Une balade à la découverte des paysages normands

Ces derniers temps on parle de plus en plus de la « micro-aventure ». Ce concept n’est pas nouveau, mais il se développe de plus en plus actuellement. L’idée est simple : redécouvrir sa propre région en partant à l’aventure près de chez soi, et en pleine nature. Et il faut dire qu’avec la pandémie mondiale, quoi de mieux que de voyager… dans sa propre région ? C’est donc dans ce contexte que j’ai décidé de partir pour 3 jours de marche au au Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande afin de (re)découvrir mon petit coin de Normandie.

Panorama normandie

Préparation de l’aventure

Souhaitant profiter d’un circuit facile et accessible, j’ai choisi le chemin de Grande Randonnée n° 23. Son tracé me paraissait intéressant, car le sentier traverse le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande, alternant entre forêts et bords de Seine. C’est donc avec un grand plaisir que j’ai ressorti mon sac à dos du placard pour partir en randonnée itinérante.

En France, il est possible de camper un peu partout lorsque le lieu est public, et surtout que ce n’est pas une réserve protégée. Avec ma tente sur le dos, de la nourriture et de l’eau, je suis partie en solo, pour 3 jours de marche en autonomie et en immersion totale dans la nature.

Seine-Rando

Le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande

Situé entre Rouen et Le Havre, le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande est un parc naturel régional vaste et riche qui compte une grande diversité de milieux à la fois humains et naturels. Si je l’avais déjà découvert à travers des road trips dans ma propre région, je n’avais jusqu’ici encore jamais pris le temps d’y partir à l’aventure, et plus particulièrement en randonnée en itinérance.

Le GR 23

Le choix du lieu de ma micro-aventure n’a pas été évident tout de suite. Il n’est pas facile de se résoudre à partir sur un sentier proche de chez soi. Surtout quand on rêve depuis longtemps de partir sur un grand nombre de sentiers éloignés.

J’ai donc d’abord pensé au GR 21 qui longe la côte normande entre plages et falaises. Mais le contexte de la pandémie étant encore compliqué, les plages n’étaient alors pas ouvertes. Je me suis dit que ce n’était pas la bonne option, surtout pour le bivouac.

J’ai ensuite pensé au GR 2, un chemin qui longe la Seine de Paris jusqu’au Havre, en passant par Rouen. Je pensais donc avoir trouvé le chemin idéal pour partir de chez moi à pied. Mais en regardant de plus près le tracé de ce chemin de grande randonnée au départ de Rouen, je me suis rendue compte qu’il passait par de nombreuses zones urbaines, ce qui ne m’enchantait pas.

J’avais besoin d’aventure et surtout d’un moment en totale immersion dans la nature. J’ai donc poursuivi mes recherches de GR en Seine-Maritime… et je suis tombée sur le GR 23, un chemin de « grande » randonnée de 75 kilomètres seulement ! Allant de La bouille à Tancarville, son tracé m’a tout de suite séduite. Il comporte beaucoup de sentiers de terre. De plus, il longe la Seine ou traverse en plein cœur de la forêt de Brotonne, avant de se terminer dans le marais Vernier.

Et c’est ainsi que je me suis lancée dans ma toute première micro-aventure ! Mon choix était donc fait : je partirais 3 jours en totale autonomie sur le GR 23, pour 45 kilomètres entre la Bouille et Vieux-Port.


Finalement, cette micro-aventure au au Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande dans ma propre région m’a permis de m’évader et de découvrir de nouveaux paysages, et ce, même si j’étais proche de chez moi. Il faut dire que la région de la Normandie regorge de lieux incontournables. À commencer par la ville de Rouen que l’on peut découvrir et redécouvrir au fil du temps !

À lire également sur Nomade Magazine :