Je l’avoue tout de suite, je ne suis pas la plus grande fan de trekking au monde. Pourtant, durant mon récent voyage en Chine, en entendant parler de la randonnée de la Tiger Leaping Gorge, j’ai eu envie de m’y rendre. Les images des immenses montagnes enneigées et de la rivière Jinsha avec ses teintes turquoises tout au fond du ravin m’inspiraient. J’ai donc décidé de prendre mon courage à deux mains et je ne l’ai pas regretté!

fullsizeoutput_27d7

Cette gorge se trouve au sud-ouest de la Chine dans la province du Yunnan, une région principalement habitée par la tribu Naxi (prononcé «Nashi»), un peuple à la culture bien distincte du reste du pays que l’on peut rencontrer et observer en faisant notre chemin. La légende veut que la gorge soit nommée ainsi parce qu’un tigre aurait sauté par-dessus la rivière à son point le plus étroit, 25 mètres de largeur, pour fuir un chasseur.

fullsizeoutput_27da

Tout d’abord, la plupart des randonneurs se rendent dans la ville ancienne de Lijiang pour y organiser l’entreposage de leurs bagages et leur transport vers la gorge. Le début du parcours se situe à deux heures de route de là, dans le village de Qiaotao. Pour ceux qui ne sont pas trop pressés, on peut donc prendre un autobus tôt le matin et commencer à marcher vers 9h. Comme on retrouve des guesthouses et restaurants à quelques endroits différents du parcours, la durée du trajet d’une vingtaine de kilomètres est assez flexible, dépendant de notre forme et du temps dont on dispose. J’ai choisi de le faire en 2 jours et une nuit, ce qui m’a personnellement semblé être suffisant, mais on peut aussi opter pour 3 jours et 2 nuits, ce qui fera de plus courtes journées de marche et répartira les parties plus difficiles sur deux journées différentes, tout en nous laissant amplement de temps pour admirer les paysages et relaxer dans les petits villages. À noter qu’il n’est absolument pas nécessaire d’engager un guide, la voie à suivre étant très bien indiquée et facile à trouver.

fullsizeoutput_27dc

La randonnée ne donne pas de répit dès le début : on commence en montant, pendant environ trois heures, des montagnes plutôt escarpées et bien essoufflantes, mais qui nous donnent un point de vue incroyable sur la rivière, les montagnes et des terrasses de riz. Heureusement, lorsque cette partie plus difficile se termine, on redescend vers un village où l’on pourra prendre une pause et dîner à la Naxi Family Guesthouse, un endroit bien sympathique. Si l’on prend notre temps et planifie de rester sur la route pour deux nuits, c’est ici que l’on arrête. Sinon, on poursuit et on s’attaque à la deuxième partie difficile de la journée appelée les «28 Bends».

fullsizeoutput_27dd

Comme son nom l’indique, on doit monter 28 courbes plutôt abruptes et, à ce stade de la journée, l’énergie n’est peut-être plus à son comble! C’est au sommet de celles-ci qu’on atteint la plus haute altitude de la randonnée ; 2650m. La vue y est magnifique et compense largement pour les efforts! D’ailleurs, tout au long de cette journée, on a droit à la majestueuse «Jade Dragon Snow Mountain» devant nous, avec ses pics enneigés qui vont jusqu’à 5596m de hauteur.

fullsizeoutput_27db

Quelques kilomètres après les «28 Bends», on croisera la Tea Horse Guesthouse. Si l’on veut repousser nos limites, on peut poursuivre pour un autre 6km à flan de montagne jusqu’au prochain village où l’on trouvera deux refuges possibles pour la nuit: le Halfway Lodge et le Come Inn. C’est à ce dernier que j’ai choisi de me poser et d’admirer le ciel étoilé ce soir-là. Il faut savoir que dans les deux cas, les chambres n’offrent pas le meilleur rapport qualité/prix, mais après toutes ces heures de marche, on devient un peu moins exigeant! Surprise agréable, l’eau chaude et le wifi sont inclus!

fullsizeoutput_27de

Le lendemain, on se lèvera sans aucun doute courbaturé, mais bonne nouvelle : plus que trois heures de marche sur un terrain majoritairement plat avant d’atteindre la Tina’s Guesthouse, là où se termine l’aventure pour la plupart des gens. Sur le sentier, on a la chance de croiser de jolies chutes, des troupeaux de chèvres de montagne et des yaks. Physiquement, c’est beaucoup plus facile que la veille, bien que la descente vers le village soit un peu ardue. Une fois chez Tina’s, si le temps le permet (la plupart des transports vers Lijiang et Shangri-La partent vers 15h), on peut descendre (et remonter!) une série d’échelles jusqu’à la rivière elle-même. Pour ceux qui auraient le temps de rester pour une autre nuit, on peut poursuivre pour quelques kilomètres jusqu’au village de Walnut Grove où l’on trouve quelques maisons d’hôtes.

fullsizeoutput_27df fullsizeoutput_27e1

Quelques conseils:

  • Laissez vos gros bagages à Lijiang, ou si vous poursuivez votre voyage jusqu’à Shangri-La par la suite, apportez-les jusqu’à Qiaotao pour les faire transporter jusqu’à la Tina’s Guesthouse où vous pourrez les récupérer.
  • Il n’est pas nécessaire de traîner d’énormes quantités d’eau et de nourriture puisque des vendeurs se situent un peu partout sur le chemin et l’on peut aisément se ravitailler au besoin.
  • Des villageois à dos d’ânes suivent les randonneurs pendant les parties plus difficiles; si l’on est trop fatigué pour poursuivre, on peut négocier un prix avec eux pour qu’ils nous transportent.
  • Apportez suffisamment d’argent comptant, car le guichet automatique acceptant les cartes internationales le plus près se situe à Lijiang.
  • Bien que ce ne soit pas un trek dangereux, ne comptez pas le faire pendant la saison des pluies, le chemin sera trop glissant. À la fin mars, la température de jour est idéale avec du soleil et une petite brise rafraîchissante.
  • Les chambres n’étant pas chauffées, amenez des vêtements plus chauds pour la nuit. L’hiver, la température peut descendre très près du point de congélation.
  • Le billet d’entrée officiel pour la Tiger Leaping Gorge coûte 65RMB (mars 2017). Si l’on veut descendre à la rivière à partir de chez Tina’s, il faut payer un droit de passage supplémentaire aux propriétaires.
  • On peut réserver et payer notre transport vers Lijiang ou Shangri-La à partir de n’importe quelle guesthouse sur le chemin.

fullsizeoutput_27d9
fullsizeoutput_27e0

Vous pourriez également aimer :