Située au sud-ouest de la Chine et partageant des frontières avec le Myanmar, le Vietnam et le Laos, la province du Yunnan est très diversifiée. On y retrouve à la fois la jungle, les montagnes, des terrasses de riz et de grandes villes.

Kunming

Kunming est la capitale du Yunnan. Étant donné son altitude d’environ 2000m, cette ville profite d’une météo tempérée et d’un air plus sain que la plupart des grandes villes chinoises. On la surnomme ainsi la ville du printemps éternel. Bien qu’il ne s’y trouve pas d’attraction touristique majeure, il est intéressant de s’y arrêter quelques jours, question d’absorber et d’observer la vie urbaine chinoise typique. C’est aussi là que se basent la plupart des moyens de transport vers le reste de la province.

Le premier arrêt à faire est sans aucun doute le Green Lake Park, oasis de calme et de verdure dans le bourdonnement incessant de la ville. De nombreux arrangements floraux et le grand lac avec ses centaines d’oiseaux qui jacassent décorent joliment les environs. Comme dans tout bon lieu public en Chine, on peut y voir des groupes de femmes qui font de l’exercice ou de la danse. En se promenant, on croisera aussi plusieurs petits kiosques de nourriture où déguster une collation, telle que des galettes aux cacahuètes et graines de sésame.

IMG_4364-2

IMG_4414

Tout juste au nord-ouest de ce parc se trouve le quartier West Station avec plusieurs petites rues commerciales comprenant restaurants locaux et boutiques. Parfait pour souper, puisque certains endroits ont même un menu traduit en anglais, ce qui est extrêmement rare dans ce coin de pays! On y retrouve aussi quelques options de nourriture de style occidental.

Il y a aussi de nombreux temples intéressants à visiter un peu partout dans la ville, mon préféré étant le temple Yuantong. Pour les amateurs de magasinage, le quartier commercial Zhengyifan est l’idéal, on y trouve de tout, entouré à la fois d’énormes gratte-ciels hyper modernes et de petits commerces anciens à l’architecture typique de la région.

IMG_5516 IMG_4459-2

Dali

Destination très prisée des Chinois, Dali est une petite ville ancienne bien charmante coincée entre le lac Erhai et les montagnes Cang. Se promener dans les petites allées en pierres et essayer les plats locaux dans les nombreux restaurants sont les activités de choix.

Pour sortir un peu des foules, une journée à marcher au bord du lac à travers les différents villages est fort agréable, tout comme une randonnée dans les montagnes avoisinantes. On peut aussi visiter les Tang Dynasty Three Pagodas et les temples Gantong et Zhongho qui se trouvent en dehors des murs de la vieille ville.

IMG_4531 IMG_4514

Lijiang

La vieille ville de Lijiang est l’attraction principale de cette région. On trouve à l’intérieur de ses murs restaurants et boutiques au style architectural unique. À noter qu’il faut payer pour accéder à cette partie de la ville et, ce, même si c’est là qu’on loge.

En dehors des murs, on peut facilement se rendre à la «Black Dragon Pool», magnifique parc où l’on trouve un lac qui reflète la célèbre «Jade Dragon Snow Mountain», faisant partie d’une impressionnante chaîne de montagnes. On peut passer quelques heures à s’y balader et à admirer la nature environnante.

C’est aussi à partir de Lijiang que l’on peut se rendre à Qiaotao pour faire la randonnée de la Tiger Leaping Gorge, sur laquelle j’ai précédemment écrit un article.

IMG_4681-2

Terrasses de riz de Yuanyang

À partir de Kunming, il faut compter 7 heures d’autobus et une heure et demi en minivan local pour se rendre à Duoyishu, l’un des seuls villages où il est possible pour les touristes de se loger directement aux abords des terrasses de riz. Il est important de noter qu’il n’y a pas de guichet automatique dans ce village, il faut donc prévoir assez d’argent liquide pour la durée de son séjour.

Une fois sur place, il n’y pas de routes, mais plutôt des trottoirs en pierres pour circuler à l’intérieur du village lui-même, plus souvent qu’autrement en compagnie de yaks, de cochons et de poulets. Le mode de vie y est encore très rural, bien que presque tous les habitants, incluant la vieille dame propriétaire du guesthouse où je logeais, possèdent un smartphone équipé de la populaire application WeChat. Les clients chinois pouvaient d’ailleurs lui payer la chambre et les repas par le biais de celle-ci!

IMG_5398-2

À partir de ce village, on peut reserver son transport pour visiter divers points de vue pour le lever et le coucher du soleil. On peut aussi tout simplement descendre et se promener sur les terrasses de riz adjacentes. Les paysages y sont tout simplement majestueux; ce n’est pas pour rien qu’elles sont considérées comme une merveille du monde!

IMG_5409-2

Plaisirs culinaires du Yunnan

Quelques spécialités locales à essayer :

  • Crossing-The-Bridge Rice Noodles; soupe avec nouilles de riz, viandes et légumes au bouillon au goût un peu sur
  • Fromage de chèvre frit
  • Dumplings au fromage de yak

Trucs et conseils pour voyager en Chine

  • Dotez-vous de l’application «Pleco», un dictionnaire mandarin disponible sans connexion internet qui peut s’avérer fort utile pour communiquer avec les gens. Non seulement on peut trouver les mots dont on a besoin, mais l’application peut les prononcer pour nous.
  • L’application WeChat, bien qu’elle ne puisse pas être utilisée par les touristes pour payer, est fort utile pour communiquer avec les guesthouses et les hostels par texto. Pratiquement tout le monde en Chine l’utilise.
  • Télécharger le dictionnaire mandarin sur Google Translate est une excellente idée – vous pourrez alors traduire des mots à l’aide de votre caméra de téléphone. Ce n’est pas toujours un succès, mais ça peut dépanner!

À lire également sur Nomade Magazine :