Pourquoi visiter Mayotte lors de vos prochaines vacances? Voilà qui devrait vous convaincre!

Mayotte, en plein milieu de l’océan Indien, est une petite île très discrète. Il est rare de la retrouver à l’affiche d’agences de voyages, ou de rencontrer des personnes qui y ont déjà mis les pieds. Pourtant, cet endroit ne manque pas de sites magnifiques à voir et à visiter. Les paysages somptueux se succèdent, entre plages de rêve et montagnes à la végétation luxuriante. C’est la destination idéale pour se couper de son quotidien, se reposer dans un cadre idyllique et profiter des nombreuses activités à faire en mer ou sur terre. Si vous hésitez encore à passer des vacances à Mayotte, voici 10 bonnes raisons qui devraient définitivement vous convaincre de choisir cette île tropicale.

1. Visiter l’île hippocampe et son lagon exceptionnel

Mayotte, aussi connue sous le nom d’île hippocampe de par sa forme semblable à l’animal, peut se vanter d’avoir un lagon immense et exceptionnel. C’est le troisième plus grand du monde après celui de l’Australie et de la Nouvelle-Calédonie. Principal atout de l’île, il s’agit du lagon le plus profond de la planète. C’est aussi le seul qui dispose d’une double barrière récifale à certains endroits. Longue de près de 200 kilomètres, cette barrière de corail est une merveille de la nature qui offre des paysages fabuleux.

Parc naturel marin d’Outre-mer depuis 2010, ce sont plus de 2 300 espèces marines, 760 espèces de poissons multicolores et 300 espèces de coraux différents qui baignent dans les eaux chaudes de l’océan Indien. Véritable aquarium grandeur nature, il n’est pas rare d’y croiser des baleines, des dauphins ou même des tortues.

Amoureux de plongée sous-marine, vous serez ici dans votre élément ! L’île compte un nombre important de spots de plongée référencés pour cette pratique, souvent reconnus mondialement. La fameuse « passe en S », par exemple, très prisée des plongeurs, rassemble 17 spots riches et variés. Mayotte, l’île au lagon, porte bien son nom !

2. Passer des vacances à Mayotte entouré de sa biodiversité riche

La biodiversité mahoraise est riche, autant sur terre que dans la mer. L’endroit est un véritable havre de paix pour la flore et la faune très abondantes. Le lagon de Mayotte compte notamment un quart de la diversité mondiale.

Sur terre, les animaux sauvages évoluent librement dans leur milieu naturel. L’île accueille de nombreuses espèces endémiques. Des lémuriens, par exemple, mais aussi une multitude d’oiseaux. La biodiversité, sur place, est inégalable.

Crédit photo: VillageHero sur Flickr

La flore, quant à elle, n’a pas fini de surprendre. Certains spécimens sont toujours inconnus de la science et n’ont tout bonnement pas de nom scientifique. Jusqu’à aujourd’hui, le conservatoire national botanique de Mascarin a recensé près de 800 espèces indigènes de l’île.

Pour préserver cette biodiversité, Mayotte suit une réglementation particulièrement stricte de protection des espèces. Les campagnes de sensibilisation sont aussi très récurrentes. Pour l’observation des cétacés, qui est une activité prisée des voyageurs, le parc naturel marin de Mayotte a créé une certification spécifique : High Quality Whale-Watching. Cette dernière permet aux prestataires détenteurs du label d’exercer dans une démarche éco-responsable.

3. Découvrir les paysages atypiques de cette île et des îlots alentour

Les paysages de Mayotte, à l’extrême nord du canal du Mozambique, sont très atypiques. On compte deux îles principales de formation volcanique : Grande-Terre (356 km²) et Petite-Terre (18 km²). Sur un total de 374 km² de surface, il manquerait presque de place pour contenir tant de beauté.

Deux kilomètres seulement séparent les deux îles. Petite-Terre a un relief plutôt plat. Sur place, on est entouré de quelques montagnes et on peut découvrir le Dziani, un ancien volcan. Grande-Terre, quant à elle, a un relief beaucoup plus escarpé. Deux sommets dominent l’endroit : le Choungui (300 mètres d’altitude) et le Bénara (660 mètres d’altitude).

Pour le reste, on retrouve à Mayotte des formations géologiques rares :

  • des maars, cratères volcaniques remplis par un lac ;
  • des padzas, zones déforestées au sol rougeâtre ;
  • des tombolos, cordons littoraux reliant une île à un continent.

Sur la trentaine d’îlots aux alentours appartenant au département français d’Outre-mer, encore une fois, vous aurez droit à des images sorties tout droit d’une carte postale : plage de sable blanc et lagon d’eau turquoise.

Les yeux n’ont pas de repos à Mayotte, tant tout ce qui vous entoure est d’un éclat extraordinaire.

Crédit photo: Jean-Pierre Dalbera sur Flickr

4. Choisir Mayotte pour un périple authentique loin des temps modernes

Choisir Mayotte comme destination pour ses vacances, c’est profiter d’une excursion authentique. En effet, l’île, bien qu’elle tende de plus en plus vers des équipements modernes, reste encore très préservée. Aussi, il n’est pas rare de trouver des petits villages encore typiques, avec des maisons à la construction d’antan (Passamainty, Coconi, etc.).

L’urbanisation n’est pas totalement développée et n’a pas encore été établie dans tous les villages excentrés. Tout est rustique, les rues sont à peine goudronnées, mais animées par les rires des enfants qui jouent au ballon sous l’œil des mamas Mahoraises.

Faire un voyage à Mayotte, c’est profiter de faire un retour aux sources dans un cadre exceptionnel sur une île tropicale.

5. Se reposer loin du tourisme de masse, grâce à une destination méconnue

Étant donné que Mayotte est très peu connue du grand public, le tourisme de masse n’existe pas ici. Vous ne trouverez pas de foule aux principales attractions de l’île. Aussi, ne soyez pas étonné de vous retrouver parfois totalement seul sur certaines de ses plages paradisiaques ! En effet, les voyageurs se font plutôt rares.

En plus d’avoir la tranquillité, vous serez quasiment certain de ne pas tomber sur des lieux dégradés par le passage de l’Homme. Vous aurez la possibilité de profiter de la beauté des différents endroits, sans avoir à subir la marée de touristes. Les hôtels sont souvent des petites structures à taille humaine, avec des coûts très accessibles pour une île de rêve.

Prenez votre avion avec ou sans escale en direction de Mayotte, entre l’Afrique et Madagascar. Sur cette île, il est tout à fait possible de réaliser un itinéraire très complet avec un budget abordable. Pour des vacances en famille ou des vacances en couple, l’île au lagon surprend agréablement.

6. Rencontrer un peuple chaleureux avec des traditions bien ancrées

Les Mahorais sont incontestablement chaleureux et accueillants. Ils sont toujours ravis de voir des voyageurs découvrir les trésors de leur île. Ils lient facilement contact avec les étrangers, sans à priori, ni jugement.

C’est un peuple qui aime la fête. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’ils vous invitent à partager avec eux un moment de folklore, animé par le chant des femmes sur des rythmes enjoués.

Les traditions tiennent une place importante. Les femmes, notamment, s’apprêtent toujours en majorité avec l’habit traditionnel : le salouva. Elles portent, pour la plupart, des sortes de masques de beauté, qu’elles gardent toute la journée. Ils ont des buts esthétiques, mais protègent également du soleil, tout en purifiant la peau.

La culture est en majorité matriarcale et est remplie de rites ancestraux et de croyances africaines. L’islam est la religion principale, pratiquée par près de 95 % de la population.

7. Voyager à Mayotte : île française facile d’accès

De nombreuses personnes tendent à l’oublier, pourtant, Mayotte est un département d’Outre-mer. C’est une île qui appartient à la France et les Mahorais sont autant Français que ceux qui résident sur le continent.

Voyager sur ce territoire, lorsque l’on est métropolitain, est donc particulièrement simple. Avec une carte d’identité, il est possible d’accéder au territoire. Pour les autres, en fonction de votre pays d’origine, les démarches seront exactement les mêmes que si vous souhaitiez vous rendre à Paris.

De la même façon, on retrouve à Mayotte des infrastructures et des lois françaises. Le créole mahorais est parlé, mais c’est également une île francophone. Les hôpitaux sont modernes, les écoles aussi et les échanges monétaires se font en euros. Vous êtes autant en France à Paris qu’à Mayotte. Simplement, le cadre qui vous entoure n’est pas le même. D’un côté, ce sont les embouteillages et les grands bâtiments. De l’autre, ce sont les montagnes et les plages paradisiaques !

8. Profiter des nombreuses activités qu’offrent les îles

Mayotte propose une pléthore d’activités. Pour des vacances sportives ou reposantes, vous n’aurez que l’embarras du choix. Les excursions maritimes sont nombreuses, mais les options sont également très larges au niveau des sorties terrestres.

Parmi les différentes prestations qui existent, nous pouvons citer :

  • la plongée sous-marine, pour découvrir la richesse des fonds marins de ces territoires ;
  • les sorties en bateau dans le lagon, vous auriez peut-être la chance de croiser des tortues, des dauphins ou des baleines ;
  • les randonnées, qui sont très nombreuses au vu du relief de ces îles volcaniques ;
  • la découverte du lac Dziani, qui fait partie des maars ;
  • le kayak aux abords des îlots à proximité ;
  • la visite de l’intérieur de Mayotte en quad ;
  • la naissance des tortues marines ;
  • l’exploration de la flore et la faune typiques à travers des jardins botaniques, etc.

Il serait impossible de tout faire sur une courte période de vacances, mais rien ne vous empêche de revenir plusieurs fois !

9. Tester sa gastronomie métissée et savoureuse

La gastronomie à Mayotte relève d’un mélange de pratiques culinaires du sud-ouest de l’océan Indien. Il s’agit d’une cuisine épicée et généreuse. Vous pourrez y goûter dans de nombreux restaurants de l’île : de Mamoudzou, le chef-lieu, aux coins les plus reculés.

Essayez donc les plats les plus typiques, comme le matsidza (riz cuit dans de l’eau de coco) ou le kakamoku (soupe de poisson mijotée avec des épices). Vous serez surpris de découvrir tant de délicieuses saveurs.

Pour une expérience encore plus marquée, vous pourriez partager ce repas avec les familles mahoraises. Il est possible de suivre des cours de cuisine et de vivre ce moment de bonheur au plus près des locaux. Pensez-y lors de l’organisation de votre séjour à Mayotte !

10. Opter pour un lieu de vacances où se succèdent les plages paradisiaques

Les îles tropicales comptent inévitablement des côtes paradisiaques. Mayotte, dans l’archipel des Comores, n’est pas en reste non plus. L’île dénombre plus d’une centaine de plages de sable blanc et une trentaine d’îlots épars dans son lagon d’eau turquoise.

Crédit photo: Michel Osmont sur Flickr

Avec ou sans guide, découvrez donc ces rivages les plus connus : la plage de Sakouli à Bandrelé, l’îlot de Sable Blanc au sud-est de Mayotte, ou encore la plage N’gouja à l’extrême sud de Grande-Terre. Restez jusqu’au coucher du soleil, les couleurs sont sublimes. Vous garderez de ce moment un souvenir indélébile.

Vous retrouverez des images encore plus splendides que celles habituellement imprimées sur les cartes postales. Vous n’aurez qu’une envie : prendre votre masque et votre tuba et plonger dans cette eau claire et tellement limpide ! Si vous vous demandez quand partir à Mayotte, sachez que le climat tropical annuel avoisine les 25 degrés continuellement. Il est possible de profiter de cette destination exceptionnelle à tout moment, sans devoir attendre les vacances d’été !

En conclusion…

Passer des vacances à Mayotte, c’est choisir une île hors norme pour se détendre, faire du farniente, mais aussi profiter d’autres activités plus sensationnelles. Avec votre voiture de location, allez explorer dans ses moindres recoins ce bout de terre dans l’océan Indien ! Il ne vous reste maintenant plus qu’une chose à faire : sauter dans un avion.

Article rédigé par Erika Grondin

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :