La Mongolie est de ces pays qui vous donnent un sentiment de liberté incroyable. C’est de ces pays qui vous émerveillent à chaque instant, de par la culture, les paysages, les coutumes mais aussi l’espace, le silence et la nature.

J’ai eu l’occasion de découvrir la Mongolie de la meilleure manière qui soit : à cheval.Steppes mongoles

Vous pouvez bien évidemment traverser ce pays en 4×4, ce qui sera bien plus rapide, vous pouvez également le découvrir à pied, mais une traversée à cheval vous permettra d’être le plus près possible du mode de vie des nomades.

Les chevaux vous emmèneront dans des endroits inaccessibles en voiture, vous feront traverser des rivières que vous auriez dû contourner en étant à pied. Et ne vous fiez pas à leur petite taille, ces chevaux sont nés pour galoper comme le disent si bien les Mongols et leur endurance est sans égale.

Grâce à eux, vous pourrez admirer la diversité des paysages de ce pays. Des steppes aux forêts de montagne, des zones volcaniques aux déserts de sable, en passant par les chutes d’eau et les temples cachés, la Mongolie est un pays qui chaque jour surprend un peu plus le voyageur.

La Mongolie à cheval : les chevaux sauvages

En adoptant ce mode de transport, vous vous rapprocherez des nomades et ça serait dommage de rater cela. C’est un peuple qui est d’une bienveillance incroyable, ils seront toujours prêts à vous aider et à vous ouvrir la porte de chez eux, le tout avec un grand respect. Découvrez leurs activités quotidiennes et partagez avec eux des chants autour du feu, mais attendez-vous à boire de la vodka !

La Mongolie à cheval : à la découverte des nomades

J’ai trouvé dans ce pays quelque chose d’apaisant, ici tout semble si différent, si éloigné de nos modes de vie, mais finalement si « normal », c’est un retour à la nature, une prise de conscience brutale de l’empreinte laissée par l’Homme. Mais c’est aussi le genre d’endroits où l’on se sent bien, juste bien. On prend enfin le temps de profiter de chaque instant sans qu’une sonnerie de téléphone ne nous rappelle à l’ordre, on vit avec et en fonction de la nature et on se dit que finalement, si le métro est en retard le matin, ce n’est pas très grave.

La Mongolie vous éloignera de toute civilisation, ici la nature est reine et les espaces sont infinis. Vous croiserez plus d’animaux que d’hommes alors prenez le temps d’observer, regardez comme les animaux sont libres, laissez-vous envahir par le silence, admirez une vie nomade rythmée par la nature, voyez l’harmonie qui règne ici entre hommes, animaux et nature.

Bon voyage!

Paysage mongol

À lire également sur Nomade Magazine :