Un heureux mélange de détente et de plein air!

Je ne suis certainement pas la seule qui a envie de s’évader les week-ends alors que le voyage n’est toujours pas encouragé! Les petites escapades nous permettent de se sentir en vacances le temps de quelques jours. Ça fait un bien fou! On a récemment eu la chance de vivre un séjour reposant au Château Bromont, un endroit magnifique et idéalement situé pour découvrir les environs de Bromont. Je vous donne un petit avant-goût de ce qui vous y attend dans cet article!

Au coeur des Cantons-de-l’Est

Je connaissais peu la ville de Bromont, bien que j’adore me promener dans la région des Cantons-de-l’Est. J’ai été agréablement surprise d’y découvrir un charmant village rempli de belles petites boutiques, de restaurants et de cafés, mais aussi des espaces verts qui invitent à la détente ou au sport.

La montagne de Bromont est bien connue pour le ski alpin durant l’hiver, mais elle regorge de possibilités l’été aussi. Entre autres très appréciée des adeptes de vélo de montagne, on peut y pratiquer plusieurs sports et activités de plein air dans le superbe décor des Cantons-de-l’Est. Les amateurs de golf s’y plairont également. Pour les familles, le parc aquatique mérite une visite.

De notre côté, on a profité de ces espaces verts pour faire un petit pique-nique en fin de journée avec une vue magnifique sur la montagne. C’était idyllique et très agréable! Vous ne manquerez pas d’options pour casser la croûte tout autour.

Le Château Bromont

Ce grand hôtel est idéalement situé tout près de la montagne, permettant ainsi de profiter pleinement de ce que Bromont a à offrir! On y découvre un oasis de détente où l’on peut se reposer après une journée à jouer dehors. Le Château Bromont propose tout ce que l’on peut souhaiter retrouver dans un hôtel ; des chambres douillettes, une piscine intérieure et extérieure, une salle d’entraînement, un restaurant offrant des repas gourmands, un joli jardin extérieur, l’expérience thermale, l’accès aux soins du Amérispa et une grande terrasse avec des jacuzzis accessibles à tous!

On avait une grande chambre avec mezzanine (2 lits) et je me suis tout de suite dit que c’était idéal pour une famille!

À l’heure actuelle, le restaurant est fermé au public, mais les repas sont servis aux chambres! On a pu profiter des petits-déjeunes au lit! Et le soir venu, du souper en formule table d’hôte sur une table qui nous a été livrée à la chambre avec des chaises. Romantique et cozy, ça ne fait aucun doute! Je n’ai pas été déçue par les assiettes très généreuses et les desserts originaux et délicieux.

Profiter de l’expérience thermale est sans aucun doute un incontournable! J’adore les hôtels-spas et j’étais bien contente de retrouver ce duo au Château Bromont. Profitez-en tôt le matin lorsque c’est tranquille!

Mon coup de coeur demeure tout de même la belle et grande terrasse à l’étage où se trouvent les jacuzzis. C’était la première fois que je voyais cela et je trouve l’idée géniale! Ça permet à plus de gens de profiter d’un moment relaxant en même temps. Les fins de journée y sont des plus agréables! On peut y admirer le soleil qui se couche doucement sur le golf d’un côté, et la montagne qui se dresse de l’autre côté. Le cadre idéal pour déconnecter et apprécier l’instant présent!

Un séjour parfait!

Il serait difficile de rêver d’un meilleur endroit où séjourner à Bromont! En couple ou en famille, vous y passerez certainement un moment bien plaisant. J’ai personnellement adoré découvrir Bromont et je vais assurément y retourner lorsque j’ai envie d’une petite escapade. Il y a tant de petits cafés et restaurants que je n’ai pas eu la chance de visiter lors de notre passage. Et la prochaine fois, je veux faire un saut à la montagne… question de bouger!

Bon séjour!

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conservez cet épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest

Bien que cet article ait été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Château Bromont, les opinions demeurent les miennes. #PartenariatRémunéré

À lire également sur Nomade Magazine :