Quelques bonnes raisons de découvrir la Côte d'Azur hors saison touristique!

Côte d’Azur rime souvent avec plages, palmiers, soleil et chaleur. Et pourtant. L’arrière saison composée de l’automne et de l’hiver est sans nul doute le meilleur moment pour s’y rendre. Et pour cause : moins de monde, moins étouffant, et surtout une plus belle lumière. Le charme opère au sein des petits villages perchés, vides certes, mais emprunts d’une belle et sereine énergie. Partez à leur découverte, loin de la frénésie estivale.

Èze village

Si l’été Èze déborde de monde, l’hiver en revanche tout ne semble que calme et volupté. Avec ruelles qui se mélangent les unes aux autres, petites boutiques à l’artisanat local et, surtout, de jolies petites terrasses s’imbriquant les unes aux autres, il faut dire qu’Èze séduit tous les voyageurs du monde entier. Autrefois médiéval (grâce à son château), aujourd’hui provençal, il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus beaux villages de la Côte D’Azur.

Niché entre mer et montagne, il faut arpenter la Grande Corniche et ses routes enchevêtrées surplombant la Méditerranée pour y parvenir depuis Nice. Une fois arrivé, arpentez les jolies ruelles pavées et enchevêtrées les unes aux autres. Les petites et asymétriques maisons aux couleurs d’été éveillent les yeux des voyageurs, même les plus aguerris. La touche finale? Le panorama. Depuis les hauteurs du centre historique, la vue sur toute la Riviera est à couper le souffle. Profitez également de cette vue imprenable depuis le jardin botanique. Mille cactus, aloès et autres palmiers sortis de nulle part ornent ce dernier avec superbe, comme si le climat tropical avait rencontré la Méditerranée…

Pour s’y rendre :

  • Ligne de bus : Lignes d’Azur
  • Pour aller à Èze-Sur-Mer : ligne TER en direction de Menton & Vintimille. Toutes les 30 minutes depuis Nice Ville.
  • Louer une voiture pour ensuite se balader plus facilement. Vous pourrez même aller visiter La Turbie, le village voisin. Passez par la Grande Corniche.

Le haut de Cagnes

Quartier historique de Cagnes-Sur-Mer, cette petite bourgade médiévale est devenue aujourd’hui un lieu de rencontre et de convivialité. En plein coeur du village se trouve une place avec un terrain de pétanques. Ici, tout le monde se donne rendez-vous, tout le monde semble se connaître. Seulement 650 habitants y sont recensés. Visité en été mais calme en hiver, ce petit village aux ruelles fleuries et chargées d’histoire n’a pas perdu de son authenticité, bien au contraire…

S’y perdre est le meilleur moyen pour y découvrir de jolis points de vue. Depuis la place du village, il est possible d’apercevoir les courbes vallonées du Mercantour, non loin d’ici. Tandis qu’au coeur du village, une jolie vue sur la Méditerranée se dessine. D’un point de vue culturel, visitez le Château Grimaldi. Autrefois édifié par Grimaldi, un Seigneur de Cagnes vers 1200, il est aujourd’hui classé monument historique depuis 1948. Ce petit joyau d’architecture abrite désormais le Musée de L’Olivier.

Pour s’y rendre :

  • Ligne de bus n°400 depuis Nice : Lignes d’Azur
  • Ligne TER en direction de Cannes, Grasse. Toutes les 30 minutes depuis Nice Ville. S’arrêter à Cagnes-Sur-Mer puis prendre la navette 44 depuis la gare routière au centre-ville.
  • En voiture Autoroute A8 sortie 47/48

Saint-Paul-de-Vence

Amateur d’art, ne pas s’abstenir. Rendez-vous plutôt à Saint-Paul-de-Vence. Ce petit village perché abrite encore des mythes selon lesquels les plus grands artistes et célébrités du XXe s’y sont rendus pour s’inspirer, s’évader, et profiter du temps qui passe, dans cet endroit où il fait si bon flâner. Simone Signoret, Yves Montant, Jacques Prévert (il y a même vécu), Marc Chagall ou encore Pablo Picasso. Tous ont été inspirés par ce petit village au charme provençal où le symbole n’est nul autre que l’hôtel et restaurant « La Colombe d’Or ».

Avec des remparts emprunts d’histoire, érigés durant la Renaissance par François Ier pour résister à Charles Quint, de petites maisonnettes ornées de fleurs au charme d’antan et mille et une galeries d’art pour découvrir des artistes locaux, il faut reconnaître qu’ici, l’inspiration est partout. Été, comme hiver, il y règne une douceur de vivre, comme si le temps s’était arrêté… Pour pleinement profiter de cette douce énergie, rien de tel que d’aller boire un petit verre dans l’un de ces petits cafés comme chez Philippe, qui en profite pour exposer ses photos et sculptures…

Pour s’y rendre :

  • Ligne de bus n°400 de puis Nice : Lignes d’Azur
  • Ligne TER en direction de Cannes, Grasse. Toutes les 30 minutes depuis Nice Ville. S’arrêter à Cagnes-Sur-Mer puis prendre le 400
  • En voiture Autoroute A8 sortie 47/48

Chaque petit village à son charme. Entre traditions provençales et folklore méditerranéen, tous les prétextes sont bons pour visiter ces jolis villages où il fait bon vivre…

Si vous avez besoin de louer une voiture pour découvrir la Côte d’Azur, on vous invite à comparer les offres des différentes compagnies de location sur Discover Cars afin de trouver le meilleur prix!

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :