De volcans en sources thermales

Les voyageurs sont nombreux chaque année à partir à l’aventure sur la Carretera Austral, la route mythique d’Amérique du Sud qui parcourt la Patagonie chilienne. Ils vont y admirer volcans, glaciers et lacs. Les plus chanceux aperçoivent aussi pumas, condors ou encore huemules (cerfs andins).

Si vous êtes prêts à braver le vent glacial, le soleil cuisant (et les taons très agaçants au mois de janvier) pour aller découvrir une nature époustouflante; que vous aimez aussi vous délasser dans des bains d’eau thermale et faire de belles rencontres, suivez le guide pour une expérience inoubliable !

Pour découvrir la première partie de la Carretera, de Puerto Montt à Chaiten, consultez cet article.

lac près de la carretera austral au chili
Dans le parc Pumalín

El Amarillo

Le parc national Pumalín compte deux volcans qu’il est possible de gravir à pied : le volcan Michimahuida, qui culmine à 2450 mètres, et le volcan Chaiten, encore fumant, dont la dernière éruption remonte à 2008.
Après avoir dépassé la ville de Chaiten, empruntez l’accès El Amarillo. Cette entrée permet de visiter une partie moins fréquentée du parc Pumalín. Vous pouvez vous lancer dans une randonnée de difficulté moyenne de 20 km aller-retour qui démarre du camping Ventisquero et mène jusqu’à la base du glacier Michimahuida. Au retour, les thermes publiques vous attendent pour un moment de détente.

Puerto Raúl Marín Balmaceda

Accessible par la route ou par la mer, ce petit village du bout du monde vaut le détour. Je vous conseille de passer au moins deux jours dans ce lieu entouré de fjords majestueux. Si vous y allez en voiture, renseignez-vous en amont sur les horaires du traversier qui permet de franchir le río Palena, étape obligée pour accéder au village. Et amenez de quoi vous couvrir. Selon ses habitants, il pleut 360 jours par an à Puerto Raúl Marín Balmaceda. Durant la journée, marchez jusqu’au bout de la péninsule et cueillez des fraises des bois dans les dunes.

dunes sur la péninsule de Taul Marin Balmaceda au Chili

Si vous n’optez pas pour un hostal, vous pouvez faire du camping sauvage ou bien dormir au camping Willy. Après avoir installé votre tente, prenez le sentier menant à la plage qui longe le camping et passez la soirée à observer les dauphins et phoques qui remontent le bras de mer. La nuit venue, marchez dans l’eau pour activer le plancton bioluminescent. Un moment magique.

Phoques sur un rocher à Raul Marin Balmaceda au Chili

En rejoignant la Carretera Austral, arrêtez-vous aux thermes El Sauce. Le lieu propose un coin camping avec sa salle commune chauffée et un accès illimité aux thermes pour les campeurs (mais inaccessibles au public extérieur à partir de 20h).

Puyuhuapi

Dans cet adorable village de pêcheurs, offrez-vous un tour guidé en kayak pour accéder à des sources d’eau chaude secrètes. Visitez le mirador situé au bout du sentier privé El Canelo. Si vous avez la chance d’y rencontrer son propriétaire, il vous racontera un peu de l’histoire de ce village autrefois isolé du reste du Chili.

Point de vue sur Puyuhuapi

Parc national Queulat

Le mirador Ventisquero Colgante, qui offre une vue spectaculaire sur un glacier, est un incontournable de la Carretera Austral. L’entrée du parc Queulat coûte 8000 pesos pour les non-résidents chiliens. Prévoyez d’y arriver tôt le matin si vous voulez éviter l’affluence.

Un autre très beau sentier est celui du Bosque Encantado, situé un peu plus au sud. Il est actuellement fermé, tenez-vous informé de sa réouverture sur le site de l’office national des forêts.

Des points de vue tout le long

La Carretera Austral en elle-même offre déjà une vue incroyable, dévoilant de nouveaux sommets enneigés au fil des virages, longeant rivières et lacs. Mais prêtez attention aux panneaux indiquant les points d’intérêt, particulièrement sur ce tronçon de la Carretera. Des lieux de stationnement ont été aménagés afin de permettre aux voyageurs de profiter de beaux paysages invisibles depuis la route. Ne ratez pas le sendero Padre Garcia et le salto del Cóndor.

El salto del Cóndor

Puerto Cisnes

Le paisible village de Puerto Cisnes est parfait pour faire une pause durant votre voyage tout en profitant d’un paysage enchanteur. Pour prendre un peu de hauteur, rendez-vous au mirador Las lagunas.

Puerto Cisnes est aussi le point de départ du ferry qui se rend à Quellón, au sud de l’île de Chiloé. Île que je vous conseille fortement de mettre sur votre liste de destinations à découvrir au Chili. Pensez à réserver votre billet sur le site de Naviera Austral. Si le trajet est long, il vaut largement la peine. Vous observerez très probablement des dauphins et des phoques durant la traversée. Et si elles sont d’humeur, des baleines viendront vous saluer.

Besoin de louer une voiture pour parcourir cette route panoramique du Chili? L’équipe de Nomade Magazine vous recommande de comparer les offres des différentes compagnies de location sur Discover Cars. On y trouve souvent les meilleurs prix!

Rendez-vous sur le prochain article de cette série sur la Carretera Austral, où nous découvrirons des sites d’escalade et la richesse de l’artisanat patagon.

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement!

À lire également sur Nomade Magazine :