Plonger sur la Grande Barrière de corail, c’est sûrement sur la bucket list de beaucoup de voyageurs ! Seulement, une fois arrivé sur place, le nombre d’excursions proposé peut vite donner le tournis… C’est pourquoi, aujourd’hui, je vous aide à faire le tri !

plongée australie

Le meilleur endroit où plonger pour vous va dépendre de plusieurs éléments : est-ce que vous avez du temps devant vous ainsi qu’un certain budget ? Est-ce que vous êtes en Australie, à Cairns pour découvrir la plongée ou êtes-vous déjà un plongeur aguerri ? Autant de questions à se poser pour trouver les spots de plongée qui vous conviendront le mieux. 

récif corallien

Partir en plongée depuis Cairns

La plupart des voyageurs viennent dans la ville de Cairns pour réserver leur croisière de plongée sur la Grande Barrière de corail. C’est une bonne idée si vous avez un timing serré, ou si ce sont vos premières bulles dans le monde de Némo.

En partant de cette ville, vous naviguerez souvent vers les récifs les plus proches, à savoir Saxon Reef, Norman Reef et Hastings Reef. À environ 60 kms de Cairns, ils bénéficient d’une faune très variée et les plongées y sont faciles. Cependant, on peut voir que le corail y est parfois abîmé ou même mort, sans doute à cause de la haute fréquentation de ces eaux.

Malgré cela, j’ai vécu de très belles plongées sur ces récifs, accompagnée par des poissons clowns et perroquets, ainsi que les emblématiques napoléons et quelques requins à pointes noires. Flynn Reef, qui fait aussi partie des récifs extérieurs de la barrière de corail, est très prisé pour les excursions à la journée, mais je n’y suis personnellement jamais allée.

corail

grande barrière de corail

Partir en plongée depuis Port Douglas

Si vous avez déjà votre certification de plongée, préférez les excursions et croisières qui partent sur le récif depuis Port Douglas, à une heure de route au nord de Cairns. Même si vous ne disposez que d’une seule journée, vous pourrez déjà atteindre le récif de Agincourt. Faisant parti des Ribbon Reefs situés en bordure de la barrière de corail, il est très bien conservé, avec une faune exceptionnelle et une excellente visibilité! Il n’est pas rare de croiser des baleines à bosses pendant le trajet en bateau et, lors des plongées, on se retrouve nez à nez avec une multitude de poissons, des tortues, requins et barracudas.

J’ai vraiment vu la différence entre ces récifs et ceux proches de Cairns. On y trouve moins de particules dans l’eau qui ternissent la visibilité et les reliefs créés par le corail y sont impressionnants. En revanche, les courants peuvent être un peu plus puissants que sur les récifs extérieurs.

Si vous avez plus de temps et êtes passionné de plongée, je ne peux que vous conseiller de partir pour une croisière de plusieurs jours sur les Ribbons Reefs qui vous emmènera ensuite sur le site d’Osprey. Ce site est mondialement connu comme l’une des plus belles plongées au monde, non seulement pour ses fonds marins magnifiques, mais aussi pour ses gigantesques mérous, requins et autres pélagiques. Il n’est en revanche accessible qu’aux croisières de plusieurs jours, dû à son éloignement de la côte.

plongeurs

poisson clown

Immortaliser sa plongée

J’avais pensé acheter un caisson étanche pour mon appareil photo avant de partir en Australie… mais compte tenu de l’usage ponctuel que j’allais en faire, les prix m’ont tout de suite refroidie ! Cependant, je me suis rendue compte en arrivant à Cairns que de nombreuses boutiques vous proposent de louer un appareil photo et son caisson étanche à la journée. Après vos plongées, vous rapportez l’appareil photo et récupérez dès le lendemain vos fichiers déjà retouchés et prêts à être visionnés et partagés.

Plonger de façon responsable

Je ne compte plus les touristes que j’ai pu voir s’enduire de crème solaire avant d’aller dans l’eau et donner des coups de palmes dans le corail, que ce soit en plongée ou en snorkeling. Il est important de se protéger du soleil, mais c’est encore mieux de le faire en protégeant l’environnement autour de nous. Alors je vous encourage plutôt à porter un t-shirt et un short (il n’y a pas meilleure protection UV dans l’eau!) ou à opter pour une crème solaire respectueuse de l’environnement (Avène, EQ Love… etc). Enfin, il ne suffit que d’un peu d’attention pour ne pas marcher sur le corail ou lui donner des coups de palmes.

Δ

À lire également sur Nomade Magazine :