Un arrêt incontournable dans le nord du Québec!

Heureux d’arriver enfin à Radisson, après avoir parcouru les 620 kilomètres de la route Billy-Diamond (l’ancienne “route de la Baie James”) depuis Matagami, nous nous trouvons non seulement au milieu d’espaces infinis de taïga, mais nous découvrons rapidement l’envergure et l’audace de ce projet qui a amené des milliers de travailleurs à littéralement déplacer les montagnes du Nord au cours des années 70 et 2000. Du Centre d’accueil d’Hydro-Québec à Radisson, où commence la visite, nous ne sommes qu’à quelques minutes de “l’aménagement Robert-Bourassa » (le barrage LG 2), de sa centrale électrique souterraine et de son immense réservoir (qui fait presque trois fois la surface du lac Saint-Jean). 

À 1 300 km de Montréal (1 400 km de Québec), sur un territoire habité depuis des millénaires par la nation Crie, se dresse le complexe hydro-électrique La Grande (du nom de la principale rivière harnachée) qui produit 50% de l’électricité du Québec, permettant ainsi d’exporter aux États-Unis 15% de notre énergie (et générant 23% des profits d’Hydro-Québec). 

Oui, une telle entreprise, qui consiste à domestiquer la puissance de rivières indomptables sur des milliers de kilomètres, a quelque chose de démesuré… Au-delà des chiffres et des innombrables statistiques qui accompagnent une telle expérience, le sentiment qu’on en garde est celui de l’immensité du territoire, de l’énormité de l’ambition de ce projet énergétique (lancé par le premier ministre Bourassa en 1971) et de l’ampleur de ses retombées économiques, écologiques et culturelles.

LG-2 – une visite instructive et passionnante !

Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

Gratuite, la visite guidée de la centrale LG-2 offerte par Hydro-Québec dure une demi-journée et inclut le déplacement en autocar au cœur de la centrale, à 140 mètres sous la terre, aussi bien que sur le colossal évacuateur de crue capable de canaliser plus d’eau que le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Québec ! Vous y aurez une vue imprenable sur l’escalier de géant, dont chacune des dix marches mesure dix mètres de hauteur et correspond à la surface de deux terrains de football. 

Toutefois, avant de monter dans l’autocar, un film d’une quinzaine de minutes, suivi d’une période de questions, permet à tout le monde de visualiser le bassin versant de la rivière La Grande et d’assimiler les grands paramètres du projet, histoire de comprendre ce que l’on verra et ce dont on parlera au cours des trois heures suivantes… 

Le premier arrêt nous amène au cœur de la centrale souterraine. On pénètre illico dans l’antre du dragon ou, si l’on préfère, dans la “cathédrale” dont le plancher cache seize turbines géantes qui tournent à une vitesse folle (133 rotations/minute). Entraînée par les milliers de mètres cubes d’eau qui arrivent en trombe des conduites forcées, chacune de ces turbines pourrait alimenter en électricité une ville de 70 000 personnes… On peut d’ailleurs entrer dans une chambre de turbine et constater la chaleur que dégage une telle mécanique… La cathédrale elle-même est longue de 485 mètres, haute de 60 mètres et large d’une vingtaine. Une caverne qui pourrait servir de décor au meilleur James Bond… vraiment très impressionnant !

Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

L’autre temps fort de la visite est le passage sur l’évacuateur de crue d’où la vue sur le réservoir Robert-Bourassa et sur l’escalier de géant vous fera immanquablement pousser des “oh” et des “ah”! 

Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

Votre guide vous fournira toutes les informations sur les défis techniques de la construction du barrage LG-2, sur son histoire et sur la production d’hydro-électricité à la baie James et au Québec et il répondra à toutes vos interrogations avec plus de détails que vous ne pouvez l’imaginer. Alors n’hésitez pas à lui poser vos questions !

Chose importante à savoir, l’ensemble du site extérieur de l’Aménagement Robert-Bourassa est accessible librement en voiture. Vous pourrez donc retourner sur les lieux après votre visite guidée, si vous le souhaitez, pour revoir le site et faire toutes les photos de votre choix. Les points de vue spectaculaires ne manquent pas…

5 attractions à ne pas manquer à l’Aménagement Robert-Bourassa, autrement appelé LG-2

  • Le belvédère de la tour d’observation 

Situé à l’extrémité sud du barrage et facilement accessible en voiture, il procure une vue exceptionnelle sur tout le secteur. Un point de vue unique sur le réservoir qui contient autant d’eau que 16 millions de piscines olympiques… Le sentier écologique qui passe tout près vous permet d’en apprendre davantage. La structure cubique située au pied de la tour vous aidera à mieux visualiser ce que représente un mètre cube d’eau…

  • Les galeries de fuite 
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

Faire une pause devant cette infrastructure mérite le détour. Les galeries de fuite permettent à l’eau de retourner à la rivière après avoir été turbinée. La centrale Robert-Bourassa compte quatre galeries de fuite, visibles à partir de la route. Elles sont aussi hautes qu’un immeuble de cinq étages !

  • Le belvédère des Cris 
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

Sur le chemin qui mène aux vannes de l’évacuateur de crue, vous vous arrêterez au parc consacré à la mémoire des Cris enterrés sur le territoire qui fut plus tard ennoyé par le réservoir. Plusieurs panneaux expliquent le mode de vie ancestral des chasseurs et pêcheurs cris et la manière traditionnelle dont les défunts étaient inhumés.

  • Parc Robert-Bourassa 
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

À votre retour vers Radisson, il faudra vous arrêter au parc Robert-Bourassa qui offre une vue exceptionnelle sur toute la longueur de l’évacuateur de crue. Vous pourrez y lire quelques panneaux très intéressants sur le rôle joué au tout début des années 70 par le premier ministre Robert Bourassa dans le lancement du “projet du siècle”, la baie James.

  • Musée Aménagement Robert-Bourassa 
Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

Enfin, le musée du Centre d’accueil d’Hydro-Québec à Radisson constitue la meilleure conclusion (ou introduction, au choix !) possible à la visite de l’Aménagement Robert-Bourassa. Vous vous y familiariserez avec la faune et la flore de la région, avec l’histoire des Cris de la baie James ainsi qu’avec les prouesses techniques réalisées par les travailleurs et les entreprises qui ont construit le complexe La Grande.

Visite centrale hydroélectrique Aménagement Robert Bourassa

Pour réserver votre visite à la centrale LG-2 ou pour toutes informations, consultez le site d’Hydro-Québec – Aménagement Robert-Bourassa.

Article rédigé par Deux Québécois autour du monde

Envie de relire cet article plus tard ou de le partager avec d’autres voyageurs? Conservez cet épingle sur Pinterest juste ici : Pinterest

À lire également sur Nomade Magazine :