On ne m’avait pas fait l’éloge de Porto. On m’avait dit que la ville était grise, monotone et que le soleil se pointait rarement le bout du nez. J’étais tombée amoureuse de Lisbonne et des azuléjos colorés et j’étais un peu réticente à l’idée de passer les deux derniers jours de mon voyage à Porto. Comme vous l’aurez peut-être déjà deviné, Porto fut finalement la plus belle surprise de mon séjour au Portugal.

Vue du fleuve Douro depuis le pont Dom-Luìs

Il faut dire qu’il faisait vraiment beau à ce moment-là. D’ailleurs, des locaux m’ont fortement suggéré de ne pas aller visiter la vallée du Douro et de profiter de la chaleur et du soleil à Porto. J’ai suivi leur conseil et j’ai plutôt opté pour la visite des caves de vin de porto, à Vila Nova de Gaïa, de l’autre côté du fleuve Douro. On y a facilement accès à pied, en passant par le pont Dom-Luìs ; la balade est très agréable et la vue est superbe. Une fois à destination, une multitude de caves peuvent être visitées et les dégustations sont offertes à la fin des visites. Les tours guidés sont très peu dispendieux, si l’on considère la quantité de porto qui est servie. Si vous faites plus d’une visite, comme je l’ai fait, vous tituberez certainement vers votre auberge à la fin de la journée ! Pour rentrer, je vous conseille de prendre le funiculaire, la vue est à couper le souffle et ça donnera un petit répit à vos mollets qui en auront probablement besoin, croyez-moi.

Visite des caves de porto chez Ramos Pinto – ma visite préférée!

J’ai également participé à un tour de la ville à pied organisé par des passionnés de Porto. Le guide était vraiment excellent et il nous a fait découvrir des petits coins de la ville qu’il affectionnait tout particulièrement. Le tour devait durer 2h et nous avons finalement passé 3h30 à déambuler dans les rues et à écouter les nombreuses histoires et anecdotes du guide. Si vous êtes à Porto et que vous optez pour cette visite de la ville, une belle surprise vous attend à la fin, mais je ne vous en dirai pas plus ! Je trouve que les tours à pied sont une belle façon de découvrir une ville autrement que par le biais d’un guide de voyage, en plus de faire de belles rencontres en cours de route.

Vue sur Porto

Puis, si vous êtes amateur d’architecture et de café, vous devez absolument passer au Majestic Café. Ce dernier a ouvert ses portes en 1921 et plusieurs personnalités connues fréquentaient l’endroit à l’époque. J.K. Rowling aurait même écrit le premier tome d’Harry Potter à l’une de ces tables. Certes, les prix sont plus élevés qu’ailleurs pour un espresso et un pasteis de nata, mais, sincèrement, l’intérieur du café en vaut la peine.

Une pause bien méritée au Majestic Café

J’aurais aimé avoir plus de temps à Porto, car je n’ai pas pu faire la moitié des choses qui étaient sur ma liste. La ville se visite parfaitement bien à pied ; je n’ai jamais eu à prendre le métro ou le tramway, bien que mon auberge n’était pas dans le centre de l’action. J’espère que vous aurez la chance de voir Porto sous le soleil, car c’est réellement magnifique et on sent que l’ambiance est différente !

• • •

Tu pourrais également aimer :