Visiter les Dolomites : incontournables et recommandations

Certains pensent à l’Italie et s’imaginent la mer et les vieilles villes aux rues étroites et à l’architecture remarquable. Dernièrement, je pensais à l’Italie en m’imaginant les grandes montagnes enneigées des Dolomites. J’en rêvais des Dolomites, et même après un petit road trip de 10 jours dans le nord de l’Italie en novembre, j’en rêve encore !

Dans cet article, je vous présente quelques endroits coups de coeur accessibles en voiture pour admirer les alpes italiennes. Vous trouverez ensuite une liste d’endroits naturels et villes environnantes à visiter lors de votre séjour.


Les cols de montagne

Plusieurs cols de montage (passo) sont accessibles par la route dans les Dolomites. Voilà pourquoi cette destination est idéale pour les amoureux de la nature qui ne sont pas nécessairement de grands randonneurs. Là-bas, pas besoin de vous époumoner pour être émerveillé ! Mes coups de coeur : Passo Giau et Passo Pordoi.

NOTEZ BIEN : si vous planifiez un séjour en hiver, c’est possible que certaines routes soient fermées à cause de la neige. Il est donc recommandé d’appeler les centres touristiques des villes près des lieux que vous souhaitez visiter pour connaître l’état des routes. L’achat d’une carte SIM italienne est alors préférable (en plus, c’est pas mal moins cher qu’un forfait international provenant du Québec).

Tre Cime Di Lavaredo

Ce parc est tout simplement sensationnel ! Vous pourriez y passer des jours et des jours en randonnée. Ceci dit, une route d’asphalte donne accès au Refuge Auronzo (la bâtisse sur les photographies suivantes). À partir de là, vous pouvez explorer à l’infini et, comme la route est tout près, vous pouvez même y admirer un coucher ou lever du soleil !

Encore une fois, les choses peuvent se compliquer en hiver. Pendant mon séjour en novembre, une partie de la route était fermée, mais sachez que c’était tout de même possible de marcher sur la route jusqu’au refuge.

PS : n’oubliez pas vos lampes frontales, au cas où !

La route qui mène vers Tre Cime di Lavaredo passe par de très jolis lacs qui valent bien une petite pause. Ah et en face du Lago Misurina, la Pizzeria Edelweiss offre des pizzas délicieuses et du vin vraiment pas cher! 😉

Aussi, le bien instagrammable Lago di Braie et le Lago di Carezza sont également accessibles en voiture. La balade autour du Lago di Braie est agréable, mais honnêtement, j’ai trouvé l’endroit un peu over-rated… Si c’est un détour pour vous, je ne le recommande pas nécessairement, à moins qu’il y ait une randonné dans le coin qui vous intéresse vraiment. Pour ce qui est du Lago di Carezza, je n’ai malheureusement pas pu en profiter pleinement, puisqu’il était endommagé à cause d’une grosse tempête. Je pense toutefois que les randonnées autour peuvent valoir la peine.

Autres lieux naturels

  • Cinque Torri : de la route, randonnée de 1h30 pour se rendre au 1er refuge de la station de ski et possibilité de monter encore plus haut, si la quantité de neige vous le permet, pour une vue panoramique sur les montagnes entourant le Passo Giau (aussi accessible en remontée mécanique en haute saison)
  • Seceda : accessible en remontée mécanique (haute saison) ou en randonnée quand il n’y a pas de neige (sinon, c’est dangereux)
  • Parc national des Dolomites Bellunesi
  • Alpe di Siusi
  • Lago Coldai
  • Lago Sorapiss
  • et bien plus…

NOTEZ BIEN : la période de l’année choisie pour effectuer votre séjour pourrait influencer votre itinéraire. Par exemple, en novembre, les montagnes de ski ne sont pas ouvertes (donc les remontées mécaniques sont fermées) et certains endroits comme Seceda ne sont pas facilement accessibles en randonnée à cause de la neige. Aussi, à certains moments de l’année, certains lacs n’ont pas d’eau, comme le lac Sorapiss en novembre. Toujours bon à savoir !

Villes incontournables au nord de l’Italie

  • Belluno (charmante, bons restaurants, jolies vues)
  • Merano (à faire : promenade Tappeiner, magnifique balade qui offre une vue surélevée sur la ville)
  • Vérone (très ancienne ville, architecture historique, j’ai adoré m’y promener)
  • Sirmione (très adorable, un peu comme une mini Venise, beau panorama sur l’énorme Lago di Garda)
  • Bergame, on s’éloigne des Dolomites, mais si vous atterrissez à Milan, c’est sur le chemin (le centre historique Città Alta est très mignon, belle architecture, belles vues sur la ville, beaucoup de restaurants et de vie)

En espérant vous avoir donné un autre point de vue de l’Italie. N’hésitez pas à me contacter (sur Instagram de préférence) pour plus de détails si vous envisagez un séjour dans les Dolomites !

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement.

À lire également sur Nomade Magazine :