Voici pourquoi vous devriez visiter les Îles de la Madeleine durant l'automne, l'hiver ou le printemps!

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison est un gage d’un séjour unique loin des foules. Un séjour pendant lequel il est possible de profiter pleinement de la beauté sauvage de l’archipel et de l’accueil chaleureux de ses habitants pour lesquels la vie continue à travers les saisons.

Voyager en basse saison pour un rythme différent

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison
Crédit photo : Mathieu Dupuis

L’automne est une saison tout simplement magique pour découvrir les Îles de la Madeleine. L’ambiance y est complètement différente qu’en été… L’accalmie se ressent partout sur les Îles : c’est paisible, c’est doux, c’est ressourçant. L’air est frais et les couleurs sur l’archipel sont à leur apogée. C’est l’arrivée des temps plus calmes : l’atmosphère ralentit au même rythme que les Madelinots après un été bien occupé.

Visiter les Îles de la Madeleine en automne
Crédit photo : Isabelle Arsenault

Se dépose ensuite un manteau blanc durant l’hiver recouvrant ce petit coin de paradis et créant ainsi un magnifique contraste entre les falaises rouges, les collines blanches et les maisons colorées voilées de neige. De nouvelles possibilités se présentent pour apprécier différemment ce coin de la province. Le printemps ne laisse pas indifférent avec le mercure qui monte de jour en jour et ses buttes qui reprennent tranquillement des teintes verdoyantes entre les champs fleuris dignes d’une carte postale. Vous aurez compris qu’en choisissant de visiter les Îles hors de la saison touristique, celles-ci regorgent tout de même de trésors à découvrir et d’activités à essayer!

Faire du surf et du kitesurf à l’automne et au printemps

Faire du surf aux Îles de la Madeleine
Crédit photo : Isabelle Arsenault

Les Îles à l’automne et au printemps, c’est une très belle destination pour les amateurs de sports nautiques. On y retrouve généralement de plus belles vagues qu’en été, ce qui ouvre les portes à de superbes sessions de surf! Avec le bon équipement, on arrive même à en oublier l’eau froide! Bien que les conditions idéales ne soient pas garanties, elles se présentent comme de beaux cadeaux à tous ceux qui aiment s’amuser en mer, et ce, sans l’achalandage de la saison estivale. Il en est de même pour le kitesurf, les Îles étant une destination très populaire pour les adeptes de ce sport. Malgré votre expérience, il ne faut pas hésiter à faire une leçon dans une école sur place pour connaître les bonnes pratiques sur l’eau et bien apprivoiser le vent des Îles pour ainsi réduire les risques d’accident.

La randonnée en toute saison

Faire de la randonnée aux Îles de la Madeleine
Crédit photo : Tourisme Îles de la Madeleine

Plusieurs autres activités s’offrent aux voyageurs. C’est le cas de la randonnée pédestre. Tandis que les paysages automnaux découverts à pied sont à couper le souffle, le printemps offre quant à lui un spectacle à faire rêver sur les champs tapissés de fleurs! Parmi ses sentiers, on retrouve les Sentiers Entre Vents et Marrées qui font le tour des Îles et que l’on peut entreprendre à différents endroits sur l’archipel ou compléter en entier en 13 étapes du 15 mai au 15 octobre. Un vrai coup de cœur de notre côté! Vous croiserez même peut-être un bon spot pour la cueillette de « graines », le surnom que donnent les Madelinots aux canneberges dont la saison des récoltes a lieu l’automne.

À noter qu’il est recommandé de se tenir à un minimum de 3 mètres du bord des falaises. L’érosion de celles-ci n’est pas toujours visible et peut être dangereuse.

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison
Crédit photo : Mathieu Dupuis

Une fois l’hiver bien installé, on vous invite à troquer vos bottes de randonnée pour des skis afin de profiter des pistes de ski de fond de La Vernière, Cap-aux-Meules et Fatima, Havre-Aubert et Havre-aux-Maisons. L’Île Centrale propose aussi plusieurs sentiers de raquette offrant des points de vue spectaculaires sur les environs et du même coup une expérience totalement différente aux Îles.

Faire du fatbike en toute saison

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison
Crédit photo : Tourisme Îles de la Madeleine

Si vous préférez le vélo (et/ou le fatbike), l’automne et le printemps sont de très bons moments pour découvrir l’archipel des Îles de la Madeleine en tant que cycliste comme ses routes sont beaucoup plus calmes. Le fatbike est d’ailleurs une belle activité à vivre pour les aventuriers souhaitant profiter des joies de l’hiver au maximum. En effet, il s’agit de l’option idéale pour parcourir de longues distances et s’imprégner de la beauté des paysages. On vous invite à faire un tour au Pédalier ou chez Éco-vélo des Îles où vous pourrez faire la location de vélos en tous genres, et ce, en toutes saisons.

L’observation des blanchons en hiver

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison
Crédit photo : D.I. Jeske

S’il y a bien une expérience qui sort de l’ordinaire et qui vaut absolument le détour, c’est l’observation des blanchons en hiver. Cette activité unique au monde permet l’observation des phoques du Groenland, ceux-ci trouvant refuge sur la banquise entourant l’archipel pour mettre bas. Pour vivre cette expérience, il faut alors joindre une expédition en hélicoptère afin d’atteindre le plateau de glace. Il est difficile de choisir les mots exacts pour décrire le sentiment ressenti lorsque le silence de l’hiver est brisé par le chant de ces animaux si impressionnants à contempler. Nul besoin de se rendre bien loin pour avoir l’impression de vivre une expédition dans le Grand Nord!

Séjour de pêche au printemps

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison
Crédit photo : Mathieu Dupuis

Avec la fonte des glaces et la température qui se réchauffe tranquillement, la pêche aux poissons et aux fruits de mer est grandement attendue chez les locaux. En effet, les produits de la mer sont à leur apogée au printemps tant pour leur abondance que pour leur qualité. Représentant la plus grande source de revenus des Îles, la pêche est une belle façon de s’immiscer davantage dans la routine des Madelinots.

Lors d’une excursion de pêche en mer, non seulement on s’offre le cadeau de vivre un moment authentique et sécuritaire en compagnie d’un pêcheur local, mais il s’agit également d’une occasion d’observer la splendeur de ce coin de la province d’une toute autre perspective. Lors d’un séjour aux Îles de la Madeleine, on ressent rapidement l’omniprésence de la pêche au sein de la communauté locale avec les nombreux quais le long du littoral et la cuisine proposée par les nombreux arrêts gourmands.

Prendre le temps de se ressourcer toute l’année

Difficile de ne pas être inspiré lorsqu’on est entouré de tant de beauté! Nombreux sont d’ailleurs les Madelinots aux talents artistiques incroyables. Lors d’une journée pluvieuse, ou tout simplement parce que l’on souhaite connecter davantage avec la communauté locale, les ateliers de création, les activités de bien-être ainsi que la visite de résidences artistiques sont de belles activités à ajouter à son itinéraire.

On pense entre autres à la première savonnerie des Îles, La Fille de la Mer, où l’on retrouve des savons aux parfums divers faits à la main avec des ingrédients cueillis dans la nature. Du côté de la Maison du Potier, on peut alors joindre un atelier de peinture sur poterie pour ainsi rapporter à la maison un souvenir aux couleurs de l’archipel. Avec l’air marin guidant nos journées et nous transportant totalement ailleurs, s’offrir une séance de yoga pour déconnecter davantage est définitivement une bonne idée. Bloom Expériences propose des sessions de bien-être qui sauront certainement accentuer la magie de votre aventure en terre madelinienne. De nombreuses autres activités sont également offertes tout au long de l’année pour vous amener à renouer avec votre côté artistique et vous permettre de vivre un moment de ressourcement comme nulle part ailleurs.

L’agrotourisme et les adresses gourmandes aux saveurs des Îles

Les Îles savent comment charmer les foodies de ce monde, et ce, même pendant la basse saison. C’est un vrai plaisir pour nous de pouvoir en apprendre davantage au sujet d’une destination un plat à la fois. Les produits de la mer étant toujours à l’honneur, c’est un pur bonheur de se délecter de plats typiquement locaux.

Où manger aux Îles de la Madeleine
Crédit photo : Marie-Pier Leduc

Voici donc quelques restaurants ouverts à l’année que l’on vous recommande sans hésiter :  

Tout au long de votre aventure, profitez également de votre circuit pour vous arrêter sur votre route et découvrir les artisans madelinots : la Fromagerie Pied-De-Vent, le Fumoir d’Antan et la microbrasserie À l’abri de la Tempête… Tous ces artisans et commerces font certainement partie de la richesse culturelle des Îles!

Avant de vous présenter sur place, assurez-vous toutefois d’appeler pour confirmer qu’ils sont ouverts! En effet, les horaires de certaines entreprises changent à partir de l’automne jusqu’au printemps. Et c’est également au commencement de la basse saison bien souvent que certains commerces s’autorisent une semaine de vacances (bien méritée!).

Où dormir aux Îles de la Madeleine en basse saison?

les Îles de la Madeleine en campervan
Crédit photo : Isabelle Arsenault

Au niveau de l’hébergement, il est important de savoir que plusieurs campings et auberges ferment lorsque la saison estivale se termine. Si vous pensiez y aller en mode vanlife, assurez-vous préalablement d’avoir réservé auprès des campings encore ouverts, tels que La Salicorne, ou d’avoir des contacts chez qui vous stationner. Malgré la diminution du nombre d’endroits disponibles, il est important de toujours opter pour des lieux désignés pour la vanlife afin de limiter notre impact sur l’environnement. Quelques auberges et hébergements touristiques ferment également leurs portes à l’automne, mais n’ayez crainte, plusieurs options s’offrent encore à vous! La Maison Du Cap-Vert est une chaleureuse maison d’hôte qui est ouverte à l’année, tout comme l’invitant Condo de la mer. Vous pouvez consulter la liste complète des hébergements juste ICI.

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison
Crédit photo : Meggy Turbide

Visiter les Îles de la Madeleine de façon responsable

Îles de la Madeleine basse saison
Crédit photo : Mathieu Dupuis

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison est également une belle opportunité de pratiquer un tourisme plus durable en évitant de se joindre à l’achalandage estival. Cela permet d’aider à désengorger les lieux touristiques et saisir leur véritable atmosphère. Peu importe la saison, choisir de visiter les Îles, c’est favoriser le rythme de vie de la communauté locale, remplir ses poumons d’air salin et admirer les paysages.

Ce lieu fragile avec des particularités bien à lui mérite qu’on lui porte une attention et qu’on respecte ses sites naturels sculptés par le climat. De ce fait, avant de vous rendre au cœur de ce petit paradis dans le golfe du Saint-Laurent, on vous invite à vous engager à participer à un tourisme responsable et durable en vous informant au sujet des bonnes pratiques à adopter en tant que visiteur de l’archipel. Tourisme Îles de la Madeleine et ses partenaires ont d’ailleurs mis à la disposition de tous une charte composée de 12 points à respecter pour ne laisser qu’une trace positive suite à son passage. Vous pouvez la consulter juste ICI.

Visiter les Îles de la Madeleine en basse saison, c’est oui!

Il est vrai que la découverte des Îles en basse saison demande un peu plus de flexibilité. Mais il s’agit tout de même d’une magnifique période de l’année pour explorer le sol madelinien. Les paysages y sont grandioses et le temps y est plus lent, plus doux… Bref, tout ce qu’il faut pour en revenir complètement ressourcé!

Îles de la Madeleine basse saison
Crédit photo : Isabelle Arsenault

Article rédigé en collaboration avec Isabelle Arsenault

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conservez cette épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest

Îles de la Madeleine basse saison

Bien que cet article ait été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Tourisme Îles de la Madeleine, les opinions demeurent les nôtres.

À lire également sur Nomade Magazine :