Itinéraire et incontournables pour Maui.

Quand on pense à un endroit de rêve, on rêve à Hawaï. Maui est une île de l’archipel d’Hawaï, dans le Pacifique central. Son vaste parc national de Haleakalā comprend le plus haut sommet de l’île, le volcan Haleakalā, mais aussi des magnifiques plages, des belles randonnées pédestres, des chutes, des réserves naturelles et l’incroyable Hana Highway, une route sinueuse pittoresque.

Voici notre itinéraire, nos bons coups, nos endroits visités, nos déceptions, nos moments de bonheur sur Maui. En espérant qu’ils vous seront utiles lors de la planification de votre prochain voyage pour cette île!

Nous étions 4 adultes et nous avions loué un Airbnb sur Kihei (1650$), village qui se situe au centre de l’île, qui nous permettait de bien se déplacer sur l’île d’ouest en est, pour 6 nuits. En louant une maison, cela nous permettait de cuisiner nos repas et d’avoir une piscine à proximité. Aussi, nous avions loué un SUV (Ford Escape) pour notre périple, car il n’était pas nécessaire d’avoir un 4×4 pour cette île (Thrifty à l’aéroport pour un montant de 324$ plus 125$ pour les taxes).

JOUR 1 : L’OUEST DE L’ÎLE

La route Kahekili, une piste en lacet accrochée à la montagne, contourne le nord de l’île de Maui. Elle reste très carrossable et on s’y sent vite à l’aise, bien qu’il ne faille jamais baisser la garde. On peut faire tout le tour de la partie ouest de l’île par cette route bien que, sur une dizaine de kilomètres, dans le secteur de Waihee, elle devienne quasiment critique à cause de son étroitesse et de son escarpement. Au point que les compagnies de location d’auto interdisent à leurs clients d’emprunter ces sections et n’y reconnaissent plus leur responsabilité. Soyez prudents! Nous avons fait 126 km.

  • Iao Needle state park: Le célèbre monument de Maui, l’Iao Needle, s’élève à 365 mètres de hauteur. C’est un endroit historique, car c’est sous cette aiguille que les îles d’Hawaï se sont unies. Le randonneur moins expérimenté peut emprunter le sentier pavé traversant les jardins botaniques qui mène directement vers cette formation rocheuse emblématique. (auto 5$)

  • Waihee Ridge trail: Situé dans les montagnes de l’ouest de Maui, également connu sous le nom de Mauna Kahalawai, le sentier aller-retour de 12 km monte à 1 500 pieds à travers une forêt luxuriante de kukui, goyave, ohia et fougère. Cette randonnée est connue comme l’un des treks les plus pittoresques de Maui, une réputation bien méritée. (gratuit)

  • Olivine Pools: Il existe des piscines naturelles au nom d’Olivine Pools qui vous permettent de vous détendre en bordure de l’océan. Il est recommandé d’avoir des bons souliers d’eau. Il est assez dangereux d’aller s’y baigner. Nous avons préféré regarder les autres et prendre notre dîner. (gratuit)

  • La plage Ka’anapali: Nous avons terminé notre journée dans la région de Ka’anapali. Il y avait  beaucoup de vagues très fortes. Un bel endroit où il y a beaucoup de gros hôtels, mais les plages ne font pas partie de nos coups de coeur! (gratuit)

JOUR 2 : LE SUD-EST DE L’ÎLE SUR LA ROUTE DE HANA

Nous avons décidé de faire la route d’Hana et de commencer par le sud-est de l’île. Les compagnies d’auto interdisent de prendre cette route, cependant, nous avons pris la chance de passer par là. Les virages et les nombreux ponts, dont beaucoup n’ont qu’une seule voie, sont si serrés qu’il faut souvent klaxonner! Cette route est unique, il faut l’apprivoiser. Afin de profiter au mieux de la route, nous l’avons emprunté tôt le matin, au lever du soleil, avant que les autres usagers ne limitent notre plaisir.

  • Pipiwai trail: Le sentir est bien entretenu et mène aux chutes de Makahiku et aux chutes de Waimoku. Le sentier de 4 km aller-retour peut être parfois difficile en raison de son terrain escarpé. Le sentier serpente autour d’un ruisseau d’eau douce (ruisseau Ohe’i Gulch) avec des paysages très beaux et variés. Randonnée de 2-3 heures aller-retour. Le sentier commence au travers des cannes à sucre, puis à côté d’un énorme Banyan tree pour se rendre dans une grande, époustouflante forêt de bambou. (besoin d’un permis à 25$ US qui servira pour le volcan)
  • Red Sand Beach: C’est une crique cachée spectaculaire et magnifique qui ne ressemble à aucune autre. L’océan en dehors de l’anse est presque toujours d’un bleu Kool-Aid profond, presque surréaliste. Une partie du sentier a été détruite par un glissement de terrain et est devenue plus dangereuse qu’elle ne l’était auparavant. Ce n’est pas une randonnée sûre pour ceux qui ne sont pas habitués à se déplacer au bord des falaises. (gratuit)

Nous ne pensions pas que la route de Hana était aussi longue et que cela prenait autant de temps pour le retour à la maison. Si vous prévoyez faire le tour de la route comme nous l’avons fait, il faudrait prévoir dormir une nuit au centre de la route Hana, dans le village d’Hana.

JOUR 3 : LE NORD-EST DE L’ÎLE SUR LA ROUTE DE HANA

La route de Hana: avec plus de 600 virages serrés et en épingles et 59 ponts (dont 46 ne comprenant qu’une seule voie de circulation), cette route vous promet une expérience grandiose dans un cadre ponctué de falaises, de plages et de cascades. On appelle  »route de Hana » une longue route sinueuse ponctuée de spectacles naturels grandioses, chutes d’eaux majestueuses, plages secrètes, forêts exotiques odorantes et panoramas superbes.

  • Ho’opika beach park: Nous avions entendu dire qu’à cet endroit il y avait beaucoup de tortues sur le sable… Wow, nous y sommes arrivés vers 8h00 et nous avons aperçu beaucoup de tortues vertes sur le sable. Nous avons sauté à l’eau et nagé avec les tortues. Un magnifique souvenir. (gratuit)

Sur la route de Hana, un incontournable est le pain aux bananes, arrêtez-vous dans un kiosque et dégustez!

  • Black Sand beach:  En réalité, ce n’est pas seulement une plage de sable noir, c’est aussi une région historiquement importante pour les Hawaïens. Leur reine au cœur brisé s’est réfugiée dans une grotte marine et les légendes sont nées. On pourrait dire que c’est un lieu sacré. Une plage de sable noir est vraiment un spectacle magnifique, formé par une coulée de lave qui s’est refroidie, durcie et ensuite fracturée en minuscules morceaux par la bousculade incessante des vagues de l’océan pendant des milliers d’années. Celle-ci a été créée il y a très longtemps par les vagues rugueuses frappant une coulée de lave fraîche et bouillonnante du volcan Haleakela. Il a fallu des millénaires ou plus pour être transformée en une plage. (gratuit)

Nous avons décidé de faire demi-tour et d’aller faire les autres attractions que nous n’avions pas faites le matin. Nous nous sommes dit que nous étions pour être dans le sens contraire des autres touristes, en commençant par la ville de Hana. Quelle bonne idée! Voici les autres attractions que nous avons visitées sur le retour à la maison.

Vous verrez plusieurs chutes sur la route de Hana.

Plusieurs sont accessibles sur la route et il est aussi possible de s’y baigner. Il y a la Honomanu bay (trouvée par hasard), la Rainbow eucalyptus forest (un exemple de découverte à côté de laquelle, si nous avions été pressés, nous aurions passé sans rien voir car cette forêt se trouve au détour d’un virage), les forêts de bambou (plantés par des ouvriers chinois qui ont participé à la construction de la route d’Hana dans les années 1920). Gardez bien les yeux ouverts, il y a tellement de belles découvertes à faire!

JOUR 4 : VOLCAN HALEAKALA, LE CENTRE DE L’ÎLE ET LE SOUPER LUAU

Souvent dans les différents pays, on nous vend que le plus BEAU lever du soleil se fait là. J’ai eu la chance, dans ma vie, de voir plusieurs levers du soleil, mais je dois dire que celui-ci était mon préféré.

  • Le volcan Haleakala: Nous nous sommes levés à 2h00 de la nuit pour aller voir le lever du soleil sur le volcan Haleakala. Nous n’avons pas payé pour une excursion, nous l’avons fait par nous-mêmes. (2,75$ pour la réservation du lever du soleil et le même permis que nous avions utilisé pour la Pipiwai trail). Prévoir qu’il y a environ 75 km à parcourir depuis la maison et que la route est très sinueuse, donc environ 2 heures de route. Si vous arrivez à l’entrée du parc autour de 4h00, il n’y aura pas beaucoup de touristes. Nous sommes arrivés assez rapidement en haut du volcan et nous avons eu des belles places pour voir le lever du soleil pour 5h49. Prévoir des vêtements chauds, même si c’est Hawaï, il fait très froid en haut du volcan.

  • La Slinding trail: Vers 7h00, nous sommes allés faire une randonnée qui part du sommet du volcan et qui descend jusqu’au plancher du cratère. Soyez prudents, car la descente se fait très bien, mais la montée est plus difficile en raison du gain d’altitude. (gratuit)
  • La Pérousse bay: Très intéressant de voir ce que la lave d’un volcan peut causer.
  • Big Beach: Une des plages les plus remarquables de Maui, elle a plus d’un kilomètre de long.  Juste à côté, il y a la Little beach, la plage de nudistes la plus célèbre de Maui. (gratuit)

  • Souper Luau: Tout séjour dans les îles hawaïennes se doit d’inclure la découverte du Luau, une fête hawaïenne comprenant des banquets, des concerts et des spectacles culturels hauts en couleur, célébrant Hawaï et, plus largement, la Polynésie. (120$ chaque) Cette soirée semble être dispendieuse, mais je vous le recommande vraiment!

Nous avons adoré Maui, avec sa grande diversité, son volcan, son lever du soleil, ses plages, sa route de Hana, ses chutes, son Luau, ses randonnées pédestres, ses Rainbow eucalyptus, ses forêts de bambou, son pain aux bananes, ses tortues vertes. Je vous conseille de mettre dans votre itinéraire Maui. En une semaine, si vous êtes aventuriers, vous aurez la chance de voir beaucoup de trésors.

Article rédigé par Sonia Girouard

À lire également sur Nomade Magazine :