Quelques incontournables visites en Corse!

Et si partir en villégiature n’était pas uniquement réservé à l’été ? Toutes les saisons sont belles pour partir profiter de chacune d’entre elle. C’est un peu la promesse de la Corse. Avec ses paysages variés et uniques, cette île à la beauté singulière attire, durant les quatre saisons, des voyageurs en quête d’évasion.

Palombaggia & ses alentours

Animée l’été et reposante l’hiver, la Corse dispose bel et bien de tous les atouts pour plaire. Durant la saison estivale, les jolies plages à l’eau turquoise et translucide y sont très fréquentées, et pour cause. Certaines d’entre elles sont paradisiaques, comme celle de Palombaggia. En plein milieu d’une belle étendue de sable blanc et de pins centenaires, cette plage est un véritable paysage de carte postale. Elle a même été élue plus belle plage de France durant l’année 2019. Cette dernière fait penser aux Seychelles ou à la Polynésie française. L’eau invite à la baignade avec sa palette de mille bleus scintillants. Au large, il est possible d’apercevoir de petites îles. Inhabitées et préservées, l’archipel des îles Cerbicales abrite une réserve naturelle avec une faune et une flore exceptionnelles.

Si durant l’été la fréquentation peut paraître effrayante, il convient alors de s’y rendre en septembre et en arrière saison, beaucoup plus calme. De nombreuses possibilités de balades s’offrent aux voyageurs, tant vers le littoral que dans les petites montagnes corses. Il existe d’ailleurs de nombreux sentiers pédestres aux alentours comme celui de la vallée d’Arca et I Canni, au sein du village de Sotta.

La plage de Palombaggia

Santa Giulia

Située au sud de la baie de Porto-Vecchio, la plage de Santa Giulia est un superbe lagon situé au pied d’une montagne. Elle est d’ailleurs classée comme l’une des dix plus belles plages d’Europe. Sa beauté singulière se distingue par sa vaste étendue de sable blanc et de mille nuances de bleu turquoise. Entourée de pins parasol, cette plage inspire les vacances. Durant la saison estivale, de petits restaurants « pieds dans le sable » proposent des petits plats du terroir méditerranéen. Une ambiance unique y règne entre côté festif et farniente. L’avantage de l’hiver ? Pouvoir s’offrir le loisir de s’évader à l’infini. La beauté de cette plage, conjuguée à une fréquentation inexistante est très dépaysante.

Plage de Santa Giulia

Bonifacio

Coup de coeur pour les férus d’histoire. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette ville est rentrée dans la postérité. Située à l’extrémité méridionale de la Corse, il est possible d’apercevoir la Sardaigne, non loin de là. La cité génoise aux immenses falaises calcaires sculptées par l’érosion rend hommage à la nature.

« La cité des falaises » est également emprunte d’histoire. Sa citadelle médiévale est devenue un symbole. Elle aura même subjugué Charles Quint ou encore Napoléon. Port de commerce colonisé par les Gênois, Bonifacio était un point stratégique au sein de la Méditerranée. Aujourd’hui divisée en deux, la ville se distingue par la partie basse avec le port et les petits commerces, et la partie haute avec les fortifications et la vue panoramique.

Vue depuis la citadelle de Bonifacio

À faire

  • Baignade, pour les plus téméraires!
  • Balades dans les jolies ruelles de Bonifacio & de Porto-Vecchio
  • Faire des de la raquette et des randonnées pédestres dans les massifs corses
  • Visiter des jolis petits villages typiques comme le village de l’Ospedale
  • Aller écouter un concert de chants corses

À lire également sur Nomade Magazine :