L’une des villes les plus peuplées? Meh.
L’une des villes les plus polluées? Meh.
Aucun accès à l’eau, au surf et aux palmiers? Meh, meh, meh.

On dit souvent que moins les attentes sont grandes, plus on a de chances d’en ressortir positivement surpris. Mexico City en est pour moi la preuve. Après 8 jours dans la capitale mexicaine, mon sentiment d’appartenance en est à un point où je deviens offensée lorsqu’un voyageur me dit avec dédain qu’il prévoit passer tout droit Mexico City.

Avouons-le, une grande ville, ça fait peur. Et plus c’est intimidant, moins on sait par où commencer, et plus on risque de passer à côté de petites merveilles. Voici donc un itinéraire de 3 jours vous permettant de rentabiliser au maximum votre découverte de Mexico City et vous assurer une expérience riche en souvenirs et la tête remplie d’images.

Jour 1

Centro Historico

Buenos Aires, Guadalajara, Montréal, Berlin, Ho-Chi Min… Quelque soit le continent ou le pays, le quartier historique d’un endroit demeure le premier arrêt que l’on inclut à son itinéraire. De la même façon, le Centro Historico de Mexico ne fait pas exception.

Étant une fervente des « Free Walking Tours », je ne peux recommander une meilleure façon de débuter son week-end qu’avec Mexico A Pie ou Estacion Mexico Free Tours. 2h30 de faits historiques, politiques, éducatifs et fun facts (les détails pour les tours en anglais se trouvent sur leur site web respectif).

Il est néanmoins possible d’arpenter les rues du Centro Historico par soi-même et s’auto-guider parmi les 1001 découvertes qu’il permet. Par où commencer dans cette ville aux 9 millions d’habitants?

Station de départ: Hidalgo

  • Traverser le parc Hidalgo
  • Monter au 7e étage du Sears devant le Museo de Bella Artes et prendre un café devant la vue incroyable
  • Admirer les murales du Palacio Nacional
  • S’asseoir et s’arrêter dans le temps au Zocalo, la place publique
  • Revenir 3000 ans dans le temps à travers les ruines du Templo Mayor
  • Museo del Estanquillo, un musée d’art gratuit
  • Dîner 10 fois a.k.a profiter de l’abondance de street food

Station finale: Zocalo

Lucha Libre

En soirée, l’expérience Mexico City ne serait pas complète sans un match de… Lucha Libre! Fan #10000 de lutte? Oh, je vous assure que, pour 5$, la soirée restera mémorable. J’en témoigne! L’achat de billets se fait facilement en ligne et vous devrez toutefois aller récupérer vos billets à l’avance dans un point de vente Ticketmaster. Bières, pop corn, ambiance et apprentissage de jurons en espagnol sont au rendez-vous.

Jour 2

Roma & Condesa

Qui dit partir la journée du bon pied dit… un bon café. Faire le plein d’énergie, ajouter une dose de Pinterest à son feed Instagram, mais surtout, s’immerger dans la vie d’un quartier. Étant une éternelle addict, je ne peux jamais m’en tenir qu’à un seul. Voici donc le parfait Café Crawl matinal dans les quartiers de Roma et Condesa:

  • El Moro Chucherria, aux abords du Parque Amsterdam
  • Chiquito Café, 232 calle Alfonso Reyes
  •  El Ocho, le « Randolph » version matinale
  • El Pendulo, café-librairie qui fait rêver

Le reste de l’avant-midi vaut la peine d’être poursuivi dans ces quartiers, et voici quelques-uns de mes coups de coeur pour vous y retrouver:

  • Parque Mexico (allez-y vers 10h pour trouver l’école de chiens, cute à mort)
  • L’Avenue Amsterdam
  • La Calle Colima & Cordoba
  • Les bouquinistes de la calle Alvaro Obregon
  • Mercado Roma
  • Un drink chez Romita Comedor (eh oui, en avant-midi… il est bien 16h quelque part dans le monde, pas vrai?)

Parc Chapultepec & le Musée d’Anthropologie

En après-midi, une visite au Musée d’Anthropologie s’impose en préparation à la journée de demain (suspense!). Mexico City étant la ville aux 1001 musées, celui qui ressort toujours dans les favoris reste celui-ci. Et selon moi, nul visiteur en visite au Mexique ne peut passer à côté de son empire aztèque et en apprendre plus sur son histoire. Le coût d’entrée est d’environ 5$ et le temps passé à l’intérieur peut être infini (sans blague).

À la sortie du musée, vous êtes juste à temps pour profiter des derniers rayons de soleil dans le fameux parc Chapultepec, le poumon vert de la ville. Refaites le plein d’oxygène avant de retrouver le brouhaha de la ville.

Jour 3

Excursion à Teotihuacan, l’impressionnante cité aztèque

Bien que même deux semaines ne seraient pas assez pour tout voir Mexico City, une escapade en dehors de la ville s’impose lors de votre dernière journée. Teotihuacan, ça vous dit quelque chose? Et les vestiges de la plus grande cité aztèque, ça vous parle plus? Sinon, les photos qui suivent vous convainquent?

Teotihuacan sur un budget, c’est possible comme suit:
1. Prendre le métro jusqu’au Terminal Norte (5 pesos)
2. Au Terminal Norte, vous rendre complètement à gauche jusqu’à la Porte 8
3. Acheter un billet aller-retour jusqu’aux Pyramidas (100 pesos)
4. Trajet en autobus: 1h
5. Marcher quelques mètres jusqu’à l’entrée du site (70 pesos)
6. Prévoir un bon 4h pour explorer – bouteille d’eau obligatoire!

Total? 180 pesos, l’équivalent d’environ 13$, alors que les tours organisés au départ de Mexico City se vendent au minimum 35$. Et pourquoi avoir un guide lorsqu’on a un téléphone rempli de notes de notre visite au musée de la veille?

Psssst, je recommande de prendre l’autobus de 8h au Terminal Norte, et arriver pile pour l’ouverture du site avant la vague de groupes de touristes. Question d’avoir la Pyramide du Soleil pour vous seul!

À lire également sur Nomade Magazine :