Cette année, les vacances se passent à la maison!

L’année 2020 n’est certes pas propice aux voyages à l’étranger, mais ça ne signifie pas que les vacances sont annulées pour autant. Pourquoi ne pas voyager autrement dans les prochains mois… en faisant un staycation? Dérivé du mot vacation (vacances en français), le terme staycation évoque tout simplement le fait de prendre des vacances en restant chez soi (ou, du moins, dans sa ville ou sa région)! Et non, ça n’a rien d’ennuyeux: c’est même une superbe façon de redécouvrir son coin de pays, d’encourager l’économie locale et de profiter de ses vacances sans se casser la tête avec les bagages, le transport et l’hébergement. Évidemment, un staycation est encore plus réussi avec un tout petit peu de planification et de créativité: voici quelques trucs et astuces pour organiser le vôtre! 

Se faire un circuit local

Tout bon staycation commence par l’élaboration d’un circuit local. Parcs nationaux, plages, circuits de tyroliennes, sentiers pédestres, parcs aquatiques: c’est le moment de sélectionner toutes les attractions de votre région et de vous organiser votre propre parcours. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus en choisissant des activités originales, comme aller regarder les avions décoller dans un parc près d’un aéroport, aller faire de la luge d’été en montagne ou encore descendre une rivière sur des chambres à air; ce n’est pas parce qu’on reste à la maison qu’il faut négliger les découvertes et l’exotisme!

Le parc Jacques-de-Lesseps

Pas emballé à l’idée de tout planifier vous-même? Gardez en tête que le simple fait de noter les choses qui pourraient vous plaire vous permettra, le moment venu, de vivre vos vacances au jour le jour, en choisissant des activités spontanées selon vos envies ou les conditions météo. Et si vous avez envie d’un coup de pouce, sachez qu’il est fort probable que le site touristique de votre région propose des circuits déjà tout faits. Par exemple, on retrouve sur le site touristique des Cantons-de-l’Est différentes options de parcours pour visiter la région en voiture ou à vélo, tandis que le site Destination Lac Saint-Jean vous propose de créer un itinéraire personnalisé selon vos goûts, à l’aide d’une carte sur laquelle toutes les attractions du coin sont clairement identifiées. 

Essayer un hébergement de la région

On a tous dans notre ville ou notre région cette petite auberge mignonne comme tout, ce terrain de camping festif ou encore ces chalets dans la nature qui attirent les touristes de toute la province… mais qu’on n’a jamais pris le temps de visiter, puisqu’on habite juste à côté! Hors, voilà toute la raison d’être d’un staycation: redécouvrir ce qu’on a sous les yeux!

C’est le moment de délaisser les chaînes d’hôtel pour des types d’hébergement qui sortent de l’ordinaire, comme des chalets micronature, une yourte ou encore des installations de prêt à camper dans un parc de la SEPAQ. Ce sont les vacances à leur plus simple, puisqu’il suffit de réserver pour une nuit ou deux, de n’emballer que le strict nécessaire et de se déplacer sur une courte distance. 

Yourte dans le parc de la Gatineau

Encourager les producteurs du coin

Une autre façon de profiter de sa région pendant ses vacances est de faire le tour des producteurs locaux. D’ailleurs, de plus en plus de fermes québécoises permettent l’accès aux visiteurs et organisent parfois même des tours guidés et des dégustations. C’est l’occasion parfaite pour organiser un pique-nique arrosé dans un vignoble, comme au Domaine & Vins Gélinas en Mauricie, ou encore au Vignoble de l’Orpailleur en Estrie. Les balades dans les champs de lavande sont aussi un incontournable, et il est possible de le faire à la Maison Lavande à Saint-Eustache, tout comme à Bleu Lavande à Standstead.

Maison Lavande

Les plus gourmands d’entre vous adoreront visiter des endroits comme Intermiel, une ferme apicole spécialisée dans les produits du miel, ou encore la maison Cassis Monna et Filles, un domaine où on cultive le cassis, situé sur l’île d’Orléans et où est produite la célèbre crème de cassis.  Et tant qu’à joindre l’utile à l’agréable, pourquoi ne pas aller faire de l’autocueillette de petits fruits dans une ferme près de chez vous? Le plus chouette, c’est que vous pourrez ensuite rapporter tout ce que vous avez cueilli et acheté à la maison pour poursuivre les festivités!

Promis qu’après votre staycation, vous regarderez votre ville et votre région avec des yeux neufs. Vous apprendrez à redécouvrir ce qui se trouve autour de vous… et comprendrez que les vacances, au fond, c’est un état d’esprit, peu importe ou l’on va! 

À lire également sur Nomade Magazine :