Découvrir l'île de Chypre au-delà des incontournables

Partagée en deux depuis 1974, l’île de Chypre regorge de trésors archéologiques. Il y a bien sûr les lieux incontournables : Paphos, Nicosie, Larnaca, Limassol, Aya Napa… Et puis il y a les adresses un peu moins connues des touristes, mais qui méritent quand même le détour. Parmi elles, trois sont situées dans la partie turque au nord de l’île que l’on peut désormais visiter depuis 2003. Voici donc 7 lieux à visiter pour découvrir Chypre autrement.

Bon à savoir : Il est possible depuis 2003 de visiter la partie au nord de l’île. Attention cependant à respecter certaines formalités : pour passer du sud au nord de l’île, il faut franchir la « ligne verte » à des points de passage précis. En raison des relations diplomatiques parfois compliquées entre les deux communautés, les conditions de passage sont régulièrement modifiées. N’hésitez pas à vous renseigner pour préparer au mieux votre excursion du côté turc.

1- Kyrenia : son vieux port et son château médiéval

Située dans la partie nord de l’île, à 45 min de Nicosie, Kyrenia est une jolie station balnéaire qui mérite le détour. Son vieux port, bien que très touristique, offre une belle balade et une jolie vue sur les eaux turquoise qui entourent la ville. On y trouve également de nombreux restaurants traditionnels. N’hésitez pas à vous arrêter pour déguster les spécialités locales et boire un café turc. J’ai beaucoup aimé le côté pittoresque du vieux port et l’ambiance particulière qui y règne.

Vous pourrez ensuite continuer votre visite par la forteresse médiévale qui surplombe la ville. Avec ses imposants remparts, cette immense place forte a été construite au XIIe siècle par les Byzantins. Elle abrite notamment le Musée des bateaux naufragés de Kyrenia. On peut grimper en haut des remparts et ainsi avoir une vue imprenable sur le port. Nous avons également pu profiter de la fraîcheur des souterrains du château qui abritaient notamment les prisons de l’époque.

2- L’Abbaye de Bellapais

Surplombant Kyrenia, l’abbaye de Bellapais est un autre site à découvrir du côté turc de Chypre. Elle a été construite au XIIIe siècle par Amaury II de Lusignan. Les vestiges de cet édifice laissent entrevoir le riche passé historique de l’île. D’inspiration gothique, on retrouve cependant au fil de la visite d’autres influences architecturales, notamment byzantines, italiennes et orthodoxes.

Il reste aujourd’hui 5 bâtiments que l’on peut visiter librement : l’église, le cloître, le réfectoire, le dortoir et la salle capitulaire. L’ensemble est bien conservé et il est très agréable de s’y promener. Nous avons visité le site en basse saison et j’ai aimé me balader seule et profiter du calme de cet endroit. De l’abbaye, vous aurez une magnifique vue sur la mer Méditerranée et sur la ville de Kyrenia. À la sortie de l’abbaye, vous trouverez également de nombreux restaurants traditionnels et de petites boutiques de souvenirs.

3- Salamine

Autre pépite située du côté turc de l’île, l’ancienne cité de Salamine s’étend sur 5 km2 en bord de mer. Si vous en avez l’occasion, il faut absolument visiter ce trésor historique. Ce site archéologique est en effet le plus grand de l’île et l’un des plus beaux de Chypre, au même titre que celui de Paphos.

Au cours de l’Antiquité, Salamine fut la plus grande ville chypriote. Les premières fouilles, conduites à partir de 1887, ont permis de mettre à jour un ensemble architectural extrêmement bien conservé.

L’endroit est immense et là encore nous avons eu la chance de le visiter hors saison. Il ne faut pas hésiter à flâner et à se perdre dans les anciennes ruelles de la ville. Certaines parties de la cité sont quasiment intactes et on imagine sans peine à quoi pouvait ressembler cette grande ville antique.

À voir sur place :

  • Le complexe du gymnase
  • L’amphithéâtre
  • Le grand réservoir
  • L’allée des colonnes
  • La basilique Agios Epiphanios
  • L’agora
  • La basilique de la Campanopetra

4- Lefkhara

Situé à mi-chemin entre Limassol et Larnaca, le village de Lefkara vaut lui aussi le détour. Ce village montagneux est en effet réputé pour son artisanat d’art local, la broderie et l’orfèvrerie. Les dentelles de Lefkhara sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO et sont célèbres depuis des siècles : la légende raconte que Léonard de Vinci vint à Lefkara en 1481 pour acheter l’étoffe qui servirait à orner l’autel de la cathédrale de Milan.

Au niveau architectural, Lefkhara est très pittoresque et se compose de deux parties, Kato Lefkara (en bas) et Pano Lefkara (en haut). Pano Lefkara est le village le plus important et le plus touristique. Les ruelles, étroites et sinueuses, sont bordées de jolies maisons en pierres. On découvre le village en flânant à travers celui-ci. De nombreuses dentellières travaillent sur le pas de leur porte. Profitez-en pour vous arrêter et admirer leur travail.

À visiter sur place :

  • Le Musée de la broderie et de l’orfèvrerie
  • La chapelle Archangelos Michail à Kato Lefkara

5- Le massif du Troodos et le monastère de Kykkos

Quand on visite Chypre, il ne faut pas hésiter à quitter les côtes bétonnées du sud pour aller se promener au centre de l’île. De nombreuses lignes d’autobus desservent le pays. Vous pouvez également louer une voiture et partir à la découverte du massif du Troodos et du monastère de Kykkos.

Ce monastère est le plus connu de Chypre. Perché à 1 400 m d’altitude, au milieu des montagnes, il abrite l’icône de la Sainte Vierge et attire des milliers de personnes chaque année. Le bâtiment possède deux grandes cours principales où l’on peut se promener librement. On peut également admirer de belles fresques contemporaines d’inspiration byzantine et visiter le musée dans lequel sont exposés de nombreux objets religieux. Là encore, la meilleure période pour visiter ce site est en hors saison.

6- Kiti

Kiti se trouve à 11 km au sud de Larnaka. Le village en lui-même ne présente pas un grand intérêt touristique. Cependant, si vous passez dans le coin, il serait dommage de ne pas visiter l’église Panagia Angeloktisti. Celle-ci abrite en effet un véritable trésor archéologique.

L’église Panagia Angeloktisi, dont le nom signifie « bâtie par les anges », a été construite par les Byzantins en 965. Elle a été érigée sur l’emplacement d’une basilique paléochrétienne du Ve siècle. Ce sanctuaire religieux, extrêmement bien conservé, est célèbre pour ses mosaïques byzantines du VIe siècle. Parmi elles se trouvent la plus ancienne représentation connue de la Vierge à l’Enfant. Cette œuvre est exceptionnelle et de telles mosaïques n’ont été découvertes qu’à Chypre et au mont Sinaï.

C’est certainement l’un de mes endroits préférés lorsque je vais à Chypre. J’aime le côté apaisant de ce lieu et le charme atypique que dégage cette petite église.

7- Choirokoitia

Situé à 33 km de Larnaka, le village préhistorique de Choirokoitia est un autre site incontournable à visiter. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce village néolithique est unique en son genre. Les origines de celui-ci remontent en 6 800 av. J.-C. et ses vestiges s’étendent sur plus d’un hectare.

Les archéologues ont retrouvé les fondations de multiples petites habitations circulaires, typiques de l’architecture chypriote au néolithique. Des sépultures ont également été découvertes dans le sol des habitations et de nombreux objets du quotidien ont été mis à jour. Ceux-ci sont exposés au Musée national de Chypre, à Nicosie, et au Musée archéologique régional de Larnaka.

Les archéologues ont pu, grâce à leur découverte, reproduire cinq habitations que l’on peut visiter. On imagine ainsi sans difficulté à quoi pouvait ressembler le village de Choirokoitia. Plusieurs panneaux informatifs expliquent la vie du village et des habitants de l’époque. Une visite enrichissante pour les amoureux des vieilles pierres !

Si vous souhaitez profiter de Chypre autrement que pour ses plages et ses stations balnéaires, je vous conseille d’y aller à la mi-saison. Il fait beau, les températures sont encore clémentes et vous éviterez ainsi les foules de touristes. Nous y sommes allés en avril et nous avons eu la chance de pouvoir visiter de nombreux sites archéologiques en étant quasiment seuls. C’est également la saison idéale pour profiter de la flore et des paysages encore verts, avant que la sécheresse ne s’installe!

Vous désirez vous envoler vers l’île de Chypre pour votre prochaine aventure? On vous invite à jeter un coup d’œil aux différents vols que propose Skyscanner afin de trouver le meilleur, et à regarder les options d’hébergement proposées par Booking.com. Finalement, si vous avez besoin de louer un véhicule pour vous déplacer, on vous invite à comparer les prix des différentes compagnies de location sur Discover Cars!

Article rédigé par Stéphanie Lafay

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conservez cet épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest


Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :