Quoi faire et où aller dans Chaudière-Appalaches?

Située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, la région de Chaudière-Appalaches mérite qu’on s’y attarde. Que ce soit pour ses petits villages pittoresques, ses arrêts gourmands des plus attrayants ou encore ses multiples possibilités d’expériences en plein air, cette région a définitivement de quoi plaire à tous ses visiteurs. Si vous recherchez à vivre un séjour entre le fleuve et les montagnes, Marie-Pier et moi vous invitons à prendre l’itinéraire suivant en note pour vos prochaines vacances sur l’Isle-aux-Grues et au coeur des montagnes Appalaches.

Vivre au rythme des insulaires sur l’Isle-aux-Grues

Le fleuve compte de nombreuses îles au cachet unique et l’une d’entre elles se nomme l’Isle-aux-Grues. Il suffit de prendre un traversier à partir de Montmagny pour se sentir totalement déconnecté de son quotidien. Le traversier est gratuit et offre quelques départs par jour. Puisqu’il est impossible de réserver pour garantir sa place, il est alors important d’arriver tôt pour pouvoir traverser votre voiture. Sinon, il vous sera tout de même possible de traverser sans votre véhicule.

Une fois de l’autre côté, ce sont des paysages bucoliques ayant inspiré l’artiste Jean-Paul Riopelle qui vous attendent. L’une des meilleures façons d’apprécier tout ce que l’île a à offrir est sans aucun doute en louant un vélo. Pour notre part, nous avons adoré nous balader en vélo électrique que nous avons emprunté à l’Auberge-Pourvoirie Isle-aux-Grues. Ça nous a permis de parcourir de plus longues distances sans nous fatiguer. Nous vous invitons donc à faire de même et à explorer les différents attraits de cette magnifique île sur 2 roues!

Des arrêts gourmands et des paysages campagnards

Nous avons défilé parmi de magnifiques rues bordées de maisons colorées et entourées de paysages campagnards des plus inspirants. Nous avons fait un arrêt à l’incontournable fromagerie de l’Isle, l’une des plus importantes fromageries artisanales de la province. L’idée de quitter l’île sans rapporter une fondue au fromage à la maison était tout simplement impossible! Nous avons également profité de la température ensoleillée pour manger une crème glacée sur la terrasse de Cré-Marie. Celle-ci propose de se détendre dans l’une des chaises multicolores situées tout près du traversier. Juste à côté se trouve la Mésangerie. Il s’agit de l’endroit tout indiqué pour rapporter un souvenir à l’image de l’Isle-aux-Grues. En effet, l’artiste beauceronne et gruoise présente des créations surprenantes inspirées par le grain du bois.

Isle-aux-Grues

Après avoir passé devant le charmant magasin de l’Isle et avoir observé une vue panoramique depuis une tour d’observation tout près de l’église, nous nous sommes ensuite dirigées du côté du chemin de la Batture. Souvent engloutie sous l’eau au printemps et à l’automne selon la marée, cette zone représente plus de 50% de l’île. Nous avons donc profité du climat idéal de l’été pour emprunter ce chemin de terre parmi des paysages rustiques. Cet endroit est idyllique et il est possible d’y observer différents oiseaux et des paysages formés de champs dorés.  

Une balade à la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle

Nous avons mis nos vélos de côté l’instant d’une balade d’environ 3 km au cœur d’une réserve écologique connue sous le nom de la Réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle ou de la Pointe aux Pins. Nous avons profité des différents belvédères pour prendre de grandes bouffées d’air salin et admirer de jolis paysages formés de battures, de grèves et d’autres îles formant l’archipel. Ce chef-d’œuvre de la nature où une faune aviaire importante habite, aura été la muse de monsieur Riopelle. Celui-ci a d’ailleurs su marquer la scène artistique de ce coin de pays avec ses nombreuses peintures et sculptures. Lors de cette balade qui se veut un hymne à ses attraits naturels, nous ressentons bien le thème propre à l’Isle-aux-Grues : « Quand la nature côtoie la culture ».

Isle-aux-Grues

Terminer la journée devant le Bateau ATR-4 (Bateau Ivre)

Après avoir rapporté nos vélos à l’auberge, nous avons profité du restaurant de l’endroit, Chez Vézina’s, pour bien conclure notre séjour sur l’île. Sa terrasse offre une vue de première loge sur le fleuve Saint-Laurent et permet l’observation d’un attrait inusité de l’île, le bateau ATR-4 (Ivre). C’est avec un délicieux verre de vin à la main que nous avons échangé avec les propriétaires sur l’histoire palpitante entourant le bateau et les lieux environnants. Construit par des Américains, ce bateau aura participé à plusieurs moments historiques, dont le débarquement de Normandie, avant que Gabriel Vézina, l’ancien propriétaire de l’Auberge des Dunes, décide de remorquer cette énorme structure devant ses installations touristiques.

Bateau Ivre

C’est donc en admirant le coucher du soleil que nous avons dégusté un incroyable repas 3 services. On a spécialement adoré la fondue au fromage et le filet d’esturgeon servi avec des algues du fleuve Saint-Laurent.

Dormir dans un tipi au bord du fleuve

Pendant notre escapade à l’Isle-aux-Grues, nous avons séjourné dans un tipi de Les Maisons du Grand Héron situé à quelques pas du traversier. Il s’agit d’une expérience à la fois rustique et unique à vivre dans le confort d’installations complètes permettant de bien profiter de son séjour en nature. Celles-ci comprennent une petite cuisinette, une mezzanine avec un lit, de grandes fenêtres, une toilette, un espace pour faire un feu extérieur et un BBQ. Nous avons aimé la proximité avec le traversier, puisque nous avons pu mettre notre voiture en ligne assez tôt, tout en prenant le temps de déjeuner à l’intérieur du tipi. Nous remercions d’ailleurs le propriétaire de l’hébergement d’avoir pris le temps de nous faire visiter certains de ses coups de cœur de l’île avant notre départ!

Isle-aux-Grues

En direction des montagnes de Chaudière-Appalaches!

Lorsqu’est venu le temps de quitter l’île, nous avons fait un arrêt bien mérité chez THEO BBQ. Il s’agit d’un espace gourmand au parc fluvial de Berthier-sur-Mer bien sympathique. Je n’ai pas pu résister à la poutine mexicaine, tandis que Marie-Pier a adoré les tacos végétariens. Que dire de leur limonade maison! Miam!

Nous avons par la suite fait un arrêt des plus mignons à la fromagerie fermière bio Cassis et Mélisse. La fromagère a eu la gentillesse de nous faire visiter les lieux tout en nous partageant la mission de l’entreprise. Notre cœur a totalement fondu devant les jolies chèvres gambadant dans le pâturage! Nous avons aussi beaucoup apprécié prendre le temps de boire un délicieux café et une limonade sur place. Nous sommes reparties avec un repas aux saveurs de l’endroit que nous avons précieusement gardé pour notre souper.

Un arrêt pour les adeptes du plein air : le Parc régional du Massif-du-Sud

Nous avons conclu notre séjour dans la région de Chaudière-Appalaches avec une escale au Parc régional du Massif-du-Sud. Nous en avons profité pour parcourir le sentier de la Crête des Grives. Ce parcours de 11,1 km est ponctué de points d’eau et offre un panorama magnifique depuis son sommet.

Suite à cet effort physique, nous étions plus qu’heureuses de retrouver le confort de notre hébergement pour notre dernière nuitée. Nous avons eu le bonheur de dormir dans un Méga-POD parfaitement conçu pour les familles. Bien niché en nature, notre petit refuge nous a permis de bien nous reposer au cœur d’une forêt apaisante. Au réveil, nous avons fait un dernier arrêt à la boulangerie du Vieux Buckland avant de nous diriger vers la maison. Il faut dire que les croissants aux amandes étaient absolument délicieux!

Chaudière-Appalaches

Chaudière-Appalaches a su nous surprendre du début à la fin! Nous allons toujours nous souvenir des personnes incroyables que nous avons rencontrées, du plaisir d’explorer de nouveaux paysages et les différentes saveurs qui caractérisent cette région attachante. C’est maintenant à votre tour de découvrir l’Isle-aux-Grues et le Parc régional du Massif-du-Sud cet été! Bon séjour!

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conservez cette épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest

À lire également sur Nomade Magazine :

Bien que cet article ait été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Tourisme Chaudière-Appalaches, les opinions demeurent les nôtres.