Espaces naturels à découvrir à Québec!

À Québec, il existe de nombreux parcs urbains et, parmi ceux-ci, quelques-uns méritent grandement d’être ajoutés à votre liste lors d’une visite dans la Vieille Capitale! Voici donc 7 parcs qui offrent un décor idéal pour la marche et proposent également une immersion en nature, en plein coeur de la ville.

Le Domaine Maizerets

Le Domaine Maizerets possède une histoire aussi ancienne que la ville elle-même! Depuis les Premières Nations, en passant par la Nouvelle-France et la Conquête anglaise, le Domaine est aujourd’hui l’un des plus beaux parcs urbains de Québec. 

Cette majestueuse construction blanche au centre du Domaine, appelée Château Ango, remonte à l’époque du Régime français de la fin du 18e siècle. À cette époque, le Domaine appartenait au Séminaire de Québec. Ce bâtiment abrite aujourd’hui des salles de réception et des bureaux.

Sur place, plusieurs sentiers de randonnée vous permettront d’oublier qu’on est en plein coeur de Limoilou. C’est aussi l’endroit idéal pour un pique-nique extérieur ou l’observation de la faune urbaine!

Le Domaine Maizerets est également connu pour son arboretum qui comprend un magnifique jardin d’eau, un labyrinthe de cèdres, une tour d’observation et plus de 1,500 arbres répartis en 215 espèces d’arbres et 277 espèces d’arbustes. 

Le jardin d’eau du côté de l’arboretum

Ce parc de 27 hectares appartient à la Commission de la capitale nationale du Québec. Il est géré par la ville de Québec et animé par la Société du Domaine Maizerets. Son accès est gratuit.

Le parc du Bois-de-Coulonge

Le parc du Bois-de-Coulonge est non seulement un autre magnifique parc urbain, mais il possède lui aussi une riche histoire. 

L’histoire du parc débute en 1649 lorsque le gouverneur Louis d’Ailleboust de Coulonge et d’Argentenay y faisait construire sa résidence. Au cours de son histoire, un gouverneur anglais, 3 gouverneurs de la province du Canada et 21 lieutenants-gouverneurs du Québec y ont résidé. Plus tard, l’endroit est renommé « Spencer Wood » et devient la résidence officielle du gouverneur général de la colonie en 1850.

C’est finalement 100 ans plus tard, en 1950, que le parc sera nommé Bois-de-Coulonge. Un magnifique manoir trônait autrefois au centre de ce grand domaine champêtre, mais il a malheureusement été détruit en février 1966 lors d’un tragique incendie qui causa la mort de Paul Comtois, alors lieutenant-gouverneur du Québec.

Avec ses nombreux boisés, ses aménagements horticoles, ses nombreux sentiers et jardins, le somptueux domaine du parc du Bois-de-Coulonge dans l’arrondissement de Sillery est le joyau patrimonial du quartier! Le parc est géré par la Commission de la capitale nationale du Québec et son accès est gratuit.

Le parc linéaire de la rivière Saint-Charles et le parc de la chute Kabir Kouba

Le secteur des Méandres, près du kilomètres 25

Avec ses 32 kilomètres de sentier, le parc linéaire de la rivière Saint-Charles est aménagé en 13 secteurs qui sillonnent la rivière Saint-Charles, depuis son embouchure, située au Vieux-Port près du fleuve, jusqu’à sa source au nord, le lac Saint-Charles.

La passerelle des Trois Soeurs dans le secteur de Limoilou

Traversant une grande diversité de paysages et d’écosystèmes allant de la plaine au canyon, en passant par des marais et des chutes, le parc linéaire est un lieu tout à fait unique à Québec. Il met en valeur la rivière Saint-Charles qui fut et est encore d’une grande importance dans le développement de la capitale nationale.

En plein coeur de la ville, il est possible de pratiquer des sports nautiques grâce à la proximité de la rivière Saint-Charles

Non loin du kilomètre 20, vous pourrez aussi découvrir un lieu unique à Québec, le secteur de la chute Kabir Kouba. En langue montagnaise, Kabir Kouba signifie «la rivière aux mille détours». Haute de 28 mètres, la chute se déverse dans un canyon impressionnant où la rivière Saint-Charles poursuit son chemin vers le sud. Encore plus incroyable, cette merveille de la nature est située en plein milieu urbain au cœur de Québec!

Géré par la Société de la Rivière Saint-Charles, qui a pour mission de protéger et mettre en valeur la rivière et la diversité de ses milieux naturels, le parc linéaire est accessible toute l’année gratuitement.

Le parc de la chute Montmorency

Connue presque mondialement, la chute Montmorency n’a presque plus besoin de présentation. Haute de 83 mètres, elle est la plus haute de la province et dépasse même de 30 mètres les fameuses chutes Niagara!

Géré par le réseau Sépaq, le parc de la chute Montmorency offre de nombreuses activités toute l’année, allant de la randonnée à la tyrolienne, en passant par l’escalier panoramique ou l’impressionnante passerelle au-dessus de la chute,

C’est également sur ce site que vous pourrez découvrir le magnifique manoir Montmorency, avec son restaurant et ses salles de réception. Saviez-vous qu’il s’agit d’une ancienne et riche demeure de l’époque anglaise? Construit en 1780 pour le gouverneur Haldimand, elle a également accueilli à trois reprises le duc de Kent (père de la reine Victoria) de 1791 à 1794. 

Cela lui valut d’ailleurs le nom de Kent House durant de nombreuses années. Au tout début du 20e siècle, le manoir devient d’ailleurs l’hôtel Kent House et deviendra alors un lieu touristique important à Québec. Puis, c’est en 1974 qu’il est acquis par le gouvernement du Québec et que le parc de la chute Montmorency est créé.

Le jardin Jeanne-d’Arc

Partie intégrante des Plaines d’Abraham, le jardin Jeanne-d’Arc est le joyau au coeur du parc des Champs-de-Bataille. Créé en 1938 par l’architecte paysagiste Louis Perron, ce jardin est un mélange de style français et anglais. Le jardin compte plus de 150 espèces de fleurs annuelles et vivaces! Pour les amateurs d’horticulture, c’est l’endroit idéal! Et même en hiver, le jardin possède un charme indéniable avec ses ormes immenses.

Ce parc, qui a fêté ses 75 ans en 2013, attire de nombreux visiteurs en toute saison, mais surtout durant l’automne à l’Halloween. En effet, il est reconnu pour ses belles décorations d’octobre.

Au centre, la statue de Jeanne d’Arc, épée à la main, fut un don d’un couple américain pour rendre hommage aux combattants de 1759. Vous verrez qu’en toute saison, c’est très agréable de s’y promener.

Le parc naturel du Mont-Bélair et la base de plein air La Découverte

Ce parc un peu moins connu, situé au nord de la ville dans le secteur de Val-Bélair, est l’un des plus beaux endroits du coin pour la randonnée en forêt! Apprécié des marcheurs et des amateurs de ski de fond, ce parc possède un réseau de sentiers pédestres aménagé autour du lac Boivin. Comptez environ 4 kilomètres du départ jusqu’à la tour d’observation à la fin du sentier. En 2021, environ 7 km de sentiers de vélo de montagne simple trace (niveau intermédiaire à expert) viendront compléter les aménagements du parc.

Lors de votre visite, vous découvrirez également le mont Bélair avec ses 485 mètres d’altitude, un des plus élevés de la région. Ce parc est géré par la ville de Québec et est accessible toute l’année gratuitement.

Nul doute que la région de Québec offre une proximité avec la nature. Ses nombreux parcs et sentiers en sont la preuve! Bonne visite!

Pour plus d’informations sur les différents parcs :

À lire également sur Nomade Magazine :