Quoi faire et où aller sur la Côte-Nord?

Elle est vaste, sauvage et fait rêver tous les adeptes de plein air, la région de la Côte-Nord est un grand terrain de jeux à découvrir. Marie-Pier et moi avons pris le volant de notre voiture pour nous rendre à Tadoussac où une aventure palpitante nous attendait pour plusieurs jours, de la route 138 à la route 389. Que ce soit pour les activités en plein air, les panoramas à couper le souffle ou bien les hébergements en bordure du fleuve, nous avons absolument adoré notre road trip sur la Côte-Nord! Voici donc notre itinéraire afin de vous inspirer dans la planification de votre aventure.

Jour 1 : Une première escale à Tadoussac

Quoi de mieux que la terrasse ensoleillée d’une microbrasserie pour vivre une première introduction à la région? La Microbrasserie Tadoussac offre une ambiance chaleureuse au bord du fleuve où nous avons pu goûter la savoureuse bière Krill. Celle-ci se distingue des autres de par son goût acidulé avec une touche de sel marin et un soupçon d’algue.

Suite à l’apéro, nous nous sommes baladées dans le village de Tadoussac pour témoigner de son charme avant d’aller souper! Lorsque la faim nous a rattrapées, le Bohème Café Bistro était là pour nous accueillir. Dans ce restaurant des plus chaleureux, on sert un délicieux menu raffiné et réconfortant que nous avons beaucoup apprécié. Parce qu’on adore les hébergements insolites, nous étions heureuses de passer une première nuit dans un prêt-à-camper du Camping Tadoussac. Nous avons pleinement profité du confort de la Maisonnette Tadoussac et de l’accès aux différents services sur le site.

Camping Tadoussac

Jour 2 : À la rencontre des baleines à Essipit

S’il y a une activité que tout le monde rêve de vivre sur la Côte-Nord, c’est bien l’observation des baleines et autres mammifères marins. Avec Croisières Essipit, nous avons été invitées à vivre une excursion dans un bateau pneumatique. Nous avons eu le bonheur d’apercevoir plusieurs animaux marins, dont des rorquals et des phoques. Quelle chance!

C’est le sourire au visage que nous nous sommes après coup dirigées au café Kiboikoi. Nous avons alors dévoré un incroyable macaroni au fromage accompagné d’un jus frais. Ensuite, nous nous sommes posées aux Condos-Hôtels Natakam où un appartement nous attendait avec une vue spectaculaire sur le Saint-Laurent. En plus de l’accès à une randonnée pour découvrir le littoral sur le site même, nous avons pu apercevoir des baleines depuis le confort de notre salon.

road trip sur la Côte-Nord

Jour 3 : une escale à la plage à Pointe-aux-Outardes

Cet arrêt nous a permis de vivre un séjour des plus ressourçants au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes. Grâce à une visite guidée très intéressante et offerte gratuitement sur place, nous en avons appris davantage sur les différents écosystèmes aux alentours ainsi que goûté à des plantes comestibles. Nous y avons observé une forêt de pins rouges unique, la forêt boréale ainsi que des dunes de sable devant le fleuve Saint-Laurent s’étendant à perte de vue.

Ce lieu est si apaisant, il faut absolument y passer la nuit! Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes présente une offre d’hébergement des plus intéressantes avec ses 5 nichoirs en forêt. Chaque hébergement offre un cadre distinct mettant de l’avant les caractéristiques d’un oiseau en particulier et présent dans les environs. Il s’agit d’une belle option pour les séjours en famille! Pour notre part, nous avons dormi dans notre tente sur la plage bordant un panorama digne d’une carte postale.

road trip sur la Côte-Nord

Jour 4 : entre ciel et mer à Baie-Comeau

Nous avons ensuite continué notre road trip sur la Côte-Nord toujours via la route 138 du côté de Baie-Comeau. Nous avons fait un arrêt gourmand bien mérité au Manoir du Café, une adresse à retenir pour son café exceptionnel. Ses repas à manger sur place ou pour emporter sont également alléchants et que dire de l’accueil si chaleureux! Nous avons spécialement adoré échanger avec Jérôme qui nous a conseillé un délicieux bol poké aux saveurs d’ici et une mousse au fromage décadente. C’est le ventre plein que nous avons ensuite rejoint Attitude Nordique pour y vivre une expédition à l’image de la région!

road trip sur la Côte-Nord

Marie-Pier et moi avons monté à bord d’un kayak double qui fut notre embarcation pour tout l’après-midi! C’est un coup de pagaie à la fois que nous avons admiré la beauté sauvage de ce coin de la province. Puisque nous avons vécu l’expérience à la mi-juin, nous avons pu témoigner de la magnificence des chutes Saint-Pancrace dont le débit d’eau était très puissant. Après avoir aperçu une baleine au loin, nous nous sommes rendues au cœur d’une deuxième baie où nous avons survolé le Saint-Laurent grâce à deux descentes en tyrolienne! À quel point nous avons eu du plaisir, c’est peu vous dire!

Nous avons complété cette journée forte en adrénaline à l’incontournable Microbrasserie St-Pancrace. Sa terrasse branchée fut un réel coup de cœur ainsi que la bière Tête-de-Cheval et le fromage en grains frit. Nous avons finalement apprécié une bonne nuit de sommeil dans le confort à la fois convivial et distingué de l’Hôtel Le Manoir Baie-Comeau situé au bord du fleuve. On y sert d’ailleurs un petit-déjeuner délicieux que l’on recommande à tous.

road trip sur la Côte-Nord

Jours 5, 6 et 7 : Au nord du 51e parallèle, la Station Uapishka

Fut enfin le temps de réaliser un rêve de longue date, celui d’atteindre l’œil du Québec! C’est avec excitation que nous avons continué notre road trip sur la Côte-Nord via la route 389 pour atteindre le 51e parallèle nord. Nous en avons profité pour couper la route en deux avec un arrêt bien marqué à la centrale Manic-5. Aucune image ne peut rendre justice à l’ampleur de ce barrage si important au Québec. Nous avons ensuite atteint notre camp de base pour les prochains jours, la Station Uapishka. Nichée devant le mythique réservoir Manicouagan entourant l’île René-Levasseur, nous avons succombé au charme de ce cratère météoritique et des terres ancestrales aux alentours.

road trip sur la Côte-Nord

Nous avions une mission bien précise pour notre séjour à la station, celle de faire de la randonnée pédestre dans les monts Groulx. Une première balade inusitée nous attendait au début du sentier du mont Provencher où nous avons observé des œuvres en plein air issues de la grande corvée qui a lieu chaque année. Nous avons également fait l’ascension du sentier du mont Harfang Sud, un parcours d’environ 7 km aller-retour. Nous étions plus qu’euphoriques à l’idée de vivre cette expérience incroyable dans un lieu sauvage si éloigné. Après avoir parcouru un sentier modéré au travers d’une forêt boréale majestueuse, nous avons atteint le sommet où l’on retrouve plutôt la toundra arctique alpine. La vue s’est dégagée pour laisser place à des sommets quelque peu enneigés ainsi qu’une vue époustouflante sur le réservoir. Nous n’oublierons jamais ce panorama unique!

Mont Groulx

Pour ceux qui recherchent un plus grand défi, il est également possible de faire la traversée des monts Groulx. Il est toutefois important d’obtenir toutes les informations nécessaires avant de vivre une telle expédition. Les conditions météorologiques en montagne changent très rapidement.

Une escale gourmande et chaleureuse

Nous étions très choyées d’être hébergées en pension complète dans les chambres confortables de la Station Uapishka après une telle randonnée. En plus d’avoir chacune notre chambre privée avec un lit douillet, nous avions également les repas compris. Le chef avait le souci de préparer un bon petit-déjeuner copieux pour bien débuter la journée, un lunch pour ne manquer de rien lors de la randonnée ainsi qu’un souper des plus réconfortants lorsque vient le temps de relaxer. Nous avons également adoré échanger avec les employés. Ils ont su rendre notre séjour spécial et nous ont également permis de connecter davantage avec les valeurs et l’histoire des Innus.

Administrée par le Conseil des Innus de Pessamit et la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka, la Station Uapishka a su gagner notre cœur de par sa mission d’écotourisme, l’occupation innue, la recherche et la protection de l’arrière-pays.

C’est ainsi que nous avons repris la route vers la 138. Nous avons encore une fois fait le plein de caféine et de petits plats au Manoir du Café à Baie-Comeau. Nous nous sommes ensuite dirigées au Camping Boréal, l’endroit idéal pour les escapades en famille grâce à ses installations variées.

Jour 8 : Un dernier regard sur la Côte-Nord à Les Bergeronnes

Pour conclure notre road trip sur la Côte-Nord, nous avons décidé de faire une dernière observation des mammifères marins. C’est au Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Désir que nous avons fait l’observation terrestre. Nous avons encore une fois été ravies d’apercevoir des baleines surgir devant nous ainsi qu’un phoque pendant quelques minutes.

Finalement, nous avons passé notre dernière nuit au Camping Bon-Désir qui offre un cadre paradisiaque au bord du fleuve Saint-Laurent. Nous en avons profité pour souper devant la superbe vue au coucher du soleil.

Notre road trip sur la Côte-Nord fut un séjour ponctué de rencontres inoubliables, d’expériences en plein air rêvées, d’hébergements inusités et d’adresses gourmandes surprenantes. Nous serons pour toujours reconnaissantes pour cette aventure extraordinaire! Nous vous souhaitons d’ailleurs sincèrement de parcourir les routes de cette région magnifique dès que possible!

road trip sur la Côte-Nord

Bien que cet article ait été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Tourisme Côte-Nord, les opinions demeurent les nôtres.

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conservez cette épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest

À lire également sur Nomade Magazine :