Bien que Bangkok soit seulement vue comme un point d’arrivée ou de départ en Asie par plusieurs, cette ville vaut largement la peine d’être explorée en long et en large; c’est d’ailleurs ma préférée. L’une des raisons qui me poussent à y retourner chaque fois que l’occasion se présente est l’abondance de succulente nourriture un peu partout.

Si l’on veut essayer plusieurs plats typiques sans trop se casser la tête, on peut se diriger vers le Som Tam Convent, un restaurant sur la Soi (rue) Convent dans le quartier Silom. On y trouvera un menu en anglais comportant d’innombrables choix, mais la spécialité, comme son nom l’indique, est la Som Tam, la salade de papaye, épicée et savoureuse! Ce lieu toujours bondé est aussi populaire auprès des travailleurs du coin que des touristes. Sur cette même rue, on verra aussi plusieurs kiosques de bouffe de rue servant du «chicken rice», des soupes, des nouilles et le fameux dessert «Mango sticky rice». À quelques intersections de là, le Silom 10 Foodcourt sert les milliers d’employés des tours à bureaux qui s’y rendent pour dîner quotidiennement. Cette foire alimentaire, ouverte jusqu’en début d’après-midi, grouille constamment de gens, ce qui nous assure que les mets vendus seront fraîchement cuisinés. Des dizaines de choix sont offerts! Pour terminer le repas, je recommande définitivement aux plus aventureux un Mahachai Kai Kang, dessert composé d’une boule de crème glacée faite de lait de coco et recouverte d’un jaune d’oeuf cru que l’on mélange ensemble. Oui je l’admets, décrit ainsi, ça semble peu ragoûtant! Mais je vous assure qu’une fois les deux ingrédients combinés, la texture et le goût sont à tomber par terre! Un bon endroit pour en déguster est le marché de nuit près de la station de train Talat Phlu. On peut aussi y mettre la main sur des Khanom Bueang, petites crêpes salées-sucrées croustillantes qui ressemblent à des tacos. Si la soif vous prend, un breuvage à essayer absolument à Bangkok est le thé glacé thaï que l’on peut acheter à peu près à n’importe quel coin de rue. Hyper sucré mais rafraîchissant et délicieux!

fullsizeoutput_2871

La fin de semaine, pour de la bouffe de rue de qualité, les marchés flottants sont tout indiqués. Bien qu’aujourd’hui la plupart soient presque uniquement destinés aux touristes occidentaux, quelques-uns sont toujours réputés auprès des locaux qui se plaisent à y passer leur samedi. C’est le cas du marché Khlong Lat Mayom à l’ouest de la ville. On peut y goûter à une panoplie de plats à prix modiques, notamment le «snake fish», spécialité locale, dont la chaire fond littéralement en bouche.

fullsizeoutput_2873

Dans un autre registre, une chose qui peut étonner les occidentaux est la qualité de l’offre alimentaire dans les centres commerciaux de Bangkok. Les chaînes de restauration rapide classiques y sont bien ancrées, mais on peut aussi manger dans d’excellents restaurants avec un très bon rapport qualité-prix et essayer des aliments d’un peu partout dans le monde. L’un de mes préférés est Bar-B-Q Plaza où l’on sert du barbecue coréen, présent dans à peu près n’importe quel centre d’achat de la ville. S’il vous reste de la place pour une sucrerie, dirigez-vous vers After You Dessert Café où l’on peut manger de fous desserts japonais, entre autres des Shibuya Honey Toasts et des Kakigori. Vous ne le regrettez pas, c’est promis! Pour ceux qui ne savent pas quoi manger, dirigez-vous vers Central World et ses trois étages dédiés exclusivement à la bouffe. Mêmes les plus difficiles seront comblés!

Pour un verre dans un décor différent de celui de la fameuse Khao San Road, on se rend pour le coucher de soleil au petit bar Samsara dans le quartier chinois pour relaxer sur le balcon en bois qui donne sur le fleuve Chao Praya. Si l’on veut une sélection de cocktails plus funky, direction Cloud47 où on pourra admirer le panorama urbain incroyable de Bangkok à partir d’une immense terrasse au 47e étage en sirotant un Mai Tai.

Finalement, si après toutes ces expérimentations on est en manque de portions et de saveurs nord-américaines, Arno’s Butcher and Eatery est la place où aller. Un immense hamburger plein de gras accompagné de frites, ça peut être réconfortant!

fullsizeoutput_283a

Bangkok, c’est la ville par excellence pour les papilles gustatives, que ce soit en mangeant des brochettes à 20 bahts sur le bord de la rue ou en se gâtant dans un grand restaurant!

fullsizeoutput_2839

À lire également sur Nomade Magazine :