Oui, il y a une ville qui porte ce nom-là! C’est la capitale du Suriname en fait. Ok on va recommencer du début : le Suriname est les plus petit pays d’Amérique du Sud et il est situé entre la Guyana et la Guyane Française, au nord du Brésil. Auparavant, on le nommait Guyane Hollandaise. Le territoire est recouvert à 95% par la forêt Amazonienne et certains territoires sont encore vierges. C’est un pays qui est peu connu des touristes alors ceux qui veulent sortir des sentiers battus, c’est un endroit à découvrir. Je vous ai donc fait un petit top 5 des choses que j’ai le plus apprécié de mon passage là-bas :

La nourriture

Ok, avis à tous les foodies, il faut absolument mettre cette destination sur votre liste. C’est comme si l’Asie avait fait un voyage en Inde avec ses amis de Paris et de l’Angleterre. En réalité on trouve de tout : de la cuisine chinoise, thaïlandaise, japonaise, indonésienne, coréenne, créole, libanaise, javanaise, indienne et européenne. Non, sérieux! La bouffe est juste trop extraordinaire! Que ce soit dans les restaurants ou encore la nourriture de rue : wow. Pour les végétariens, sachez que la plupart des endroits proposent des plats adaptés. Plusieurs offrent également des plats cuisinés à partir des produits halal. Il faut absolument goûter les rôtis!

 

L’architecture

Oui, l’architecture. Pour votre information, le centre historique de Paramaribo est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Certains édifices ont survécu à un incendie ravageur qui a eu lieu en 1821 et ils se trouvent dans cette partie de la ville. Mis à part l’architecture coloniale très bien entretenue dans le centre-ville, il y a également des incontournables, des joyaux de l’architecture. Je vous présente mes deux coups de cœur :

La cathédrale Sint Petrus en Paulus (ou cathédrale Saints-Pierre-et-Paul)

Il s’agit du plus grand bâtiment religieux en bois de l’Amérique du Sud. Elle a été construite dans les années 1900 sur les ruines d’un ancien théâtre. Les détails qui ont été sculptés dans le bois méritent sincèrement le détour. Cette cathédrale est également classée monument historique et elle est protégée par l’État. Si vous avez la chance d’assister à une messe, c’est toute une aventure, puisque celle-ci se déroule en néerlandais… Attention, pour la visiter, il faut être habillé convenablement : Dieu a créé l’homme, mais il ne veut pas voir tout ce qu’il a créé si vous voyez ce que je veux dire!

Il y a plusieurs lieux de culte à Paramaribo, même qu’ils se trouvent tous dans un rayon d’un kilomètre. C’est parfait pour faire un peu de tourisme religieux entre les différents marchés.

Le fort Zeelandia

Au départ, ce fort a été construit par les colons français avant d’être amélioré quelques années plus tard par les colons anglais. Par la suite, il a été utilisé par les colons néerlandais. Même si le fort était bien construit, il n’a pas pu empêcher le pirate Cassard de venir piller la ville en 1712.  Après cet événement, le fort est devenu une prison. Une centaine d’années plus tard, il a été transformé en musée. En 1992, il a été réquisitionné par l’armée et des meurtres atroces ont été commis entre ses murs. Après avoir torturé et assassiné 15 individus importants du Suriname, l’armée a retransformé le fort en musée. Voilà! Je viens de vous résumer 350 ans d’histoire. Sur une note plus joyeuse, les visites guidées sont gratuites le dimanche.

Le night life

Oui, vous avez bien lu. Je suis la première surprise, mais j’ai assisté à un pool party sur le toit d’un hôtel de luxe et le predrink s’est fait dans un autobus sans toit avec DJ et bar à l’intérieur… Croyez-le ou non, il y a un endroit pour fêter à chaque soir de la semaine! Ah et il ne faut pas oublier que le Suriname est un pays producteur de rhum agricole. Pour les fans de bière, goûter la Parbo est vraiment considéré comme un incontournable. Ce n’est pas les bières de micro qu’on retrouve au Québec, mais elle est loin d’être mauvaise. Sinon, il y a la bière du Suriname qui est bonne également.

Palmentuin Park

Il y a énormément de parcs et de réserves naturelles au Suriname. Ce n’est pas un très grand parc, mais c’est mon coup de cœur numéro 1 de Paramaribo! Il parait qu’une image vaut mille mots.

C’est une destination écoresponsable

C’est un pays encore peu connu et donc il y a peu de touristes. Les établissements hôteliers ainsi que les tours opérateurs ont décidé de se lancer dans une démarche écoresponsable et de développement durable: l’interdiction de la chasse pour les touristes, le respect de la faune et de la flore, le fait de rapporter les déchets non-biodégradables lors des balades dans les endroits protégés, la divulgation de conseils pour réduire son empreinte écologique lors de son passage au pays, etc. La plupart des établissements fonctionnent à l’énergie solaire et, dans la ville, peu de véhicules circulent.

En espérant vous avoir donné envie d’aller découvrir ce trésor de la forêt amazonienne. Je suis curieuse: Connaissez-vous quelqu’un qui a déjà visité ce pays? Avez-vous d’autres raisons de visiter Paramaribo?