6 randonnées pédestres à découvrir en Montérégie ou tout près

Vous habitez dans le sud du Québec? Cet été, je vous invite à marcher en montagne en Montérégie. Parmi les 10 collines montérégiennes, je vous présente mes 6 favorites! Il y en a sans doute une près de chez vous. Sinon, je vous invite à découvrir cette belle région et à y séjourner dans nos charmantes auberges. Les collines montérégiennes s’étirent d’ouest en est, d’Oka jusqu’au mont Mégantic, en passant par l’île de Montréal. Elles offrent des sentiers balisés qui pour la plupart aboutissent à un belvédère nous permettant d’observer la région visitée. À vos marques? Prêts? Montez!

Mont Royal

Situé sur l’île de Montréal, le parc du Mont-Royal représente un joyau culturel et naturel qui comblera les amateurs d’art, d’architecture, de nature et d’histoire. De plus, on y croise de remarquables résidences de prestige ainsi que 4 cimetières hébergeant des personnages illustres de l’histoire du Québec. Un stationnement payant est situé à côté de la maison Smith, tout en haut de la rue Camilien-Houde, ultime défi montréalais des cyclistes aguerris! Ce sanctuaire de verdure offre 5 sentiers totalisant 10 km.

De multiples activités originales estivales sont proposées. Par exemple, au lac des Castors, il est possible de louer des voiliers télécommandés! Pour ceux qui s’y trouveraient un dimanche après-midi, vous entendrez le tambourinement des tam-tams au pied de la montagne qui célèbrent un traditionnel rassemblement dominical. Sourires, bonne humeur, danse, musique et chaleur humaine sont au rendez-vous!

Montréal vue du belvédère Camilien-Houde

Mont Saint-Bruno

Géré par la Sépaq, situé à 20 minutes de Montréal, cet îlot de fraîcheur est prisé par les citadins en quête de calme et de verdure. Doté de 5 magnifiques lacs, c’est le parc idéal pour faire un pique-nique. Les sentiers sont plutôt plats et larges, parfait pour les poussettes. Les chiens sont admis sur certains sentiers. Je croise des cerfs à chaque fois que j’y vais et que dire des espèces d’oiseaux! Des sentiers exclusifs aux amateurs de vélo sont offerts. Comme le terrain n’est pas très accidenté, les enfants seront ravis de pédaler en forêt.

Mont Saint-Hilaire

Cette montagne est mon repère. Dans mon champs de vision depuis toujours, il ne se passe pas un mois sans que j’y mette les pieds. Elle offre une vue imprenable sur la rivière Richelieu, emblème de notre belle région. Nous prenons conscience tout en haut de l’importance de l’agriculture. En effet, des champs à perte de vue nous rappellent que la Montérégie est notre garde-manger québécois.

Mon sentier coup de cœur: le Dieppe. Une bonne montée juste assez longue (1h30 gros max sans enfants!!) qui offre une récompense visuelle à chaque fois. Le réseau de sentiers appartient à la Réserve naturelle Gault. Il s’étend sur 25 kilomètres dont 4 sommets surplombent le lac Hertel. Cette portion de la montagne appartient à l’Université McGill. On y poursuit des activités de recherche et d’enseignements.

Un petit creux? Je vous invite à vous arrêter au restaurant l’Eau Vive pour vous ravitailler en redescendant de la montagne. On vous propose des plats végétariens qui vous en mettront plein la vue et plein les papilles. Satisfaction garantie!

Delta-Plane et la rivière Richelieu
Ville de Beloeil et mont Saint-Hilaire

Rougemont

On poursuit notre route en direction du magnifique village de Rougemont. Cette colline se dresse dans une région bien connue mettant en valeur un fruit bien de chez-nous: la pomme! En effet, partout où votre regard se pose, des vergers se dressent à l’horizon. Une cidrerie des plus connues, la cidrerie Michel Jodoin, est un incontournable. C’est d’ailleurs à partir de ses installations que nous pouvons accéder au belvédère, le seul sentier ouvert au public. Tous les autres sentiers sur la montagne sont privés désormais.

Pour les adeptes de Vanlife, la cidrerie est membre de Terego, un regroupement de propriétaires à vocation agro-alimentaire qui accueillent les touristes en VR pour camper sur leur terrain. Une merveilleuse façon de découvrir de véritables trésors de notre terroir.

Mont Saint-Grégoire

Depuis l’autoroute 30, on peut apercevoir une butte qui semble bien seule dans son coin! J’ai pris le temps d’aller faire un tour jusqu’au sommet et je n’ai pas été déçue! Si vous disposez de peu de temps et que vous passez dans le coin, arrêtez-vous sans hésiter! En effet, une belle boucle de moins de 2 heures vous conduira à plusieurs points de vue sur la région. On peut y voir presque toutes les montérégiennes. À noter que la montée est quand même abrupte et les roches sont pointues! Je ne suggère pas cette randonnée pédestre aux jeunes enfants du moins, pas pour une première sortie en montagne. Il est nécessaire de faire la boucle dans le sens des aiguilles d’une montre pour le temps de la COVID-19!

Mont Shefford

En Estrie, juste en face de Bromont, le parc des Montagnards propose une boucle très facile à monter en passant par un agréable belvédère surplombant la région. Nous sommes rapidement dépaysés par la végétation très originale de cette montagne. En effet, les fougères sont maîtres ici et nous rappellent une certaine ambiance jurassique! Les arbres sont immenses et distancés, ce qui nous permet de voir les oiseaux voler d’une branche à l’autre. Avis aux ornithologues, c’est un magnifique endroit pour faire l’observation d’oiseaux! La boucle de 4,5 km se fait en moins de deux heures. Si le cœur vous en dit, passez faire un tour au parc écologique Jean-Paul Forand pour un pique-nique près des chutes.

C’est donc dire que même sans s’éloigner de la maison (je parle pour moi et tous ceux qui habitent près de Montréal), la nature est à nos pieds et nous permet de faire de belles randonnées en montagne. Et pour les visiteurs tentés par notre belle Montérégie, n’hésitez pas à y séjourner quelques jours et vous délecter des saveurs de notre terroir!

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :