Mon introduction ne sera pas longue puisque le titre veut tout dire.

La routine peut parfois, souvent en fait, prendre le dessus sur notre p’tit bonheur. Vient ensuite le moment où il faut en décrocher. Certains partent quelques jours se ressourcer, comme ils aiment dirent, certains partent des mois ou des années. Ciao bye

En voyage, le «lâcher prise» est à son summum, ton wanderlust prend les devants et tu carpe diem ta vie. Bref, en voyage, tu es dans de la ouate et t’es bien.

Alors, à défaut de ne pas voyager 365 jours par année, je me suis dis que j’allais vivre comme je vis en voyage. Dans cet état d’esprit si libre que tout voyageur connaît. Je te lance l’invitation à faire de-même.

Vivre comme en voyage 1

Pourquoi ?

Parce qu’en voyage, t’as un sourire en permanence sur les lèvres, tu salues tous ceux que tu croises, tu abordes de purs inconnus pour apprendre à les connaître. T’es plus que jamais ouvert sur le monde, sur les différentes cultures. La barrière de la langue ? C’est quoi ça ? Les rencontres de personnes merveilleuses s’accumulent, tout comme les nouvelles amitiés qui traverseront temps et distance, mais qui seront là pour rester.

Parce qu’en voyage, tu perds un peu la notion du temps et des jours. Le lundi n’est pas la pire journée de la semaine. Même que chaque jour est LE jour pour prôner les mots : «je n’ai qu’une vie à vivre, c’est maintenant ou jamais !». T’es dans le moment présent plus que jamais, nul part ailleurs. Tu saisis chaque opportunité qui se présente à toi, sans trop perdre ton temps pour y réfléchir.

Parce qu’en voyage, tu t’adaptes à toutes les situations. Il n’y a pas de réel problème. Et s’il y en a un, cela devient la meilleure anecdote à raconter. Et justement, celle-ci s’ajoute à ta collection de moments mémorables et de fous rires. Le stress est bien loin, dans une autre galaxie. Il n’est pas là pour t’empêcher de profiter de chaque instant.

Parce qu’en voyage, t’es rarement dans ta zone de confort puis tu aimes ça. Ce qui te ferait perdre patience chez toi, en voyage, tu t’en fous un peu. Tu peux faire beaucoup avec peu. En fait, ça s’appelle l’essentiel et tu fais avec tout simplement. Tu ne surconsommes pas. Tu encourages le local. Tu fais le plein de fruits et de légumes frais au marché. (Parce que dans le fond, le riz blanc, t’es écœuré!)

On est agréablement bien en voyage. Pourquoi pas ne pas l’être à temps plein ? On ne devient pas une autre personne en voyage, on reste soi-même, à son plus naturel. En voyage, j’oserais dire que les priorités sont à la bonne place. La réalité est telle quelle. Non pas filtrée à travers les internets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La société est lourdement présente et on en pense ce qu’on veut. Elle a ses normes, elles ne disparaîtront jamais. Sauf que, toi, t’es libre. Alors pour toutes ces raisons, vis tes jours back home comme si tu étais en voyage.

Y’a une chanson que j’écoute trop souvent, c’est peut-être pas la meilleure, elle est à la limite quétaine, mais c’est LA mienne. Je l’ai même tatouée sur l’avant-bras. Parce qu’en voyage, « Today is the greatest day ».

C’est pour ça que mon quotidien, j’ai décidé d’en faire un autre voyage.IMG_4967