être légers et résistants et que les aliments doivent se conserver longtemps. Par exemple, pour les déjeuners et soupers, on a souvent accès à plus de matériel, il est donc facile de faire un bon repas. Au contraire, le dîner est souvent un court arrêt sur le sentier. Ainsi, on prend une vingtaine de minutes pour déposer nos sacs et manger avant de repartir. Je recommande donc de préparer une combinaison de collations : compote en sachets, muffins nourrissants, assortiment de graines et de noix, boules d’énergie, etc.

Préparation physique

En premier lieu, la préparation physique peut sembler optionnelle, mais elle va fortement augmenter les chances de réussite de ta longue randonnée. Tu peux donc commencer à t’entraîner quelques semaines ou quelques mois avant le début de ton expédition. Je recommande fortement de faire quelques randonnées avec un sac de 25 lb afin d’habituer le corps à transporter ce poids. Tu peux également faire des sentiers plus difficiles avec plus de dénivelé ou faire des randonnées ou des marches plus longues. Ceci te permet d’entraîner ton système cardiovasculaire à fournir un effort constant pendant plusieurs heures. En élaborant un programme d’entraînement qui combine ces trois types d’activités, tu seras prêt à entamer ta longue randonnée.

Ensuite, si tu n’as jamais fait de camping ou si tu as acheté du matériel neuf pour ta longue randonnée, pense à faire une nuit ou deux de camping avec ce matériel. Ceci te permettra de t’assurer que tout est fonctionnel et que tu ne manqueras de rien.

Préparation mentale

La dernière étape pour se préparer à une longue randonnée mais non la moindre est la préparation mentale. Même si tu as tout planifié parfaitement, ce genre d’expédition nécessite une certaine résilience mentale. En effet, ton corps sera soumis à un effort physique demandant auquel il n’est pas nécessairement habitué.

Commence donc par te fixer un objectif SMART : spécifique, mesurable, adapté, réaliste et temporel. Le choix de ton itinéraire précisera cet objectif. Par exemple, marcher 12 km par jour en 6h. Toutefois, veille à ce qu’il respecte tes compétences physiques et à ce qu’il soit souvent réévalué. Si, durant ton entraînement physique, tu réalises que tu n’es pas en mesure de porter un sac d’un certain poids, il faudra que tu modifies ton objectif. Même chose durant la longue randonnée : si à la première journée de marche tu n’es pas en mesure d’atteindre ton objectif, il serait sécuritaire de le réévaluer.

Renseigne-toi le plus possible sur la randonnée que tu as choisie et les expériences que d’autres randonneurs partagent en ligne. Pense également à partir avec des amis. Comme on dit, plus on est de fous, plus on rit ! En effet, il est plus motivant et plus facile de résoudre des problèmes lorsqu’on est plusieurs. Toutefois, garde en tête que la fatigue, le stress et la faim peuvent rendre cette expérience de groupe difficile. Veille donc à partir avec des gens que tu connais bien et qui ont à peu près les mêmes capacités physiques que toi. Finalement, pour rester motivé, pense à prendre avec toi des petites choses qui te remonteront le moral comme des bonbons après une longue journée de marche.

longue randonnée, traversée de Charlevoix
Crédit: Michaël Boissonneault

Malgré une préparation parfaite, il est possible que la réalisation de ta longue randonnée ne soit pas exactement comme tu l’avais prévue et c’est normal. Même si tu décides de ne pas terminer ton aventure, dis-toi que maintenant tu seras encore plus prêt pour la prochaine fois. En espérant que tous ces conseils te seront utiles lors de la panification de ta prochaine randonnée. Bonne marche !

À lire également sur Nomade Magazine :