Incontournables et recommandations!

Les frontières fermées, on doit se tourner vers d’autres alternatives pour voyager. Les Cantons-de-l’Est sont une option bien charmante à découvrir, et ce, malgré une météo qui s’annonçait pluvieuse lors de notre séjour. Il faut simplement promener son imperméable ou un parapluie à portée de main.

Que faire dans les Cantons-de-l’Est ?

Bleu Lavande

Les champs de lavande sont d’un mauve captivant et d’une odeur des plus agréables. La visite du site est gratuite pour l’été 2020. Le meilleur moment pour visiter est lors de la floraison, soit mi-juillet. Puisqu’ils ont trois variétés différentes, d’autres périodes de floraison sont prévues en août et septembre. Le site est magnifique, même quand on se fait prendre par des averses, et je n’ai pu m’empêcher de partir avec quelques produits beauté et ménagers. Ça va sentir bon la lavande !

Parc de la Gorge de Coaticook

Choisir où profiter de la nature est sans aucun doute un défi dans les Cantons. Un parc sort somme toute de l’ordinaire avec le plus long pont suspendu pour piéton en Amérique du Nord (169 m de long). Un autre beau défi pour les gens qui ont peur des hauteurs sera de le traverser afin de poursuivre la randonnée en forêt. Je recommande de réservez votre billet pour visiter le parcours nocturne « Foresta lumina » afin de vivre la forêt avec une touche de magie.

Randonnée

Toujours agréable d’accomplir la montée d’un sommet. Il y a plusieurs options de montagnes dans les Cantons-de-l’Est. Pour cette fin de semaine, nous avons opté pour le mont Orford précédé par son voisin le mont Alfred-Desrochers. Je vous recommande de monter « la Super » (sous les télésièges), puis de descendre par la piste de niveau facile (vert) ou difficile (bleu) afin d’épargner vos genoux dans les descentes escarpées. En effet, certains endroits sont très apiques et peuvent être glissants lorsque mouillés, faites donc attention après une averse. Si vous avez plus de temps que nous, donnez-vous comme défi de faire le chemin des trois monts en ajoutant le mont Giroux.

Ne sortez pas sur la plus haute montagne pour que le monde vous voit ; faites-le pour admirer l’incommensurable beauté du monde.

Où boire et manger dans les Cantons-de-l’Est ?

La crème glacée de Coaticook n’a plus de réputation à faire. En temps de Covid-19, il est intéressant de voir leur service au volant pour cueillir la « laiterie sucrée ». Toujours un plaisir à déguster.

La région possède de nombreuses microbrasseries et des vignobles. J’ai eu le plaisir de goûter la palette de dégustation de la microbrasserie « La Memphré » à Magog avec vue sur la marina. Les quatre bières que j’avais sélectionnées parmi les annuelles et les éphémères étaient toutes savoureuses. Le pub offre un bon choix de repas pour accompagner leurs breuvages houblonnés.

Êtes-vous un amateur de fromage ? La fromagerie La Station inc. m’avait été recommandée par une amie originaire des Cantons. Vous y trouverez un bistro et profiterez d’une terrasse extérieure. Si vous n’avez pas le temps de vous arrêter pour le diner, allez simplement visiter la boutique afin d’acheter des produits locaux et, bien sûr, leurs fromages.

De plus, si comme moi, vous aimez débuter votre journée du bon pied avec un bon café, je vous propose d’aller au Café les Estries (adjointe à l’auberge jeunesse de Magog). Charmant et rustique, on aime encourager les entreprises locales.

Où dormir dans les Cantons-de-l’Est ?

Voici quelques endroits où passer la nuit afin de prolonger votre séjour :

Ce fut une fin de semaine entre soleil et pluie. Bien préparées, on aura profité autant de la pluie que du soleil. Il y a certes davantage à voir dans la magnifique région que sont les Cantons-de-l’Est. Qu’attendez-vous pour l’explorer ?

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :