« On a grandi ensemble, dans ce bar où on s’est tous retrouvés, où on s’est tous croisés. J’ai rencontré des gens dans ce bar-là que j’ai croisés dans mes années de collège ou de lycée, et on revient toujours à ce point d’ancrage. L’avantage qu’on a ici, c’est qu’on ne se connaît pas par ce qu’on fait, on se connaît par qui on est. On ne parle pas de boulot ici, on parle de ce qu’on aimerait faire, on arrive à trouver des centres d’intérêt sur des choses complètement variées. On arrive à échanger tellement de choses autour d’une bière, c’est fou! »

 DSC_0322

Paris est une belle ville. Elle est charmante, l’architecture y est spectaculaire, son histoire passionnante, sa nourriture excellente. Quoi demander de mieux? La ville est aussi très touristique. Plus de 15 millions de touristes la visitent chaque année, soit plus de sept fois sa population qui est d’environ deux millions de personnes. Si souvent visitée, vue et revue plus de fois que n’importe quelle autre ville en photo, est-il encore possible d’y faire de belles découvertes qui sortent des sentiers
battus?

DSC_0158

Tout à fait! Tout au long de mon voyage à Paris, et dans le cadre du projet Regards, je rencontre et rencontrerai des Parisiens dans toutes les sphères de leur vie: les belles rencontres font les belles découvertes! Ce sont ces rencontres qui m’ont menée, et me mèneront encore, à découvrir de belles petites perles dans la ville.

Le Diamant : la formation de belles amitiés

Vous vous demandez où aller prendre un verre, mais vous n’avez pas forcément envie d’être sur les Champs-Élysées? Le Diamant, c’est la place! Situé sur la Butte-aux-Cailles, dans le 13e arrondissement (56 Rue des cinq Diamants, 75013 Paris, pour ceux qui voudraient aller y faire un tour), ce petit bar tenu par Medin est un lieu de rencontre exceptionnel et peu fréquenté des touristes. On a rencontré là des jeunes et moins jeunes y ayant formé des amitiés solides. Et pas que des amitiés « de brosse »!

DSC_0333

C’est en se promenant et en cherchant pour un petit pub que nous sommes tombées sur le Diamant. Nous connaissions la Butte-aux-Cailles (le quartier) grâce à des amis qui nous y avaient emmenées et, comme le quartier correspondait à ce que nous aimions comme ambiance, nous avons décidé d’y retourner! Le pub se trouve sur le coin d’une rue: il n’a l’air de rien au premier abord, mais attendez d’être à l’intérieur! Mais qu’est-ce qui le rend si exceptionnel? Les gens: leurs histoires, leur ouverture, mais surtout, les liens qui les unissent. Comme ce que Barbara, une jeune femme rencontrée là-bas, nous racontait au début de l’article: l’important, c’est de se connaître par ce que l’on est et non par ce que l’on fait. Car c’est aussi ça qu’on apprend, en voyage: à se représenter par ce que l’on aime, par nos passions, nos buts et nos motivations et pas seulement par le statut que nous donne le fait d’être avocat, ébéniste ou géographe. Et trouver un endroit où l’on mise sur de belles choses comme cela, ça vaut définitivement le détour!

DSC_0079

Bharath: des souvenirs, et plus encore!

C’est grâce à un ami que j’ai découvert ce petit restaurant indien (51 Rue Louis Blanc, 75010 Paris, France). Lui aussi peut n’avoir l’air de rien. C’est pourtant ici que Pierre va avec son frère pour se rappeler des souvenirs de leur voyage en Inde et refaire le monde. Le thé masala vaut d’ailleurs le détour, surtout après une bonne averse de grêle! Peut-être vous y retrouverez aussi des souvenirs et vous en créerez de nouveaux?

La Baraque: de la personnalité à l’état pur!

Ce petit restaurant (31 Rue Juliette Dodu, 75010 Paris, France) est la propriété de Jemila, une jeune femme dynamique et fonceuse. La déco? Ses idées! La façade du restaurant ne manquera d’ailleurs pas de vous étonner! Des clients et amis viennent de temps en temps donner des idées (la façade cupcake a été peinte par une artiste montréalaise) ou ajouter leur touche, mais, lorsqu’on entre dans le restaurant, on a l’impression de se retrouver dans le salon et la cuisine de Jemila. Du bonheur et de la personnalité à l’état pur! On peut même y passer un après-midi à boire du thé à la menthe, déguster un brownie (miam!), tricoter ou encore à réinventer le monde… et le sourire de la jeune femme ne manquera pas de vous redonner le vôtre!

DSC_0353 - copie

Et voilà! Trois beaux endroits, tous découverts grâce à de belles rencontres: parcourir le monde grâce à ces dernières, grâce à l’humain, ça fait grandir. Ça ouvre nos horizons, chamboule nos perceptions, et nous donne envie de sourire au monde. Ça permet de revenir avec un peu d’Algérie et de France dans le coeur, avec un peu du soleil de Madagascar et d’Italie et avec les saveurs de l’Espagne. Ça marque nos esprits et nous donne envie de repartir pour aller découvrir, toujours plus loin, toujours plus creux, ce qu’est la beauté pour le reste du monde!