Article partagé en rappel

L’ayahuasca, vous connaissez?

Certains ont regardé des reportages, d’autres croient qu’il s’agit d’un mythe, mais la plupart en ont entendu parler par des amis un peu bizarres qui avaient tenté l’expérience… Ce fut mon cas! Alors que je voyageais en Asie depuis quelques mois, j’y ai rencontré plusieurs routards qui m’avaient parlé de leur expérience avec l’ayahuasca… Tout comme vous, j’étais intriguée!

Voici donc un article qui vous aidera à faire la lumière sur ce sujet.

L’ayahuasca, également appelé le yagé ou le vin de l’âme, est un mélange de plantes qui se trouvent en Amazonie. Ce mélange consiste en un breuvage de couleur brune qui, à première vue, n’a pas une apparence très invitante… mais au final, le goût est correct. Je ne vous expliquerai pas en détails la composition exacte du mélange, car honnêtement, Internet est rempli d’informations à ce sujet et certains spécialistes sont mieux placés que moi pour en dresser la liste. Je vais plutôt vous expliquer en quoi consiste une expérience avec le yagé.

Il faut d’abord savoir que l’ayahuasca est utilisé depuis des centaines d’années par les peuples indiens de l’Amazonie. Selon leurs croyances, ils l’utilisent pour ses capacités curatives et spirituelles. L’utilisation de cette mixture n’est pas à prendre à la légère; elle requiert de la préparation, du temps de réflexion et du respect. Le mélange des différentes plantes rend le breuvage hallucinogène. Attention, il ne s’agit absolument pas d’une drogue pour un usage récréatif, mais plutôt d’une médecine sacrée qui aurait des vertus spirituelles. Les Indiens vivent en union avec la nature et la respecte énormément.

sans-titre-3

Si l’expérience vous intéresse, il faut commencer par chercher où vous allez la vivre. Vous pouvez vivre la cérémonie dans différents pays, mais assurez-vous que cela soit légal dans le pays choisi afin d’éviter des problèmes juridiques. Il peut être intéressant de vivre cela dans un pays où l’on retrouve les plantes et où la pratique est restée intacte; où les traditions ont été transmises de génération en génération par les chamans. Il est important de trouver une communauté ou des gens de confiance qui vous accompagneront de façon sécuritaire, car il y a des risques reliés à l’utilisation de l’ayahuasca. N’oubliez pas que vous allez mettre votre vie entre les mains des chamans. Des gens en sont morts dû à une mauvaise préparation, à une mauvaise utilisation, à des problèmes de santé ou parce qu’ils ont été laissés à eux-mêmes… Le phénomène a pris de l’ampleur face à la population internationale depuis quelques années et certains charlatans en profitent pour se faire de l’argent, pour abuser des femmes, etc. Méfiez-vous des arnaques et entourez-vous bien. Si vous connaissez des gens qui l’ont fait, fiez-vous à leurs recommandations ou renseignez-vous sur des blogues qui contiennent de bonnes références.

Une fois cela trouvé, vous devez vous préparer quelques jours à l’avance. Interdiction d’alcool, de viande, de sexe… Vous devrez seulement prendre des repas végétariens légers et boire beaucoup d’eau. Une bonne préparation mentale afin de focuser sur quoi vous voulez travailler et une bonne préparation physique pour arriver reposé à la cérémonie sont importantes. Une fois arrivé sur le site de la cérémonie, vous devrez rencontrer un médecin pour vérifier votre état de santé. Mesdames, il est strictement interdit d’être durant votre cycle menstruel lors de la cérémonie. Les peuples indiens croient que les menstruations d’une femme lui confèrent un lien puissant et sacré avec la Terre. Pour cela et également pour des risques de santé, si vous avez vos menstruations, veuillez vous abstenir.

Crédit : Gary Ouellette

Crédit : Gary Ouellette

Avant chaque cérémonie, vous devrez vous purifier avec de l’eau chaude bouillie dans des herbes. Vous devrez vous nettoyer de vos impuretés de la tête au pied en prenant soin de penser à ce sur quoi vous voulez travailler. Il est interdit de s’essuyer avec une serviette, car vous enlèveriez toute votre protection; vous devrez attendre de sécher naturellement. Ensuite, une cérémonie du feu individuelle aura lieu. On vous placera près d’un feu et on vous mettra de l’huile au niveau des chakras pour vous bénir.

Une fois par six mois, on vous conseillera de faire une purge. Cette purge consiste à boire un mélange de plantes, majoritairement du tabac, et à purger votre corps de toutes ses négativités. Vomissement, diarrhée, sueur… Chacun y réagira différemment. Soyez prêt à tout! Vous comprendrez l’importance de ne pas avoir trop mangé les jours précédents…

Vers 21:00, la cérémonie commencera et aura lieu dans une hutte traditionnelle. Généralement, vous commencerez par le cercle du monde. Les gens présents à la cérémonie parleront et vulgariseront leurs attentes. Dans les communautés, ce cercle du monde existe pour que les tribus échangent sur différents problèmes et pour qu’elles y trouvent des solutions de façon pacifique. On vous donnera du tabac (en pâte) que vous mettrez dans votre bouche et que vous devrez mélanger avec votre salive. Le tabac aidera à votre concentration et préparera votre corps à l’absorption du yagé.

Crédit : Gary Ouellette

Crédit : Gary Ouellette

Puis, c’est parti, vous prendrez une première dose de yagé. Il est possible que vous vomissiez, mais encore là, chacun y réagit différemment. On vous proposera de vous installer confortablement et d’attendre les effets. Il est difficile de décrire ce que vous allez vivre, car l’expérience est unique.

Votre cerveau s’ouvrira et vous ferez face à ce qui s’y trouve. Des images défileront et vous ferez une introspection intense de votre vie. Certaines seront vraies et d’autres seront créées par vos pensées. Si vous avez peur de ce que vous voyez ou si vous voulez que l’expérience cesse maintenant, cela sera impossible. Vous ne pourrez pas fuir. Rappelez-vous que si vous vous êtes rendu jusque-là, vous aviez de bonnes raisons alors n’ayez pas peur. Abordez l’expérience avec une ouverture d’esprit et l’envie de découvrir ce qui se trouve en vous et laissez-vous aller. Rien n’est permanent, donc respirez! Vous pourrez évidemment découvrir de bonnes choses. Vous serez enclin à voir les choses telles qu’elles sont réellement et à les analyser.

Les effets disparaîtront peu à peu et vous pourrez prendre une autre dose si vous le désirez. Généralement, les gens en prennent deux fois par cérémonie.

Les locaux joueront de la musique folklorique qui vous aidera grandement dans votre processus. Vous aurez le loisir de danser, de chanter ou d’aller vous étendre pour faire votre introspection. Écoutez votre corps, il vous parlera. Les cérémonies finissent habituellement aux petites heures du matin avec le lever du soleil.

sans-titre-2

Certains sceptiques diront qu’il s’agit d’une excuse pour prendre ce qu’ils considèrent comme de la drogue (une drogue que tu prends pour vomir et avoir la diarrhée… et bien, pas trop plaisant comme trip!).

Pour ma part, je crois qu’il s’agit plutôt d’un processus durant lequel vous atteindrez un profond état de relaxation, qui vous aidera à trouver des pistes de solution à vous maux et qui vous amènera à retourner dans un espace de paix et de joie dans votre vie.

Donc, voilà!

Les cérémonies d’ayahuasca sont différentes dépendamment d’où vous déciderez de le faire à travers le monde. La médecine peut varier et les méthodes aussi. Également, chaque humain vivra l’expérience à sa façon et c’est pour cela qu’il est difficile de la décrire. Vous pourrez entendre mille versions différentes d’une expérience avec ce vin de l’âme et chaque version sera véridique.

Deviendrez-vous ce ou cette ami(e) bizarre qui aura tenté l’expérience?

Crédit photo à la une : Gary Ouellette

• • •

Tu pourrais également aimer :