Que faire à Santorini? Voici les incontournables!

Pour notre circuit dans les Cyclades, comme plusieurs, nous avons googlé «plus belles îles Grèce» et l’île de Santorini est systématiquement ressortie tout en haut de la liste de nos résultats de recherche. Nous nous devions donc d’y aller pour vérifier la véracité de la chose et voir toutes les beautés promises.

La belle des Cyclades est située dans le sud de la mer Égée, à 113 kilomètres au nord d’Héraklion, capitale de la Crète, et à 291 kilomètres (soit environ 7 heures de ferry) au sud d’Athènes. L’île de Santorin, en forme de croissant, est caractérisée par ses sublimes falaises, ses plages, ses vignes et ses plantations d’arbres fruitiers. L’île est en fait le vestige d’un volcan détruit par une éruption en 1600 av. J.-C. Le moyen idéal, à notre humble avis, pour arriver sur l’île est le ferry, car, dès son approche au fil des vagues, le charme agit. Les villages d’une blancheur éclatante, nichés au sommet des falaises, comme accrochés à la pente, offrent une sublime entrée en matière. La vue est déjà grandiose. Il est possible d’arriver par avion, mais vous manqueriez quelque chose !


Avec un budget à gérer, nous avons choisi l’option AirBnb et sommes tombés, étant donné que nous étions hors saison, sur une perle rare, à petit prix, au village d’Oia à l’extrémité nord de l’île, soit à une quinzaine de kilomètres du principal port de l’île. En débarquant du bateau, nous avons pris un bus local qui nous a emmenés à Fira, au centre de l’île, capitale et point névralgique. Tous les bus s’y retrouvent pour ensuite desservir les villages des environs. Ici, tous les chemins mènent à Fira. Du port, les taxis se pressent également pour vous emmener à destination. Si cette option vous convient mieux, prévoyez de 20 à 45 euros (de 29 à 65$ CAD), selon la course. Rien n’est économique à Santorini.

Nous avons fait la connaissance de Zafeiris qui nous a donné plein de conseils sur l’île. Si vous cherchez un guide ou un chauffeur d’un professionnalisme exemplaire, contactez-le. Sa bonne humeur et sa gentillesse sont contagieuses.

Voici donc nos suggestions pour ne rien manquer des beautés de l’île pendant un séjour de 4 jours. Avant tout, soulignons que le meilleur moyen de se déplacer en ville est de louer un véhicule tout terrain nommé ATV, VTT ou Quad selon le pays d’où vous venez. Nous avions pensé à l’option voiture, mais se garer en ville, même hors saison, peut s’avérer compliqué. L’île n’étant pas si grande, nous l’avons parcourue en deux jours du nord au sud et d’est en ouest. Coût de location: 25 euros/jour (env. 36$CAD/jour) en novembre…

Fira

Ville animée comptant 1600 habitants permanents, Fira est la plus grande agglomération de Santorini. Vous y trouverez de nombreux commerces et boutiques. Nous aimons moins, mais se perdre dans ses petites ruelles est un plaisir et se promener sur les hauteurs de la ville offre une vue époustouflante sur la Caldeira, la mer Égée et le volcan de Santorini. Son petit port est tout aussi pittoresque.

Port, Fira

La Cathédrale Catholique

Oia


C’est la carte postale ! La ville idyllique, le décor de rêve et le paradis des instagrameurs ! C’est donc la plus touristique des villes de Santorini… Mais, on l’avoue, Oia est vraiment splendide ! Elle surplombe la Caldeira du côté ouest de l’île. On vous conseille de vous y rendre tôt pour être tranquille afin de profiter des lieux et du calme car, même en basse saison, les bus débarquent leurs nombreux passagers vers 11h et le village est vite bondé. Flâner dans les ruelles, d’un bout à l’autre d’Oia, et, pour les plus téméraires, descendre jusqu’au petit port de la baie d’Amoudi, s’émerveiller devant le contraste entre la couleur de l’eau et les montagnes rouges, constater que tout ici est superbe ! Admirer simplement les petites églises aux dômes bleus, les moulins à vent et le coucher de soleil à partir des ruines du château byzantin… Magnifique et inoubliable, à vivre !

Pyrgos


Notre coup de coeur. Moins visité, plus authentique, ce petit village est le point culminant de l’île de Santorini, offrant ainsiune vue panoramique sur toute l’île. Construit sur des collines, Pyrgos est une forteresse typique des Cyclades. D’ailleurs « Pyrgos » signifie « forteresse ». On y retrouve les ruines du château de Kasteli. L’architecture traditionnelle, les demeures néo-classiques, les sentiers sinueux qui mènent au sommet du village, ses petites maisons blanches, ses galeries, ses vignobles, sa place principale et ses églises font de Pyrgos notre village chouchou de Santorini.

« Red Beach »

Elle se situe tout au sud de Santorini ! Facile d’accès en VTT. Il s’agit d’une plage volcanique qui offre un contraste magnifique entre la couleur de l’eau, bleue turquoise, et celle de la montagne, rouge brique. Pour vous y rendre, il vous suffira de marcher quelques minutes depuis le parking, juste à côté. Relax ! C’est un paysage peu commun qui vaut le détour.

« Black Beach »


Perissa, au sud de l’île, mais côté est, offre une immense plage de sable noir, faisant plus de 7 kilomètres, idéale pour de longues balades au bord de l’eau, d’autant plus qu’elle est entourée d’un énorme rocher dit Mesa Vouno qui apporte un charme supplémentaire au lieu. L’été, c’est une véritable station balnéaire avec sa rue principale, ses boutiques et ses bars de plage. Mais en novembre, le lieu est assez tranquille pour profiter du cadre, bien que la température soit un peu fraîche pour se baigner. L’été, de nombreuses activités nautiques sont proposées.

Randonnée de Fira à Oia

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de la faire et nous le regrettons ! Cependant, nous vous recommandons vraiment de la réaliser si vous êtes amateur de « hiking ». Prenez votre temps et n’oubliez pas d’emporter de l’eau, surtout si vous y êtes pendant l’été ! Comptez environ 3 heures de marche pour parcourir tranquillement les 11 kilomètres de randonnée sur les hauteurs de l’île. La vue y est assurément phénoménale.

Pour finir, mentionnons que la meilleure saison pour visiter l’île est de mai à septembre, la période idéale demeurant fin avril-début mai. Nous vous recommandons de découvrir cette île magnifique hors saison, car l’été, aux dires des locaux, l’affluence devient infernale, Santorini étant de plus en plus populaire… Embouteillages et tourisme de masse sont alors au programme dans les jolies ruelles d’Oia et de Fira… Pour ceux qui aiment la tranquillité, la chose est bonne à savoir !

Informations utiles :

  • Blue Daisy : tours et service de chauffeur – bluedaisychauffeurs@gmail.com ; tel : +30 698 943 5399
  • Ferry Hopper : pour trouver votre itinéraire de ferry sans difficulté et acheter vos billets en ligne
  • AirBnb : Palm Tree Hill – Oia

À lire également sur Nomade Magazine :