Quelques recommandations pour un road trip réussi!

Tout récemment, j’ai eu le bonheur de découvrir une région souvent ignorée et pourtant magnifique : le Bas-Saint-Laurent. Et oui, ce grand bout de terre en bordure du fleuve sur le chemin vers la Gaspésie!

Vous vous y êtes peut-être déjà arrêté, mais avez-vous réellement pris le temps d’en découvrir les joyaux cachés? Laissez-moi vous convaincre alors que je vous propose un itinéraire tout simple de 4 jours.

Road trip sur la route 132

Pour se rendre dans la région du Bas-Saint-Laurent depuis Montréal ou Québec, on emprunte l’autoroute 20. Cela dit, si vous souhaitez prendre votre temps et rouler au rythme de vos découvertes dans cette région, je vous suggère plutôt de suivre la 132 qui, dans ce secteur, se nomme la Route des Navigateurs. Elle traverse de nombreux villages et permet la plupart du temps une vue sur le fleuve. Quoiqu’un peut plus long que de prendre l’autoroute, ce chemin est bien plus agréable!

Sans vous attarder dans chacun des villages, vous pourrez au moins avoir un petit aperçu et la liberté de vous arrêter là où vous êtes charmé.

Avant d’arriver au premier arrêt que je vous propose, vous passerez notamment à travers Saint-Jean-Port-Joli où il fait bon se balader sur la promenade menant à la marina si le coeur vous en dit!

Jour 1 : Kamouraska

Le premier endroit où je me suis réellement arrêtée fut le joli village de Kamouraska. Si vous n’y êtes que pour quelques heures comme moi, pensez à vous timer avec le coucher du soleil qui y est absolument à couper le souffle. Après avoir marché sur l’avenue Morel et goûté aux saveurs de la région, rendez-vous au quai sur la plage, l’endroit tout indiqué pour admirer le spectacle de fin de journée. On dit que le Bas-Saint-Laurent offre les plus beaux couchers du soleil et, croyez-moi, ce n’est pas un mensonge!

Voici quelques bonnes adresses à découvrir à Kamouraska :

Plus d’idées juste ici : Kamouraska : bonnes adresses pour une visite de ce village pittoresque.

Jours 2 et 3 : Parc national du Bic

Comme second arrêt, je vous propose le magnifique parc national du Bic, pas très loin de Rimouski. Entre Kamouraska et Rimouski, il y a de nombreux autres villages à découvrir où je n’ai pas eu le temps de m’arrêter, mais si vous disposez de plus de temps, voici quelques suggestions :

  • Rivière-du-Loup : on peut entre autres y faire des excursions sur le fleuve.
  • L’île Verte : plusieurs circuits touristiques sont proposés ainsi que la découverte de son phare.
  • Trois-Pistoles : il semblerait que la poutine de la Fromagerie des Basques est délicieuse!

Après ces quelques arrêts, tout juste avant de rejoindre Rimouski, vous arriverez au parc national du Bic, un endroit qui émerveille à tout coup! Comme il s’agit d’un parc côtier, on y respire l’air marin et les paysages sont d’une beauté surprenante. Il fait bon s’y promener sur le littoral, en sentier ou sur la plage.

Mon coup de coeur va à la randonnée du Cap à l’Orignal qui longe une falaise. Le terrain est très accidenté, il faut donc avoir de bons souliers de randonnée, mais si vous aimez l’aventure, vous allez adorer! Les paysages hors du commun ne laissent personne indifférent. Vous pourriez même avec un peu de chance apercevoir un mammifère marin au loin. À noter cependant que ce sentier se fait uniquement à marée basse. Il est donc impératif de consulter l’horaire des marées et vous informer à l’accueil de l’heure de départ idéale.

Si vous avez plutôt envie d’un moment de détente au bord de l’eau, je vous propose la baie des Cochons où une belle plage vous attend. La vue est bien agréable également.

Pour un point de vue en hauteur, il y a plusieurs belvédères. Le Pic Champlain est très populaire!

Il y a mille et une autre activités à faire dans le parc et des sentiers pour tous les goûts. Pour en savoir plus, cliquez ici.

P.S. pour manger un bon repas, le restaurant de l’Auberge du Mange Grenouille est très reconnu dans le secteur!

Jour 4 : Rimouski

Pour terminer ce road trip, la dernière escale que je vous suggère est la ville de Rimouski, mais plus spécialement le Site historique maritime de la Pointe-au-Père. On y trouve un joli phare et des aires de détente idéales pour admirer le coucher du soleil au bord du fleuve.

Phare de Pointe-au-Père

Comme j’y suis allée en temps de Covid, la visite du sous-marin Onondaga n’était malheureusement pas possible, mais c’est une activité bien appréciée en temps normal.

Sous-marin Onondaga

Pour aller à la rencontre de la faune

Pour compléter ce road trip, je vous invite à prévoir une excursion sur l’eau afin d’aller à la rencontre de la faune du Bas-Saint-Laurent. Avec un peu de chance, vous pourriez voir plusieurs mammifères marins. Plusieurs villes le long de la Route des Navigateurs offrent cette option. Voici quelques compagnies qui font des excursions :

Vive la jeep life!

Pour faire ce road trip, j’ai eu le plaisir de goûter à la jeep life grâce à VanLife MTL qui propose la location d’un Jeep Wrangler ou d’un Toyota Rav4 équipé d’une belle et grande tente sur le toit! Un concept absolument génial. Imaginez conduire pendant des heures à bord du magnifique Jeep, trouver un endroit où passer la nuit au coeur de la nature, vous stationner et ouvrir la tente sur le toit afin de vous installer pour la nuit! C’est pratique et tellement agréable.

De plus, le véhicule vient avec tout l’équipement essentiel (ou presque) pour vivre votre séjour de camping : tente, matelas, table, bancs, réchaud, vaisselle, ustensiles de cuisson, glacière… Le kit complet pour une aventure réussie!

JeepLife MTL

Monter/démonter la tente prend environ 10 minutes et est plutôt simple. Mon amie et moi mesurons 5 pieds 4 et 5 pieds 6 et on a réussi sans trop de soucis! C’est une solution super pour les petites familles, les couples ou les amis.

Sachez également que si vous possédez déjà un véhicule 4×4, il est possible de louer la tente uniquement. Pour plus d’information, c’est par ici!

Où dormir

Alors, maintenant que vous êtes équipé pour rouler et camper, la question est : mais où s’installer pour dormir? Et bien, dans le Bas-Saint-Laurent, il y a plusieurs endroits où il est permis de se stationner pour dormir gratuitement. C’est ce qu’on a fait les 3 nuits où l’on était dans cette région et on a eu aucun mal à trouver un emplacement. C’est génial de pouvoir se stationner et passer la nuit dans de superbes endroits sans même devoir débourser 1$. Pour trouver les emplacements où c’est permis, je vous conseille de télécharger l’application iOverlander. Mon spot coup de coeur fut définitivement le quai de Pointe-au-Père à Rimouski! S’endormir au bord du fleuve, au son des vagues, c’est assez imbattable!

Quai de Pointe-au-Père

Sur ce, bon road trip!

Bien que cet article ait été rédigé en collaboration avec VanLife MTL, les opinions demeurent les nôtres. #Partenariat

À lire également sur Nomade Magazine :