Que faire et que voir à Menton en France?

Dernière ville de France, aux portes de l’Italie, cette petite ville d’art et d’histoire cultive une influence azuréenne et italienne historique de par sa position géographique. Cette ambiance « French Riviera » subtilement mélangée à la fameuse « Dolce vita » séduit chaque année des milliers de visiteurs en quête de Méditerranée. 

C’est avant tout par sa palette de mille et une couleurs chaudes et pastels que Menton assure un potentiel de séduction sans failles. Elles tapissent à l’infini les ruelles de la vieille ville mentonnaise. Le rappel des agrumes n’est jamais très loin. 

Un tantinet hors du temps, une balade dans les chaleureuses ruelles est de mise. Dépaysement assuré à chaque coin de rue. Mais qu’est-ce qu’offre cette petite bourgade où le soleil ne finit jamais de briller? 

La Fête du Citron 

Connue pour ses citrons, Menton est au coeur des joyeuses festivités qui viennent clôturer doucement l’hiver. Durant quelques semaines, le fameux agrume est ici mis à l’honneur à la façon d’un carnaval. Chars, corsos et autres jardins sont richement décorés aux couleurs du soleil. Chaque année, pas moins de 200 000 tonnes de cet agrume sont nécessaires pour cette fête populaire hors du commun. Quelques jours durant, Menton y dévoile toute sa superbe. Une façon certainement de célébrer la fin de l’hiver et le retour du printemps… Aujourd’hui, la Fête du Citron est parvenue à se forger une réputation bien au-delà des frontières.

Mais pourquoi le citron ? Il convient de reconnaître que côté climat, il y règne une infinie douceur méditerranéenne, et ce, à l’année longue. Le soleil, omniprésent (ou presque) rend la vie très agréable et la pousse de ce fruit possible. Désormais, ce fruit jaune vif fait partie du patrimoine mentonnais. Il vient même d’obtenir de l’Union Européenne le label « Indication géographique protégée » (IGP). 

Se perdre dans les ruelles 

Les couleurs jaunes et ocres ornent les vieilles bâtisses historiques imbriquées les unes dans les autres tel un labyrinthe… Au sein de la vieille-ville, perchée sur les hauteurs, une petite balade sur le parvis de la basilique Saint-Michel offre une vue imprenable sur la baie de Menton. En plein coeur du Vieux-Menton, un détour par la jolie place aux herbes est un incontournable. Son charme provencal singulier séduit voyageurs et locaux… Les platanes, la petite fontaine, sans oublier les multiples restaurants typiques dans lesquels on se laisse bien volontiers embarquer font perdre la notion du temps. Surtout en été… 

La basilique Saint-Michel-Archange

Côté architecture, cette cité née au XIIIe siècle se caractérise par des bâtisses médiévales d’un côté et des églises baroques de l’autre. L’histoire nous apprend que la ville de Menton appartenait à la famille génoise de Vento, puis elle est devenue en 1346 la propriété de Charles Grimaldi, alors seigneur de Monaco. C’est en 1861 que Menton s’émancipe de l’autorité monégasque et devient française (comme Roquebrune-Cap-Martin, la station balnéaire voisine). 

Petit atelier d’art perdu dans la vieille-ville

Le faste architectural de Garavan

Entre la vieille-ville et la frontière italienne, Garavan regorge de petits trésors d’architecture. Symbolisant le faste et l’âge d’or de la Riviera française, ce quartier recèle de jolies maisons luxueuses, décalées et excentriques. Jardins et plantes exotiques viennent chevaucher des quartiers entiers. Les demeures, rosées et orangées, comportent de nombreux souvenirs de voyage. Aujourd’hui époque révolue, le quartier de Garavan n’a pas oublié ce temps de l’histoire où aristocrates russes et anglais venaient s’installer pour y passer l’hiver, et ce, dès les années 1870.

Clos du Peyronnet 

Aujourd’hui, ce jardin est le signe représentant de cette époque. Ce petit paradis perdu au milieu de Menton a été imaginé, crée et conçu par le botaniste anglais Humphry Waterfield. Depuis, il appartient à la même famille, venant depuis des générations en villégiature sur la Riviera française. Cet espace privé séduit par sa beauté, tel un jardin d’Éden luxuriant. Désormais classé monument historique, de nombreuses espèces (même tropicales), plantées à la fin de la guerre se sont faites au climat méditerranéen. Outre un potager bien garni, le clos du Peyronnet comporte un verger composé de figuiers, d’oliviers, de citronniers, d’une palmeraie avec différentes espèces et bien d’autres plantes, toutes minutieusement entretenues avec les années. L’ouverture attentive des cinq sens est d’une importance capitale pour s’imprégner de cet oasis.  

Outre ce jardin, qui est sans nul doute le plus fameux, il y en a d’autres qui recèlent de petits trésors :

  • Domaine des Colombières
  • Val Rahmeh
  • Parc du Pian
  • Jardin Fontana Rosa

Si Menton fait aujourd’hui partie des 120 villes « d’art et d’histoire de France », c’est sans nul doute parce que son patrimoine culturel poursuit un rayonnement à l’échelle nationale comme internationale. Outre ses jolies plages et l’ambiance estivale qui règne sur la ville en plein été, Menton dépayse aussi et surtout grâce à de nombreuses petites adresses magiques imprégnées d’histoire et de culture… 

Vue sur la Vieille Ville, depuis les hauteurs.

À lire également sur Nomade Magazine :