Que faire sur l'île de Kauai à Hawaii? Voici les incontournables!

Kauai est une île de l’archipel d’Hawaï située dans le Pacifique central. Elle est surnommée « l’île jardin » en raison de la forêt tropicale qui couvre la majeure partie de sa superficie. Les falaises impressionnantes se trouvant sur la côte Na Pali ont servi de décor à de grands films hollywoodiens, tandis que le Waimea Canyon de 16 km de long et les sentiers Nounou qui traversent la crête du Sleeping Giant sont des destinations prisées pour la randonnée.

Nous sommes allés en juillet 5 jours sur l’île de Kauai. Nous avions loué un jeep 4×4, car il est plus facile de sortir des sentiers battus avec ce genre de véhicule (930$ avec Thrifty à l’aéroport de Lihue). Nous habitions dans une maison Airbnb à Princeville, avec piscine et cuisine complète sur un terrain de golf (1345$ pour les 4 nuits). Voici donc les randonnées que nous avons pu faire!

JOUR 1: LE CANYON WAIMEA

Lorsque vous allez envisager vos déplacements, prévoyez beaucoup de temps pour le transport. Pour notre première journée, nous sommes allés visiter le parc d’état du Waimea Canyon. Plusieurs randonnées sont disponibles dans ce parc. Peut-être planifier d’avance ce que vous voulez faire. Il n’y a qu’une seule route pour s’y rendre, à partir de notre Airbnb, environ 2 heures de route.

  • Red Dirt Falls: le premier point d’intérêt que vous allez découvrir en montant si vous empruntez la route 550, un peu avant d’entrer dans le parc. Il s’agit de petits ruisseaux sortis de nulle part et qui forment de petites chutes. Les jours de beau temps, le contraste entre le ciel bleu, la couleur ocre et le blanc des chutes offrent un cadre féerique à ce lieu (5$ pour l’auto/entrée pour le canyon).  Magnifiques, ouvrez bien les yeux à votre droite.

  • Iliau Nature Loop: petit sentier de 400 m, situé au début du sentier Kukui, il s’agit d’un court sentier en boucle en bordure de la route, à la limite ouest du canyon Waimea.

  • Le premier lookout officiel est le Waimea Canyon Lookout. Un parking vous permettra d’accéder à une plateforme d’où vous pourrez admirer le canyon. D’ici, vous apprécierez le relief du canyon, mais vous n’apercevrez pas encore les Waipo’o Falls. Il faut continuer sur la Kokee Road pour faire les prochaines randonnées.

  • Waipo’o Falls Lookout: Il y a un stationnement et il est possible de voir au loin les chutes de Waipo’o. C’est magnifique!
  • Pu’u Hinahina Lookout: Le troisième point de vue est le Pu’u Hinahina Lookout, dont le parking se situe juste avant le petit panneau « ELEV 3500 FEET ». Ici, vous aurez une belle vue depuis le fond jusqu’au début du canyon. C’est d’ici que part la trail le plus réputée du parc, la Canyon Trail dont je parlerai juste en dessous.

  • Canyon Trail: Le sentier débute au Pu’u Hinahina Lookout. Il est également possible de rejoindre la Canyon Trail un peu plus loin, pour s’éviter la première partie monotone, en roulant jusqu’au bout de la Halemanu Road avec un SUV ou 4X4 (suivre la New Spur Trail). On se décide pour le Canyon Trail qui doit nous amener à proximité de Waipo’o Falls, une cascade de 240m de haut. La randonnée est facile (4 km aller-retour en 2 heures environ), en bordure de canyon avec des vues magnifiques sur le canyon et ses parois verticales vertigineuses. La vue est tellement grandiose, qu’on ne peut l’apprécier d’un seul coup d’oeil, ni même d’une seule photo.

  • Pu’u Kila Lookout: L’un des points de vue du canyon les plus loin, mais qui en vaut la peine, et on peut voir à 180°. Le temps est vraiment très changeant, donc s’il y a un ciel bleu, profitez-en pour vous y rendre.

  • Pihea Trail:  Juste après le Pu’u Kila Lookout, vous pouvez faire la Pihea Trail, le long de la côte, afin d’avoir différents points de vue du canyon. Attention, s’il a plu récemment, la 2ème partie du chemin est glissante… Au début de notre trek, il faisait super beau et nous avons eu beaucoup de nuages lorsque nous étions au sommet.

JOUR 2: UNE EXCURSION SUR LA NAPALI COAST

  • Nous avons décidé de faire une excursion en catamaran près de la Napali coast. Nous voulions voir une autre facette de ces merveilleuses falaises. Après plusieurs recherches, nous avons choisi la compagnie Holo Holo Charters avec un catamaran à voiles de 50 pieds. Nous avons eu l’occasion de faire de la plongée en apnée et nous avons dégusté un déjeuner au retour (5 heures de plaisir à 179$ chaque personne: ça vaut le prix).
  • L’excursion terminée, nous sommes allés voir la Glass Sand beach. La plage de verre est située au milieu d’une zone industrielle près du port Allen. Le verre de mer provient de bouteilles, de flacons, de pare-brise, de fenêtres brisées et lissées par le mouvement de l’eau de mer et du temps. Il faut environ 10 à 30 ans à l’océan pour transformer le fragment obtenu en un caillou givré. Elle est tout près du port où nous avons pris le bateau (gratuit).

  • Wailua Falls: Une ou plutôt deux chutes d’eau de plus de 50m de hauteur. On peut les admirer d’un belvédère, mais si vous êtes aventuriers, osez prendre le chemin escarpé et allez vous y baigner (gratuit).
  • Tunnels beach:  Notre plage préférée sur Kauai, tout près de notre maison à Princeville. Si vous êtes chanceux, vous pourrez apercevoir des phoques moines d’Hawaï qui font une sieste sur la plage. Les tortues sont nombreuses et on peut nager parmi elles.  

JOUR 3:  L’INCONTOURNABLE KALALAU TRAIL

Lorsque nous parlons de Kauai, nous pensons tout de suite à la Kalalau trail. C’est la randonnée mystique de l’île de Kauai. Un sentier qui traverse une forêt tropicale à flanc de montagne avec des falaises tombant dans l’océan. Il est important de réserver votre permis de stationnement (5$) ainsi que le permis pour entrer dans le parc (25$). Pour faire la randonnée complète, il faut prévoir du matériel de camping, le permis pour camper, 2-3 jours de marche (Ke’e beach jusqu’à la Kalalau beach: 36 km aller-retour).

Nous avons fait une randonnée plus courte en partant de Ke’e beach vers Kanakapi beach, Hanakapi’ai falls et finalement la Ho’olulu Valley.

  • De Ke’e beach vers la Kanakapi beach (3 km de marche).
  • De la Kanakapi beach vers Hanakapi’ai falls (environ 3 km). La cascade est d’environ 300 pieds (91m de haut). Elle est décrite comme « magnifique mais difficile ». Le sentier n’est pas entretenu. Nous avons traversé plus de 7 rivières pour s’y rendre!
  • De Hanakapi’ai Falls vers la Ho’olulu Valley sur la Kalalau Trail (environ 7km).

Finalement, nous avons fait une belle randonnée de 20 km. La température est très changeante, quelques fois du gros soleil, du vent, de la pluie… Apportez-vous des vêtements de rechange dans votre sac à dos, beaucoup d’eau et des collations. Nous avons adoré!

Bon voyage!

Article rédigé par Sonia Girouard

Cet article contient un ou plusieurs lien(s) d’affiliation. En réservant via ce(s) lien(s), l’équipe de Nomade Magazine touche une petite compensation qui n’affecte pas le prix que vous payez et qui nous permet de continuer à vous offrir du contenu gratuitement.

À lire également sur Nomade Magazine :