Que faire à Nice et ses alentours : découvrez les merveilles de la Côte d'Azur, entre mer et montagne !

Dans une autre vie, j’ai passé deux ans à Nice pour y faire mon master de sociologie. Je n’ai pas choisi cette ville et il m’a fallu du temps pour l’apprivoiser. Pour quelqu’un qui préfère la nature aux environnements citadins, j’ai été agréablement surprise ! Bien que ce soit la Côte d’Azur et son côté « bling-bling », il y a plein de petits trésors (plus ou moins) cachés à Nice et surtout dans ses alentours !

Une rando dans l’Esterel

Le Massif de l’Esterel, situé entre St Raphaël et Cannes, à environ 1h de Nice en voiture, est absolument sublime ! Les roches rouges contrastent avec le bleu intense de la Méditerranée dans laquelle elles se jettent. Beaucoup de végétation, mais peu d’ombre sur certains tronçons, prévoir de l’eau et de bonnes chaussures, car le sentier est parfois accidenté. Je vous conseille la rando du Cap Roux pour un point de vue exceptionnel au sommet (pour les chanceux, possibilité de voir la Corse les jours de beau temps… Les mois de janvier/février sont les plus propices pour cela !).

Menton

À la frontière franco-italienne (40 minutes en train de Nice), Menton est une charmante petite ville, en bord de mer, parée de couleurs jaunes/orangées, typiques de la région. Un tout petit centre-ville un peu touristique, mais de nombreuses ruelles escarpées à explorer ! On en parle ici !

La vue depuis Menton
Une vue époustouflante…

À ne pas manquer : dégustez les différents produits à base de citron dans l’une des nombreuses boutiques… Un petit Limoncello très frais ? On adore !

À noter : la Fête du Citron se déroule dans le courant du mois de février, avec plein de chars décorés de citrons et d’oranges!

Le village coloré de Menton : un avant-goût de l'Italie !
Le village coloré de Menton : un avant-goût de l’Italie !
Menton et ses clochers
Les ruelles de Menton
La vue depuis Menton

Èze

Un autre village coup de cœur à proximité de Nice : Èze. Perché sur sa colline, il est accessible par la route, mais également par une jolie balade que je vous recommande. À 15 minutes en train depuis Nice, sortir de la gare et continuer sur la route de bord de mer en direction de l’Italie. À 500 mètres environ, un petit chemin débute du côté de la montagne (il y a un panneau « Èze village ») : c’est parti pour 1h30 de grimpette! Là encore, chaussures adaptées de rigueur ! Tout au long du sentier, une vue magnifique s’offre aux marcheurs. L’arrivée est également à couper le souffle. Ce charmant village est certes un peu luxueux avec ses hôtels et restaurants étoilés, mais ses boutiques originales et ses vieilles maisons en pierres le rendent irrésistible !

Le tour du Cap d’Antibes

Le tour complet fait 5km, mais il est possible de n’en faire qu’une section. J’ai l’habitude de partir de la villa Eilenroc (qui abrite aujourd’hui une roseraie et une oliveraie) en empruntant le « Sentier de Tire-Poil » qui n’est autre que l’ancien chemin des douaniers. En bord de mer, il offre des panoramas magnifiques, notamment sur le célèbre hôtel du Cap-Eden-Roc (5 étoiles tout de même…) et des accès directs à des petites criques très sympas mais un peu caillouteuses (prévoir les chaussures d’eau si vous voulez vous baigner !). Le chemin est très ombragé au début, mais du moment qu’on longe l’énorme mur d’enceinte d’une villa surveillée par des dizaines de caméras, il est difficile de trouver de l’ombre et la réverbération est terrible sur ce mur clair… Prévoyez à boire si vous continuez jusqu’à la plage de la Garoupe.

Le musée océanographique de Monaco

Façade arrière du musée océanographique de Monaco
Façade maritime du musée océanographique de Monaco

Sans savoir à quoi m’attendre en m’y rendant, je n’ai pas du tout aimé Monaco. Alors pourquoi le mettre dans ce top ? Parce qu’à Monaco, il y a quelque chose à ne pas manquer : le musée océanographique ! Non seulement le bâtiment qui l’abrite est magnifique, mais l’intérieur l’est tout autant ! Un aquarium sur plusieurs étages, des espèces variées et peu connues, une partie musée très intéressante, un rooftop pas vilain (et pas trop cher)… En bref, c’est une activité à ne pas manquer, particulièrement les jours de pluie.  

Saint-Jean-Cap-Ferrat

Saint-Jean-Cap-Ferrat est réputée comme étant la ville la plus chère de France avec un prix moyen de plus de 11 300 euros le mètre carré… Difficile d’y investir donc, mais heureusement, les balades y sont gratuites !! Il y a le Tour du Cap, une boucle de 7 km qui passe au pied du phare, mais également le Tour de la Pointe Saint-Hospice qui offre plusieurs petites criques pour se baigner ou pour profiter tout simplement de la vue et de ses nombreux bateaux. Pour cette dernière, le départ se fait de la plage Paloma (plage privée ultra-renommée) qu’il faut traverser pour ensuite rejoindre le chemin. Sur le sentier, il est possible de faire une petite boucle pour aller découvrir une chapelle et le cimetière belge. Après la pointe du Colombier, une petite pinède termine la balade, ouvrant sur d’autres plages.

La baie de St Jean Cap Ferrat

Gourdon et Tourrettes-sur-Loup

Gourdon, c’est mon village préféré ! Situé dans l’arrière-pays, plus ou moins à la hauteur de Cagnes-sur-Mer et Antibes, il domine la vallée du Loup à 700 mètres d’altitude. Autant dire que la vue est dégagée ! Le paysage est à couper le souffle, et le village très charmant ! Il n’y a que quelques petits commerces et restos, juste l’essentiel finalement. Pour ceux qui sont en van, deux possibilités: juste après le village, en redescendant en direction de Tourrettes-sur-Loup, un petit espace accueille les campings-cars, mais c’est vite bondé en pleine saison… Du coup, prenez plutôt la direction du centre équestre, et un peu plus haut sur la droite se trouve un grand parking avec des départs de randos. C’est LE spot idéal : une vue imprenable, au calme et en retrait de la route, avec de grandes poubelles (respectez bien évidemment le lieu pour qu’il reste autorisé!)…

Sur la route, passez par Tourrettes et arrêtez-vous dans ce petit village ! C’est mon autre coup de cœur du coin ! Un village en vieilles pierres, des ruelles où les chats se prélassent, tout y est. Si vous aimez le charme de ces petits villages français, ne le manquez pas sous aucun prétexte.

Ruelle de Tourrettes sur Loup
Façade maison en pierre, végétation et lampadaire à Tourrettes sur Loup
Le village de Tourrettes sur Loup
Le sublime village de Tourrettes sur Loup

Ensuite, descendez par les gorges du Loup où vous pourrez visiter gratuitement la confiserie Florian dans le petit village de Pont du Loup. La dégustation (offerte) est un plaisir pour les papilles ! Le petit magasin attenant propose les produits fabriqués sur place (fruits confits et fleurs cristallisées).

Et pour finir, Nice !

Nice est une ville étonnante. On l’imagine souvent riche, elle est aussi synonyme de précarité. On la pense touristique : elle l’est, mais elle jouit d’une vie de quartier très animée. Malgré les drames qui l’ont touchée en plein cœur, Nice est une ville haute en couleurs.

La colline du Château

La Colline du Château est l’un des meilleurs endroits pour admirer la ville : d’un côté, vous aurez une vue parfaite sur la baie des Anges, et de l’autre, sur le port. Entre ces deux points de vue, la colline offre un grand parc arboré, des fontaines et cascades et quelques vestiges de fouilles archéologiques ! En dessous de la Colline se trouve la Tour Bellanda qui offre également un très joli point de vue. En descendant les quelques marches supplémentaires, on retrouve la Promenade des Anglais.

Le Vieux-Nice

Au pied de la Colline du Château se trouve le très célèbre quartier du Vieux-Nice : ses petites ruelles, ses boutiques, ses restaurants de spécialités. L’ambiance y est animée, de jour comme de nuit ! Ne manquez pas le marché aux fleurs cours Saleya (tous les matins, sauf le lundi) ! 

Vue de Nice depuis la Colline du Château (vieux-Nice au premier plan)

L’Observatoire de la Côte d’Azur (OCA)

En vous présentant Nice, je voulais aussi vous parler de l’Observatoire ! Très peu cité lorsque l’on évoque la cité des anges, c’est pourtant un lieu magnifique, rempli d’histoire, avec une vue absolument incroyable ! Les télescopes et lunettes sont encore utilisés aujourd’hui : si vous avez le temps de vous y rendre et que les astres vous passionnent, je vous conseille vraiment de faire une visite guidée

Cimiez

Enfin, si vous aimez le calme, vous pouvez vous rendre sur la colline de Cimiez : avec son oliveraie, son monastère et le musée Matisse, c’est une pause hors du temps qui vous attend. 

La cathédrale russe

Et pour voyager encore plus loin, rendez-vous boulevard Tzarévitch pour visiter la cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas. Un saut en Russie à quelques pas de la gare de Nice.

À noter : Cécilia partage ses must-do niçois ici.

BONUS : Est-ce que vous saviez que l’on peut skier sur la Côte d’Azur ? Bon, ce n’est pas à Nice même, mais on part du centre-ville ! Des bus du réseau de la métropole de Nice vous emmènent en deux heures aux stations d’Isola 2000 et Auron ! Et depuis certaines pistes, vous pouvez voir la mer… royal non ?!

Quelques options d’hébergement si vous souhaitez séjourner à Nice :

Gîtes/hôtelsAuberges de jeunesse

Besoin de louer une voiture pour explorer Nice et ses environs ?

On t’invite à comparer les prix des différentes compagnies de location sur Discover Cars ! On y trouve toujours les meilleures offres.

Vous connaissez mon top 8 de Nice et ses alentours ! N’hésitez pas à commenter pour ajouter vos coups de cœur et partager vos bons plans ! 


Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :